Adressez votre chèque au nom du RDF 1 rue des Echelles 05230 Chorges .
Un reçu vous sera envoyé , discrétion assurée !
Merci d'avance !

Nos clients sont bien des consommateurs, pas des patients

Venez ici poser vos questions et trouver de l'aide quant à l'utilisation du forum
superdentiste

Re: Nos clients sont bien des consommateurs, pas des patients

Messagepar superdentiste » ven. 29 mai 2015 13:07

ne joue pas sur les mots affreuproto CCM/base zircone c'est la même adaptation et j'utile CCM comme terme générique. Si tu y vois un intérêt (mis à part bien sur de tirer les prix vers le bas à fond, histoire de détourner la patientèle des prothésiste qui travaillaient historiquement à des tarifs beaucoup plus élevés avec les dentistes, et ainsi d'avoir un beaucoup plus gros volume, et donc de bâcler le travail pour sortir de la prothèse le plus vite possible) je veux bien que tu me l'expliques... Par contre je veux bien que tu me sortes l'article du CSP je ne le connais pas (sérieux)!!

Mise en moufle

Re: Nos clients sont bien des consommateurs, pas des patients

Messagepar Mise en moufle » ven. 29 mai 2015 14:11

Haaaaaa. Voilà.... le CSP.... CODE de la Santé Public!! quand on veut on l'apelle à la rescousse.....; Comme quoi ça porte ce fruits...

Et pour cette histoire ca en est ou.... Du NOUVEAU? Pourquoi on en parle.... pas sur ce FORUM???

Image

superdentiste

Re: Nos clients sont bien des consommateurs, pas des patients

Messagepar superdentiste » ven. 29 mai 2015 14:35

Encore des interprétations bidons ... voilà ce que veut dire compérage selon le CSP "Les professionnels de santé, installés dans les mêmes locaux, qu'un médecin ont un statut de salarié du médecin ou un exercice libéral. Dans cette dernière éventualité, le médecin se doit d'éviter le risque de compérage, d'autant plus que le double statut libéral pourrait le favoriser. Cette situation devient encore plus exposée lorsqu'il s'agit de deux conjoints exerçant leur profession respective sans contrat.

Il peut y avoir compérage sans versement d'argent, mais avec coalition d'intérêts. Le Conseil d'Etat (note [1]) a jugé que la pratique consistant, pour un médecin, à attester et facturer, à titre habituel, l'exécution d'actes en réalité effectués par un tiers, en l'espèce un chirurgien-dentiste, constitue une pratique de "compérage" au sens des dispositions du code de déontologie médicale : « Le caractère habituel de cette activité est de nature à autoriser la qualification de compérage de celle-ci sans qu'il soit besoin de rechercher si le requérant en retirait un bénéfice ».

Le 227 --> rien à voir sachant qu'on parle d'un "autre métier".

Avatar du membre
BenDenturo
Messages : 696
Enregistré le : ven. 17 avr. 2015 13:27
Contact :

Re: Nos clients sont bien des consommateurs, pas des patients

Messagepar BenDenturo » ven. 29 mai 2015 14:36

Je viens de te répondre sur : infos de journalistes !!!

Mise en moufle

Re: Nos clients sont bien des consommateurs, pas des patients

Messagepar Mise en moufle » ven. 29 mai 2015 14:42

superdentiste a écrit :Encore des interprétations bidons ... voilà ce que veut dire compérage selon le CSP "Les professionnels de santé, installés dans les mêmes locaux, qu'un médecin ont un statut de salarié du médecin ou un exercice libéral. Dans cette dernière éventualité, le médecin se doit d'éviter le risque de compérage, d'autant plus que le double statut libéral pourrait le favoriser. Cette situation devient encore plus exposée lorsqu'il s'agit de deux conjoints exerçant leur profession respective sans contrat.

Il peut y avoir compérage sans versement d'argent, mais avec coalition d'intérêts. Le Conseil d'Etat (note [1]) a jugé que la pratique consistant, pour un médecin, à attester et facturer, à titre habituel, l'exécution d'actes en réalité effectués par un tiers, en l'espèce un chirurgien-dentiste, constitue une pratique de "compérage" au sens des dispositions du code de déontologie médicale : « Le caractère habituel de cette activité est de nature à autoriser la qualification de compérage de celle-ci sans qu'il soit besoin de rechercher si le requérant en retirait un bénéfice ».

Le 227 --> rien à voir sachant qu'on parle d'un "autre métier".



??? et pour nous quesque ca.... change?

Mise en moufle

Re: Nos clients sont bien des consommateurs, pas des patients

Messagepar Mise en moufle » ven. 29 mai 2015 14:42

Benhaïm a écrit :Je viens de te répondre sur : infos de journalistes !!!


Désoler nos messages se sont croiser.

Avatar du membre
BenDenturo
Messages : 696
Enregistré le : ven. 17 avr. 2015 13:27
Contact :

Re: Nos clients sont bien des consommateurs, pas des patients

Messagepar BenDenturo » ven. 29 mai 2015 14:44

Se croiser, c'est un bon début, faudrait se rencontrer ce serait encore mieux !!! :dance2:

Affreuprotho
Messages : 656
Enregistré le : lun. 20 avr. 2015 07:16
Contact :

Re: Nos clients sont bien des consommateurs, pas des patients

Messagepar Affreuprotho » ven. 29 mai 2015 15:39

superdentiste a écrit :Encore des interprétations bidons ... voilà ce que veut dire compérage selon le CSP "Les professionnels de santé, installés dans les mêmes locaux, qu'un médecin ont un statut de salarié du médecin ou un exercice libéral. Dans cette dernière éventualité, le médecin se doit d'éviter le risque de compérage, d'autant plus que le double statut libéral pourrait le favoriser. Cette situation devient encore plus exposée lorsqu'il s'agit de deux conjoints exerçant leur profession respective sans contrat.

Il peut y avoir compérage sans versement d'argent, mais avec coalition d'intérêts. Le Conseil d'Etat (note [1]) a jugé que la pratique consistant, pour un médecin, à attester et facturer, à titre habituel, l'exécution d'actes en réalité effectués par un tiers, en l'espèce un chirurgien-dentiste, constitue une pratique de "compérage" au sens des dispositions du code de déontologie médicale : « Le caractère habituel de cette activité est de nature à autoriser la qualification de compérage de celle-ci sans qu'il soit besoin de rechercher si le requérant en retirait un bénéfice ».

Le 227 --> rien à voir sachant qu'on parle d'un "autre métier".

"Encore des interprétations bidons" Pourquoi nous et pas toi! Tu fais travailler un prothésiste par ta seule décision (donc compérage), c'est ton patient qui devrait choisir son prothésiste et lui régler sa facture, comme cela ce passe dans les autres métiers de l'appareillage!
"Le 227 --> rien à voir sachant qu'on parle d'un "autre métier" bien oui tu revends notre travail (métier différent!) en faisant une culbute sur le prix! :heat:

Compérage

Re: Nos clients sont bien des consommateurs, pas des patients

Messagepar Compérage » ven. 29 mai 2015 16:03

Parlons plus clair :
un médecin prescrit un médicament, il ne le revend pas.
un médecin prescrit un médicament il ne s'entend pas avec le pharmacien sur le prix de revente du médicament.
un médecin prescrit un médicament, il ne s'entend pas avec le fabricant du médicament sur son prix !!!

le dentiste prescrit une prothèse et il la revend, c'est illégal.
le dentiste prescrit une prothèse il choisit le fabricant et l'impose à son client , c'est illégal.
le dentiste prescrit une prothèse il s'entend avec le fabricant sur le prix d'achat de la prothèse avec le fabricant , c'et illégal.

on appelle ça du compérage , c'est illégal !!!
faut que tout ça saute :focus:

superdentiste

Re: Nos clients sont bien des consommateurs, pas des patients

Messagepar superdentiste » ven. 29 mai 2015 17:23

Si on part de ce principe les denturologistes imposent à leur clients la résine achetée à tel fournisseur ou les dents achetées à tel fournisseur.. Compérage ?


Retourner vers « Aide à l'utilisation du forum »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité