Prothésiste dentaire artisan ! Cherchez l'erreur !

Pour les prothésistes dentaires ne traitant pas directement avec la clientèle
Invité

Re: Prothésiste dentaire artisan ! Cherchez l'erreur !

Messagepar Invité » sam. 23 mai 2020 15:40

:dance2: :dance2: :dance2:
Invité a écrit :Donc, un technicien en prothèse dentaire dit " free lance " ne peut pas se dire prothésiste dentaire, vu qu'il ne fait pas de mise sur le marché, il n'est qu'un tâcheron qu'il ne posséde que 3 ans de pratique ou 30 ans d'exercice !

Ce pauvre con de Benito s'imagine faire les lois ? Tout ce que tu dis est faux. Je peut faire de la mise sur le marché de prothèse vu que j'ai le titre (que Benamerde n' a jamais eu) de PROTHÉSISTE DENTAIRE... Tu sais ce métier que tu n'as jamais put pratiqué faute de diplômes et de compétences. Tu t'es alors rabattu sur la denturologie... Metiers illégal et donc sans contrôle, tu t'es retranché dans les montagnes pour escroquer le passant crédule... Puis tu as mangé... Les dentistes t'ont dilaté le fion... 10 condamnations, prison ferme, exercice illégal de la medecine... Depuis tu jalouse tout ceux qui pratique un metier qui n'a jamais voulut de toi et dont tu es la risée.... Un vieux rageux de 76 ans qui ne colporte que des fake news. :haha:. UN MÉDIOCRE[/quote]

Et pourtant un technicien en prothèse dentaire n'est pas un prothésiste dentaire !

Travailler en free lance ( de plus ) en tant que technicien de laboratoire dentaire consiste en ne pas avoir de laboratoire à soi, à ne pas avoir de clients dentistes à soi , à ne pas effectuer la mise sur le marché de DMSM ( Article R. 5211-4 2° du CSP ) accompagnée des documents concernant la matèriovigilance entres autres obligations , ne pas correspondre à la définition légale de fabricant de DMSM ..... ( Art. R.5211-4 3° ), et pour terminer, c'est surtout ne pas être déclaré auprès des autorités compétentes en tant que fabricant de DMSM ..... ( article R. 5211-6 CSP ) . :dance2: :dance2: :dance2: :dance2:

Et encore j'oublie que c'est aussi le fait de ne pas pouvoir délivrer de factures aux dentistes !

Technicienne PD .

Re: Prothésiste dentaire artisan ! Cherchez l'erreur !

Messagepar Technicienne PD . » sam. 23 mai 2020 16:17

Niveau V, l'UNPPD le voit comme moi qui ne me prends pas pour un prothésiste dentaire installé à son compte .


Niveau V (CAP, BEP)
Niveau européen
3 : Savoirs couvrant des faits, principes, concepts généraux
Descriptif

L'auxiliaire en prothèse dentaire, technicien de 1er niveau est chargé de préparer et de réaliser des éléments de prothèses dentaires dans le respect des règles d'hygiène, de sécurité et de traçabilité. A ce titre, il prévoit et sélectionne les moyens nécessaires à la réalisation des travaux demandés selon le process pré-établi par le chef de laboratoire et /ou d'entreprise. L'auxiliaire en prothèse dentaire est également à même de fabriquer des éléments et de réaliser certaines phases de production des DMSM (dispositifs médicaux sur mesure) tels que la préparation de modèle positif unitaire (MPU), l'assistance à la réalisation des prothèses adjointes, amovibles et conjointes, fixées. Il intervient également lors de la réparation des prothèses amovibles.
Il participe au conditionnement des prothèses en vue de leur livraison, aux opérations d'entretien et de maintenance du matériel du laboratoire et contribue au suivi et à l'information de l'état des stocks.
Il est également amené à développer des aptitudes en matière de renseignements des partenaires extérieurs au laboratoire.
Objectif

Domaine professionnel :

Préparer et organiser la production des éléments de prothèses dentaires dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité et de traçabilité
Fabriquer des éléments des DMSM (dispositifs médicaux sur mesure)
Clôturer son travail

Domaine transversal :

Intervenir au premier niveau d'une relation commerciale en face à face et par téléphone en français et en anglais
S'inscrire dans une dynamique de travail d'équipe
Adapter son travail en fonction des objectifs de production du laboratoire

Débouchés

Secteurs d'activité :
Le titulaire du CTM d'Auxiliaire en prothèse dentaire exerce principalement son activité en laboratoire du secteur artisanal (entreprise possédant un code NAFA). Il peut également être salarié d'un hôpital ou d'une clinique.

Type emplois accessibles :
Le titulaire de la certification est un ouvrier qualifié, technicien de premier niveau intervenant sur l'ensemble des éléments de prothèses dentaires. Il est chargé de préparer et organiser la réalisation des travaux prothétiques demandés, dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité sous la responsabilité du chef de laboratoire et/ou d'entreprise.
RNCP
Inscrit sur demande Voir la fiche n° 27414

Invité

Re: Prothésiste dentaire artisan ! Cherchez l'erreur !

Messagepar Invité » sam. 23 mai 2020 16:55

Technicienne PD . a écrit :Niveau V, l'UNPPD le voit comme moi qui ne me prends pas pour un prothésiste dentaire installé à son compte .


Niveau V (CAP, BEP)
Niveau européen
3 : Savoirs couvrant des faits, principes, concepts généraux
Descriptif

L'auxiliaire en prothèse dentaire, technicien de 1er niveau est chargé de préparer et de réaliser des éléments de prothèses dentaires dans le respect des règles d'hygiène, de sécurité et de traçabilité. A ce titre, il prévoit et sélectionne les moyens nécessaires à la réalisation des travaux demandés selon le process pré-établi par le chef de laboratoire et /ou d'entreprise. L'auxiliaire en prothèse dentaire est également à même de fabriquer des éléments et de réaliser certaines phases de production des DMSM (dispositifs médicaux sur mesure) tels que la préparation de modèle positif unitaire (MPU), l'assistance à la réalisation des prothèses adjointes, amovibles et conjointes, fixées. Il intervient également lors de la réparation des prothèses amovibles.
Il participe au conditionnement des prothèses en vue de leur livraison, aux opérations d'entretien et de maintenance du matériel du laboratoire et contribue au suivi et à l'information de l'état des stocks.
Il est également amené à développer des aptitudes en matière de renseignements des partenaires extérieurs au laboratoire.
Objectif

Domaine professionnel :

Préparer et organiser la production des éléments de prothèses dentaires dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité et de traçabilité
Fabriquer des éléments des DMSM (dispositifs médicaux sur mesure)
Clôturer son travail

Domaine transversal :

Intervenir au premier niveau d'une relation commerciale en face à face et par téléphone en français et en anglais
S'inscrire dans une dynamique de travail d'équipe
Adapter son travail en fonction des objectifs de production du laboratoire

Débouchés

Secteurs d'activité :
Le titulaire du CTM d'Auxiliaire en prothèse dentaire exerce principalement son activité en laboratoire du secteur artisanal (entreprise possédant un code NAFA). Il peut également être salarié d'un hôpital ou d'une clinique.

Type emplois accessibles :
Le titulaire de la certification est un ouvrier qualifié, technicien de premier niveau intervenant sur l'ensemble des éléments de prothèses dentaires. Il est chargé de préparer et organiser la réalisation des travaux prothétiques demandés, dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité sous la responsabilité du chef de laboratoire et/ou d'entreprise.
RNCP
Inscrit sur demande Voir la fiche n° 27414

Mon abruti, l'unppd que j'ai contacté lors du refus d'inscription de la chambre des metiers pour mon bac pro m' a confirmé que je pouvais m'installer comme protjesiste dentaire. Comme vous avez l'air aussi con que Benamerde je vous invite à les appeler de vive voix, ils vous transmettrons les textes de lois l'expliquant.Vous pourrez alors faire un copier coller comme votre mentor sur ce forum de merde. Je tiens à votre disposition une copie de mes statuts qui contredisent les grands juristes que vous êtes vous et benaordure. Je peux faire ce que je veux, acheter un labo, louer une cheville, facturer à l'heure, sous traité à des prothesistes ou vendre en direct aux dentistes. Vous êtes une velle bande d'ensuqués sur ce forum. Je suis l'exemple vivanr que vous dites n'importe quoi... Vous cherchez juste à sucer Benhaim

Invité

Re: Prothésiste dentaire artisan ! Cherchez l'erreur !

Messagepar Invité » sam. 23 mai 2020 17:02

Invité a écrit ::dance2: :dance2: :dance2:
Invité a écrit :Donc, un technicien en prothèse dentaire dit " free lance " ne peut pas se dire prothésiste dentaire, vu qu'il ne fait pas de mise sur le marché, il n'est qu'un tâcheron qu'il ne posséde que 3 ans de pratique ou 30 ans d'exercice !

Ce pauvre con de Benito s'imagine faire les lois ? Tout ce que tu dis est faux. Je peut faire de la mise sur le marché de prothèse vu que j'ai le titre (que Benamerde n' a jamais eu) de PROTHÉSISTE DENTAIRE... Tu sais ce métier que tu n'as jamais put pratiqué faute de diplômes et de compétences. Tu t'es alors rabattu sur la denturologie... Metiers illégal et donc sans contrôle, tu t'es retranché dans les montagnes pour escroquer le passant crédule... Puis tu as mangé... Les dentistes t'ont dilaté le fion... 10 condamnations, prison ferme, exercice illégal de la medecine... Depuis tu jalouse tout ceux qui pratique un metier qui n'a jamais voulut de toi et dont tu es la risée.... Un vieux rageux de 76 ans qui ne colporte que des fake news. :haha:. UN MÉDIOCRE


Et pourtant un technicien en prothèse dentaire n'est pas un prothésiste dentaire !

Travailler en free lance ( de plus ) en tant que technicien de laboratoire dentaire consiste en ne pas avoir de laboratoire à soi, à ne pas avoir de clients dentistes à soi , à ne pas effectuer la mise sur le marché de DMSM ( Article R. 5211-4 2° du CSP ) accompagnée des documents concernant la matèriovigilance entres autres obligations , ne pas correspondre à la définition légale de fabricant de DMSM ..... ( Art. R.5211-4 3° ), et pour terminer, c'est surtout ne pas être déclaré auprès des autorités compétentes en tant que fabricant de DMSM ..... ( article R. 5211-6 CSP ) . :dance2: :dance2: :dance2: :dance2:

Et encore j'oublie que c'est aussi le fait de ne pas pouvoir délivrer de factures aux dentistes ![/quote]
Benaordure tu dis n'importe quoi une fois de plus mon sous diplômé. Je fais des prothèse directement pour les dentistes si je le souhaite... C'est marqué noir sur blanc dans mes statuts. Ne commente pas les articles de loi, tu ne sais pas les lire. Tu devrais le savoir après tes 10 condamnations. Car toi pour le coup tu n'avais pas le droit d'exercer, d'ailleurs ça t'as coûter de la Prison tu as tjs etait un mediocre prothésiste selon tes amis, jaloux de la carrière des autres. Sa se sent dans tes messages. Tu es un mediocre, toi et tes pseudos

Invité

Re: Prothésiste dentaire artisan ! Cherchez l'erreur !

Messagepar Invité » sam. 23 mai 2020 17:05

Invité a écrit :
Invité a écrit ::dance2: :dance2: :dance2:
Invité a écrit :Donc, un technicien en prothèse dentaire dit " free lance " ne peut pas se dire prothésiste dentaire, vu qu'il ne fait pas de mise sur le marché, il n'est qu'un tâcheron qu'il ne posséde que 3 ans de pratique ou 30 ans d'exercice !

Ce pauvre con de Benito s'imagine faire les lois ? Tout ce que tu dis est faux. Je peut faire de la mise sur le marché de prothèse vu que j'ai le titre (que Benamerde n' a jamais eu) de PROTHÉSISTE DENTAIRE... Tu sais ce métier que tu n'as jamais put pratiqué faute de diplômes et de compétences. Tu t'es alors rabattu sur la denturologie... Metiers illégal et donc sans contrôle, tu t'es retranché dans les montagnes pour escroquer le passant crédule... Puis tu as mangé... Les dentistes t'ont dilaté le fion... 10 condamnations, prison ferme, exercice illégal de la medecine... Depuis tu jalouse tout ceux qui pratique un metier qui n'a jamais voulut de toi et dont tu es la risée.... Un vieux rageux de 76 ans qui ne colporte que des fake news. :haha:. UN MÉDIOCRE


Et pourtant un technicien en prothèse dentaire n'est pas un prothésiste dentaire !

Travailler en free lance ( de plus ) en tant que technicien de laboratoire dentaire consiste en ne pas avoir de laboratoire à soi, à ne pas avoir de clients dentistes à soi , à ne pas effectuer la mise sur le marché de DMSM ( Article R. 5211-4 2° du CSP ) accompagnée des documents concernant la matèriovigilance entres autres obligations , ne pas correspondre à la définition légale de fabricant de DMSM ..... ( Art. R.5211-4 3° ), et pour terminer, c'est surtout ne pas être déclaré auprès des autorités compétentes en tant que fabricant de DMSM ..... ( article R. 5211-6 CSP ) . :dance2: :dance2: :dance2: :dance2:

Et encore j'oublie que c'est aussi le fait de ne pas pouvoir délivrer de factures aux dentistes !

Benaordure tu dis n'importe quoi une fois de plus mon sous diplômé. Je fais des prothèse directement pour les dentistes si je le souhaite... C'est marqué noir sur blanc dans mes statuts. Ne commente pas les articles de loi, tu ne sais pas les lire. Tu devrais le savoir après tes 10 condamnations. Car toi pour le coup tu n'avais pas le droit d'exercer, d'ailleurs ça t'as coûter de la Prison tu as tjs etait un mediocre prothésiste selon tes amis, jaloux de la carrière des autres. Sa se sent dans tes messages. Tu es un mediocre, toi et tes pseudos[/quote]
Si jamais demain je veux racheter ou créer un labo voir loier une cheville je peux. Tes speculations de détraqué mental n'y changerons rien mon eunuque. Tu n'as pas le moindre diplôme ma sous merde. Essaye de passer le bac avant de mourir.... Au fait, où sont les conclusions de ton pseudo cousin ?

Invité

Re: Prothésiste dentaire artisan ! Cherchez l'erreur !

Messagepar Invité » sam. 23 mai 2020 17:27

Technicienne PD . a écrit :Niveau V, l'UNPPD le voit comme moi qui ne me prends pas pour un prothésiste dentaire installé à son compte .


Niveau V (CAP, BEP)
Niveau européen
3 : Savoirs couvrant des faits, principes, concepts généraux
Descriptif

L'auxiliaire en prothèse dentaire, technicien de 1er niveau est chargé de préparer et de réaliser des éléments de prothèses dentaires dans le respect des règles d'hygiène, de sécurité et de traçabilité. A ce titre, il prévoit et sélectionne les moyens nécessaires à la réalisation des travaux demandés selon le process pré-établi par le chef de laboratoire et /ou d'entreprise. L'auxiliaire en prothèse dentaire est également à même de fabriquer des éléments et de réaliser certaines phases de production des DMSM (dispositifs médicaux sur mesure) tels que la préparation de modèle positif unitaire (MPU), l'assistance à la réalisation des prothèses adjointes, amovibles et conjointes, fixées. Il intervient également lors de la réparation des prothèses amovibles.
Il participe au conditionnement des prothèses en vue de leur livraison, aux opérations d'entretien et de maintenance du matériel du laboratoire et contribue au suivi et à l'information de l'état des stocks.
Il est également amené à développer des aptitudes en matière de renseignements des partenaires extérieurs au laboratoire.
Objectif

Domaine professionnel :

Préparer et organiser la production des éléments de prothèses dentaires dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité et de traçabilité
Fabriquer des éléments des DMSM (dispositifs médicaux sur mesure)
Clôturer son travail

Domaine transversal :

Intervenir au premier niveau d'une relation commerciale en face à face et par téléphone en français et en anglais
S'inscrire dans une dynamique de travail d'équipe
Adapter son travail en fonction des objectifs de production du laboratoire

Débouchés

Secteurs d'activité :
Le titulaire du CTM d'Auxiliaire en prothèse dentaire exerce principalement son activité en laboratoire du secteur artisanal (entreprise possédant un code NAFA). Il peut également être salarié d'un hôpital ou d'une clinique.

Type emplois accessibles :
Le titulaire de la certification est un ouvrier qualifié, technicien de premier niveau intervenant sur l'ensemble des éléments de prothèses dentaires. Il est chargé de préparer et organiser la réalisation des travaux prothétiques demandés, dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité sous la responsabilité du chef de laboratoire et/ou d'entreprise.
RNCP
Inscrit sur demande Voir la fiche n° 27414

Oooo un miracle... Une technicienne en prothèse dentaire vient d'apparaître au moment ou Benhaim à commencer à dire n'importe quoi :haha: tu travailles ou ma connasse ? Ne serais tu 0as une nouvelle invention du cerveau malade de benamerde. D'ailleurs tres bizarre que tu viennes apporter ton aide au sous diplômé escroc vu la façon dont il parle de ton travaille et de ta situation... Bizarrement là, ta grande gueule etait en veilleuse... Benamerde on t'as reconnu, continue a fouiller tu trouveras rien. Moi lundi par contre.... Je vais me regaler

Invité

Re: Prothésiste dentaire artisan ! Cherchez l'erreur !

Messagepar Invité » sam. 23 mai 2020 17:34

Technicienne PD . a écrit :Niveau V, l'UNPPD le voit comme moi qui ne me prends pas pour un prothésiste dentaire installé à son compte .


Niveau V (CAP, BEP)
Niveau européen
3 : Savoirs couvrant des faits, principes, concepts généraux
Descriptif

L'auxiliaire en prothèse dentaire, technicien de 1er niveau est chargé de préparer et de réaliser des éléments de prothèses dentaires dans le respect des règles d'hygiène, de sécurité et de traçabilité. A ce titre, il prévoit et sélectionne les moyens nécessaires à la réalisation des travaux demandés selon le process pré-établi par le chef de laboratoire et /ou d'entreprise. L'auxiliaire en prothèse dentaire est également à même de fabriquer des éléments et de réaliser certaines phases de production des DMSM (dispositifs médicaux sur mesure) tels que la préparation de modèle positif unitaire (MPU), l'assistance à la réalisation des prothèses adjointes, amovibles et conjointes, fixées. Il intervient également lors de la réparation des prothèses amovibles.
Il participe au conditionnement des prothèses en vue de leur livraison, aux opérations d'entretien et de maintenance du matériel du laboratoire et contribue au suivi et à l'information de l'état des stocks.
Il est également amené à développer des aptitudes en matière de renseignements des partenaires extérieurs au laboratoire.
Objectif

Domaine professionnel :

Préparer et organiser la production des éléments de prothèses dentaires dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité et de traçabilité
Fabriquer des éléments des DMSM (dispositifs médicaux sur mesure)
Clôturer son travail

Domaine transversal :

Intervenir au premier niveau d'une relation commerciale en face à face et par téléphone en français et en anglais
S'inscrire dans une dynamique de travail d'équipe
Adapter son travail en fonction des objectifs de production du laboratoire

Débouchés

Secteurs d'activité :
Le titulaire du CTM d'Auxiliaire en prothèse dentaire exerce principalement son activité en laboratoire du secteur artisanal (entreprise possédant un code NAFA). Il peut également être salarié d'un hôpital ou d'une clinique.

Type emplois accessibles :
Le titulaire de la certification est un ouvrier qualifié, technicien de premier niveau intervenant sur l'ensemble des éléments de prothèses dentaires. Il est chargé de préparer et organiser la réalisation des travaux prothétiques demandés, dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité sous la responsabilité du chef de laboratoire et/ou d'entreprise.
RNCP
Inscrit sur demande Voir la fiche n° 27414

Ta fiche metiers de merde est supplanté par la directive national sur l'installation des diplomes de niveau V. Benamerde le sais, il a déjà vérifié et a déjà admis que j'avais raison... Mais bon vu qu'il est complètement ensuqué il radote et recommence. En plus c'est pas la fiche du bep mais du ctm que tu sorts, qui n'est pas un diplome d'état et donc non reconnu comme niveau V... Benamerde a juste le seum, il cherche un nouvel angle d'attaque car il ne peut pas sortir sa fausse expertise psychologique. En plus il a la haine d'être un bon a rien sous diplômés repris de justice.

Invité

Re: Prothésiste dentaire artisan ! Cherchez l'erreur !

Messagepar Invité » sam. 23 mai 2020 17:44

Et pourtant un technicien en prothèse dentaire n'est pas un prothésiste dentaire !

Travailler en free lance ( de plus ) en tant que technicien de laboratoire dentaire consiste en ne pas avoir de laboratoire à soi, à ne pas avoir de clients dentistes à soi , à ne pas effectuer la mise sur le marché de DMSM ( Article R. 5211-4 2° du CSP ) accompagnée des documents concernant la matèriovigilance entres autres obligations , ne pas correspondre à la définition légale de fabricant de DMSM ..... ( Art. R.5211-4 3° ), et pour terminer, c'est surtout ne pas être déclaré auprès des autorités compétentes en tant que fabricant de DMSM ..... ( article R. 5211-6 CSP ) . :dance2: :dance2: :dance2: :dance2:

Et encore j'oublie que c'est aussi le fait de ne pas pouvoir délivrer de factures aux dentistes ![/quote]
Réponse definitive pour cet ensuqé de Benito la truffe schizophrène. Et qui te dis que j'ai pas déjà racheté un labo :haha: :grin:.................................................... Question écrite n° 22449 de M. Jean-Claude Leroy (Pas-de-Calais - Socialiste et républicain)
publiée dans le JO Sénat du 23/06/2016 - page 2744
M. Jean-Claude Leroy attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la qualification professionnelle exigée pour l'exercice de la profession de prothésiste dentaire.

En effet, pour créer ou reprendre une entreprise de fabrication de prothèses dentaires, un diplôme de niveau V (certificat d'aptitude professionnelle) ou trois ans d'expérience professionnelle sont nécessaires. Or, le CAP de prothésiste dentaire a été abrogé en 2009 lors de la réforme de cette filière de formation................................... Voilà debat terminé, tout ce que peut raconter Benito a côtés n'est que me'so'ge et speculation d'un cerveau malade.... La loi, rien que la loi mon repris de justice

Invité

Re: Prothésiste dentaire artisan ! Cherchez l'erreur !

Messagepar Invité » sam. 23 mai 2020 18:00

Invité a écrit ::dance2: :dance2: :dance2:
Invité a écrit :Donc, un technicien en prothèse dentaire dit " free lance " ne peut pas se dire prothésiste dentaire, vu qu'il ne fait pas de mise sur le marché, il n'est qu'un tâcheron qu'il ne posséde que 3 ans de pratique ou 30 ans d'exercice !

Ce pauvre con de Benito s'imagine faire les lois ? Tout ce que tu dis est faux. Je peut faire de la mise sur le marché de prothèse vu que j'ai le titre (que Benamerde n' a jamais eu) de PROTHÉSISTE DENTAIRE... Tu sais ce métier que tu n'as jamais put pratiqué faute de diplômes et de compétences. Tu t'es alors rabattu sur la denturologie... Metiers illégal et donc sans contrôle, tu t'es retranché dans les montagnes pour escroquer le passant crédule... Puis tu as mangé... Les dentistes t'ont dilaté le fion... 10 condamnations, prison ferme, exercice illégal de la medecine... Depuis tu jalouse tout ceux qui pratique un metier qui n'a jamais voulut de toi et dont tu es la risée.... Un vieux rageux de 76 ans qui ne colporte que des fake news. :haha:. UN MÉDIOCRE


Et pourtant un technicien en prothèse dentaire n'est pas un prothésiste dentaire !

Travailler en free lance ( de plus ) en tant que technicien de laboratoire dentaire consiste en ne pas avoir de laboratoire à soi, à ne pas avoir de clients dentistes à soi , à ne pas effectuer la mise sur le marché de DMSM ( Article R. 5211-4 2° du CSP ) accompagnée des documents concernant la matèriovigilance entres autres obligations , ne pas correspondre à la définition légale de fabricant de DMSM ..... ( Art. R.5211-4 3° ), et pour terminer, c'est surtout ne pas être déclaré auprès des autorités compétentes en tant que fabricant de DMSM ..... ( article R. 5211-6 CSP ) . :dance2: :dance2: :dance2: :dance2:

Et encore j'oublie que c'est aussi le fait de ne pas pouvoir délivrer de factures aux dentistes ![/quote]
Benhaim est un menteur comme vous pouvez le lire plus haut. Je suis déclaré aupres de la chambre des métiers qui est la seule compétente pour la création d'une entreprise artisanale. Car nous sommes des artisans n'en deplaise a l'autre repris de justice. Je remarque que si cette sous merde de Benhaim avait apporté autant de soins à sa propre carrière, il serait surement passé aux travers de nombreuses condamnations mon denturologue des baumettes. Bref il a le seum et fait sembla't d'être juriste... Resultat il dit n'importe quoi. Benamerde... Le droit c'est comme la prothèse... Faut des diplomes poir le maîtriser... Il suffit pas d'ouvrir un bouclard dans un village hippie et escroquer les gens pour dire la vérité. Viens on se voit poir en débattre... Alors ??? Il est où le rapport de ton cousin mon mytho ?

Invité

Re: Prothésiste dentaire artisan ! Cherchez l'erreur !

Messagepar Invité » sam. 23 mai 2020 18:13

Invité a écrit :
Invité a écrit ::dance2: :dance2: :dance2:
Invité a écrit :Donc, un technicien en prothèse dentaire dit " free lance " ne peut pas se dire prothésiste dentaire, vu qu'il ne fait pas de mise sur le marché, il n'est qu'un tâcheron qu'il ne posséde que 3 ans de pratique ou 30 ans d'exercice !

Ce pauvre con de Benito s'imagine faire les lois ? Tout ce que tu dis est faux. Je peut faire de la mise sur le marché de prothèse vu que j'ai le titre (que Benamerde n' a jamais eu) de PROTHÉSISTE DENTAIRE... Tu sais ce métier que tu n'as jamais put pratiqué faute de diplômes et de compétences. Tu t'es alors rabattu sur la denturologie... Metiers illégal et donc sans contrôle, tu t'es retranché dans les montagnes pour escroquer le passant crédule... Puis tu as mangé... Les dentistes t'ont dilaté le fion... 10 condamnations, prison ferme, exercice illégal de la medecine... Depuis tu jalouse tout ceux qui pratique un metier qui n'a jamais voulut de toi et dont tu es la risée.... Un vieux rageux de 76 ans qui ne colporte que des fake news. :haha:. UN MÉDIOCRE


Et pourtant un technicien en prothèse dentaire n'est pas un prothésiste dentaire !

Travailler en free lance ( de plus ) en tant que technicien de laboratoire dentaire consiste en ne pas avoir de laboratoire à soi, à ne pas avoir de clients dentistes à soi , à ne pas effectuer la mise sur le marché de DMSM ( Article R. 5211-4 2° du CSP ) accompagnée des documents concernant la matèriovigilance entres autres obligations , ne pas correspondre à la définition légale de fabricant de DMSM ..... ( Art. R.5211-4 3° ), et pour terminer, c'est surtout ne pas être déclaré auprès des autorités compétentes en tant que fabricant de DMSM ..... ( article R. 5211-6 CSP ) . :dance2: :dance2: :dance2: :dance2:

Et encore j'oublie que c'est aussi le fait de ne pas pouvoir délivrer de factures aux dentistes !

Benhaim est un menteur comme vous pouvez le lire plus haut. Je suis déclaré aupres de la chambre des métiers qui est la seule compétente pour la création d'une entreprise artisanale. Car nous sommes des artisans n'en deplaise a l'autre repris de justice. Je remarque que si cette sous merde de Benhaim avait apporté autant de soins à sa propre carrière, il serait surement passé aux travers de nombreuses condamnations mon denturologue des baumettes. Bref il a le seum et fait sembla't d'être juriste... Resultat il dit n'importe quoi. Benamerde... Le droit c'est comme la prothèse... Faut des diplomes poir le maîtriser... Il suffit pas d'ouvrir un bouclard dans un village hippie et escroquer les gens pour dire la vérité. Viens on se voit poir en débattre... Alors ??? Il est où le rapport de ton cousin mon mytho ?[/quote]
Question écrite n° 22449 de M. Jean-Claude Leroy (Pas-de-Calais - Socialiste et républicain)
publiée dans le JO Sénat du 23/06/2016 - page 2744
M. Jean-Claude Leroy attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la qualification professionnelle exigée pour l'exercice de la profession de prothésiste dentaire.

En effet, pour créer ou reprendre une entreprise de fabrication de prothèses dentaires, un diplôme de niveau V (certificat d'aptitude professionnelle) ou trois ans d'expérience professionnelle sont nécessaires. Or, le CAP de prothésiste dentaire a été abrogé en 2009 lors de la réforme de cette filière de formation. Sache sombre merde que je ne travaille pas en FREE LANCE. Je suis auto entrepreneur, donc j'ai créer une entreprise avec un siège social... Je peux par mon statut,facturé soit au dentistes soit à un confrère que se soit mes heures de travaille ou des prothèses. Je suis enregistré à la chambre des métiers, seul organisme habilité à la création d'entreprise artisanale, car oui nois sommes des artisans. Je declares mensuellement mon chiffre d'affaire à l'URSSAF et je leur règle tous les mois, les cotisarions demandées... Contrairement à toi et ta vie de clodo marginale, moi tout est en ordre et légal. Je te pisse au cul Benamerde le corbeau... Quelle balance cette vieille peau.


Retourner vers « Prothésiste dentaire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité