La séparation des actes : explications .

Pour parler de tout ce que vous voulez
Le petit denturo .

La séparation des actes : explications .

Messagepar Le petit denturo . » mar. 2 oct. 2018 09:05

La séparation des actes dans le domaine dentaire .

La séparation des actes dans le domaine dentaire n'existe pas !
La séparation des actes est tout simplement une juste répartition de la récompense du travail du dentiste et du fabricant !
Clairement : le consommateur patient paye ses soins au dentiste et sa prothèse (s) au seul et unique fabricant : le prothésiste dentaire !

A ce jour, quand un dentiste a terminé les soins d'un patient, et que celui ci a besoin d'une prothèse il se voit prescrire un traitement prothétique et il reçoit un devis .
Dans ce devis,le prix d'achat au prothésiste de la prothèse n'apparaît pas réellement !
Pourquoi ?
Parce que le dentiste noie dans le prix proposé de la prothèse tout et n'importe quoi , tenez vous bien c'est un inventaire à la Prévert :

Le dentiste introduit dans le devis son diagnostic, son travail de taille des dents ( quand il y a taille ) les empreintes, les prises d'occlusions et la pose en cas de prothèse amovible, le scellement en cas de prothèse fixe, mais on y trouve aussi un pourcentage de certains frais du cabinet qui concerne par exemple : les vieux journaux qu sont dans la salle d'attente, l'usure des sièges de la même salle, l'usure du fauteuil dentaire, un chouillla d'eau et d'électricité, deux feuilles de papier WC, l'escoubette aussi, la blouse de l'assistante ou parfois ses dessous affriolants ....et j'arrête là, vous avez tout compris.
Donc le dit traitement prothétique est une simple escroquerie qui cache le fait que le dentiste fait son beurre sur la prothèse avec la bénédiction de la sécurité sociale et des mutuelles !

Mais le simple fait de mettre le prix d'achat réel de la prothèse dans un devis* ne changera rien au fait que le patient paiera toujours sa prothèse de 6 à 10 fois plus chère que son prix d'achat, et nous allons vous en faire la démonstration, pour pas un rond si j'ose dire !
* C'est ce que demande l'UNPPD le syndicat patronal des prothésistes dentaires .

Nous,Denturologistes , sommes les seuls à pratiquer la séparation des actes dans la vente des prothèses amovibles * !

Notre clientèle paie ses soins au dentiste, le patient reçoit un devis pour un traitement prothétique, ensuite il vient chez nous, nous lui faisons un devis de fabricant qui court circuite celui de l'intermédiaire parasitaire : le dentiste ! Pour terminer le consommateur-patient paye nous directement le fruit de notre travail !

* Concernant la prothèse fixe, c'est au patient de se faire respecter, de demander à payer uniquement son travail au dentiste ( nous disons bien " son travail "entendu que dans son devis il est précisé que " les soins ne sont pas compris dans ce devis ", et sa prothèse directement au fabricant, chez le fabricant à la livraison ! Les prothésistes esclaves pourraient ainsi doubler leur prix de vente ! Mais ceci est une autre histoire !








Avatar du membre
BenDenturo
Messages : 792
Enregistré le : ven. 17 avr. 2015 13:27
Contact :

Re: La séparation des actes : explications .

Messagepar BenDenturo » mar. 2 oct. 2018 09:14

Précisons que la séparation des actes autorise le dentiste à passer plus de temps à la prévention et aux soins dentaires qui est ce pourquoi il a fait de longues et pénibles études !

Nazi SD

Re: La séparation des actes : explications .

Messagepar Nazi SD » mar. 2 oct. 2018 12:14

Vous venez de dépasser les 200 visites en 2 heures, pour ce dépassement de vitesse vous recevrez votre procès verbal au siège de votre association .

Affreuprotho
Messages : 769
Enregistré le : lun. 20 avr. 2015 07:16
Contact :

Re: La séparation des actes : explications .

Messagepar Affreuprotho » mar. 2 oct. 2018 14:40

Euh! Vous parlez de séparation des actes, en fait vous voulez, nous voulons simplement chacun ses actes. Comme tout les prothésistes qui sont inscrit dans le CSP!

Objection !

Re: La séparation des actes : explications .

Messagepar Objection ! » mar. 2 oct. 2018 15:01

Affreuprotho a écrit :Euh! Vous parlez de séparation des actes, en fait vous voulez, nous voulons simplement chacun ses actes. Comme tout les prothésistes qui sont inscrit dans le CSP!


Objection votre honneur .
Les prothésistes qui sont dans le CSP ne sont pas des artisans et jamais le Ministère de la Santé ne versera des artisans dans le CSP .
Seuls les denturos se retrouveront dans CSP . C'est bien pourquoi les " preneurs d'empreintes " ont intérêt à rejoindre la Denturologie .
Suis je assez clair ?

Affreuprotho
Messages : 769
Enregistré le : lun. 20 avr. 2015 07:16
Contact :

Re: La séparation des actes : explications .

Messagepar Affreuprotho » mer. 3 oct. 2018 07:06

C'est clair les prothésistes qui sont inscrit dans le CSP ne sont pas des artisans, ils peuvent avoir une extension sur leur DP1. Pour ceux qui sont encore à l'artisanat c'est eux qui doivent demander par le(s) syndicat(s) représentatif(s) à rentrer dans la grande famille du CSP!

Invité

Re: La séparation des actes : explications .

Messagepar Invité » mer. 3 oct. 2018 07:39

Affreuprotho a écrit :C'est clair les prothésistes qui sont inscrit dans le CSP ne sont pas des artisans, ils peuvent avoir une extension sur leur DP1. Pour ceux qui sont encore à l'artisanat c'est eux qui doivent demander par le(s) syndicat(s) représentatif(s) à rentrer dans la grande famille du CSP!


Les prothésistes qui sont dans le CSP ne sont ni artisan ni prothésiste dentaire . Que doit faire comme action l'UNPPD pour que sa profession intègre le CSP ? Tu peux donner des détails ?

Le petit denturo .

Re: La séparation des actes : explications .

Messagepar Le petit denturo . » mer. 3 oct. 2018 10:00

Le petit denturo . a écrit :La séparation des actes dans le domaine dentaire .

La séparation des actes dans le domaine dentaire n'existe pas !
La séparation des actes est tout simplement une juste répartition de la récompense du travail du dentiste et du fabricant !
Clairement : le consommateur patient paye ses soins au dentiste et sa prothèse (s) au seul et unique fabricant : le prothésiste dentaire !

A ce jour, quand un dentiste a terminé les soins d'un patient, et que celui ci a besoin d'une prothèse il se voit prescrire un traitement prothétique et il reçoit un devis .
Dans ce devis,le prix d'achat au prothésiste de la prothèse n'apparaît pas réellement !
Pourquoi ?
Parce que le dentiste noie dans le prix proposé de la prothèse tout et n'importe quoi , tenez vous bien c'est un inventaire à la Prévert :

Le dentiste introduit dans le devis son diagnostic, son travail de taille des dents ( quand il y a taille ) les empreintes, les prises d'occlusions et la pose en cas de prothèse amovible, le scellement en cas de prothèse fixe, mais on y trouve aussi un pourcentage de certains frais du cabinet qui concerne par exemple : les vieux journaux qu sont dans la salle d'attente, l'usure des sièges de la même salle, l'usure du fauteuil dentaire, un chouillla d'eau et d'électricité, deux feuilles de papier WC, l'escoubette aussi, la blouse de l'assistante ou parfois ses dessous affriolants ....et j'arrête là, vous avez tout compris.
Donc le dit traitement prothétique est une simple escroquerie qui cache le fait que le dentiste fait son beurre sur la prothèse avec la bénédiction de la sécurité sociale et des mutuelles !

Mais le simple fait de mettre le prix d'achat réel de la prothèse dans un devis* ne changera rien au fait que le patient paiera toujours sa prothèse de 6 à 10 fois plus chère que son prix d'achat, et nous allons vous en faire la démonstration, pour pas un rond si j'ose dire !
* C'est ce que demande l'UNPPD le syndicat patronal des prothésistes dentaires .

Nous,Denturologistes , sommes les seuls à pratiquer la séparation des actes dans la vente des prothèses amovibles * !

Notre clientèle paie ses soins au dentiste, le patient reçoit un devis pour un traitement prothétique, ensuite il vient chez nous, nous lui faisons un devis de fabricant qui court circuite celui de l'intermédiaire parasitaire : le dentiste ! Pour terminer le consommateur-patient paye nous directement le fruit de notre travail !

* Concernant la prothèse fixe, c'est au patient de se faire respecter, de demander à payer uniquement son travail au dentiste ( nous disons bien " son travail "entendu que dans son devis il est précisé que " les soins ne sont pas compris dans ce devis ", et sa prothèse directement au fabricant, chez le fabricant à la livraison ! Les prothésistes esclaves pourraient ainsi doubler leur prix de vente ! Mais ceci est une autre histoire !









Mis en ligne hier à la même heure, ce sujet à battu le record de vue plus de 900 en 24 heures !
Depuis un moment sur facbook j'échangeais avec l'aristocratie dentaire qui bien entendu ne veut pas entendre parler de séparation des actes !
En plus de quelques noms d'oiseaux, il m'était dit que je faisais honte à ma profession, que mes propos ne m'honorait pas, que je me sentais persécuté , que j'exerçai dans une arrière boutique, que j'étais échappé d'un asile psychiatrique, que je n'avais qu'a passer le diplôme de dentiste si je voulais faire le dentiste, que je n'avais aucune argumentation, que je devais me documenter avant de parler, que j'étais un égoïste qui ne pensait qu'à lui, que les mutuelles remboursait la CCM à 500 % ,que donc pas besoin de séparation des actes, que je manquais d'emphatie,que je faisais de la calomnie, que mes propos était haineux ( souvent ça revient ) et féroces, que je disais des ignominies ........

Bref, ces gens là sont sur une autre planète et possède la science infuse, qu'ils adorent les prothésistes à condition que ceux ci restent dans leur labo et qu'ils s'écrasent !

Affreuprotho
Messages : 769
Enregistré le : lun. 20 avr. 2015 07:16
Contact :

Re: La séparation des actes : explications .

Messagepar Affreuprotho » mer. 3 oct. 2018 10:02

Bonjour Invité, tu ne dois pas bien connaître tous les rouages....J'ai bien écrit "peuvent avoir une extension sur leur DP1 ou K bis..."L'action que doit faire l'UNPPD le demander au ministère concerné (abandonner certaines choses tel que l'apprentissage Etc ....) Donc certains prothésistes dentaires sont aussi paramédicaux dans le domaine de la prothèse.

Invité

Re: La séparation des actes : explications .

Messagepar Invité » mer. 3 oct. 2018 12:40

Affreuprotho a écrit :Bonjour Invité, tu ne dois pas bien connaître tous les rouages....J'ai bien écrit "peuvent avoir une extension sur leur DP1 ou K bis..."L'action que doit faire l'UNPPD le demander au ministère concerné (abandonner certaines choses tel que l'apprentissage Etc ....) Donc certains prothésistes dentaires sont aussi paramédicaux dans le domaine de la prothèse.


Je comprend rien à ce que tu racontes , dans le domaine des prothésistes dentaires il n'y a que des artisans qui ne sont pas dans le CSP . Tu parles de quelle extension qui mettrait le prothésiste dentaire dans le CSP ? Une extension qui l'autoriserait à travailler en direct avec les patients et à leur fabriquer directo des prothèses ? Je vois pas .Tu peux m'éclairer ?


Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités