Les faux culs de l'APD se lamentent et font de la délation ... la honte

Pour les prothésistes dentaires ne traitant pas directement avec la clientèle
Bureau RDF .

Re: Les faux culs de l'APD se lamentent et font de la délation ... la honte

Messagepar Bureau RDF . » dim. 29 sept. 2019 07:25

Invité a écrit :L'idée est bonne, mais vous serez, entre autres, en abus de position dominante, vous serez poursuivi et condamné .
:close_tema:


Invité, tu peux préciser en quoi le Denturologite français, une fois existant serait en position dominante ?
Et quelles sont les autres lois nous ne respecterions pas ?
Que nous sachions les Denturologistes exerçant dans la CEE ne sont pas accusé de position dominante .
Nous sommes curieux de découvrir ta réponse ! :dontknow:

Un ami .

Re: Les faux culs de l'APD se lamentent et font de la délation ... la honte

Messagepar Un ami . » dim. 29 sept. 2019 07:49

Bureau RDF . a écrit :
Invité a écrit :L'idée est bonne, mais vous serez, entre autres, en abus de position dominante, vous serez poursuivi et condamné .
:close_tema:


Invité, tu peux préciser en quoi le Denturologite français, une fois existant serait en position dominante ?
Et quelles sont les autres lois nous ne respecterions pas ?
Que nous sachions les Denturologistes exerçant dans la CEE ne sont pas accusé de position dominante .
Nous sommes curieux de découvrir ta réponse ! :dontknow:


.................................................................................................................................................................................

Votre invité dit n'importe quoi , lisez ce qui est ci dessous , c'est valable pour les denturologistes aussi . :dash1:


La libre prestation de services (LPS) est définie comme l’exercice de la profession de façon temporaire et occasionnelle sur le territoire de l’État membre d’accueil. Le prestataire est soumis aux règles de conduite de caractère professionnel, réglementaire ou administratif en rapport direct avec la qualification professionnelle et aux dispositions disciplinaires applicables aux professionnels exerçant dans l’État membre d’accueil. Le prestataire exerce alors sous le titre professionnel de chirurgien-dentiste. Si son titre de formation ne bénéficie pas d’une reconnaissance automatique des diplômes telle que prévue pour l’établissement, la prestation est réalisée sous le titre professionnel de l’État d’origine.

Pour exercer en Libre Prestation de Service sur le territoire français, c'est-à-dire exécuter en France des actes de sa profession, de manière temporaire et occasionnelle et sans être inscrit au tableau de l’Ordre, le chirurgien-dentiste doit répondre à un certain nombre de conditions :
il doit être ressortissant d’un Etat membre de l’Union européenne ou partie à l’Accord sur l’Espace économique européen et titulaire de diplômes, certificats ou autres titres obtenus dans l’un de ces Etats (Voir le tableau "reconnaissance des diplômes") ;
il doit être établi et exercer légalement la profession de chirurgien-dentiste dans un État membre autre que la France ;

avant la première prestation de services, il doit adresser au Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes une déclaration préalable, accompagnée de pièces justificatives.

En outre, le chirurgien-dentiste prestataire doit apporter la preuve, par tous moyens, qu’il possède une connaissance suffisante de la langue française nécessaire à la réalisation de la prestation.

Dès que ces formalités ont été accomplies, le prestataire est inscrit sur une liste spécifique établie par le Conseil National de l'Ordre, qui adresse au demandeur dans un délai maximum de 15 jours un récépissé comportant son numéro d’enregistrement.

Attention : Le praticien prestataire de service est soumis aux règles professionnelles en vigueur sur le territoire français et à la juridiction disciplinaire compétente de l’Ordre des chirurgiens-dentistes.

Invité

Re: Les faux culs de l'APD se lamentent et font de la délation ... la honte

Messagepar Invité » dim. 29 sept. 2019 09:33

Quel rapport avec vous ? C'est pour les dentistes ce texte ?

Invité

Re: Les faux culs de l'APD se lamentent et font de la délation ... la honte

Messagepar Invité » dim. 29 sept. 2019 13:33

Un ami . a écrit :
Bureau RDF . a écrit :
Invité a écrit :L'idée est bonne, mais vous serez, entre autres, en abus de position dominante, vous serez poursuivi et condamné .
:close_tema:


Invité, tu peux préciser en quoi le Denturologite français, une fois existant serait en position dominante ?
Et quelles sont les autres lois nous ne respecterions pas ?
Que nous sachions les Denturologistes exerçant dans la CEE ne sont pas accusé de position dominante .
Nous sommes curieux de découvrir ta réponse ! :dontknow:


.................................................................................................................................................................................

Votre invité dit n'importe quoi , lisez ce qui est ci dessous , c'est valable pour les denturologistes aussi . :dash1:


La libre prestation de services (LPS) est définie comme l’exercice de la profession de façon temporaire et occasionnelle sur le territoire de l’État membre d’accueil. Le prestataire est soumis aux règles de conduite de caractère professionnel, réglementaire ou administratif en rapport direct avec la qualification professionnelle et aux dispositions disciplinaires applicables aux professionnels exerçant dans l’État membre d’accueil. Le prestataire exerce alors sous le titre professionnel de chirurgien-dentiste. Si son titre de formation ne bénéficie pas d’une reconnaissance automatique des diplômes telle que prévue pour l’établissement, la prestation est réalisée sous le titre professionnel de l’État d’origine.

Pour exercer en Libre Prestation de Service sur le territoire français, c'est-à-dire exécuter en France des actes de sa profession, de manière temporaire et occasionnelle et sans être inscrit au tableau de l’Ordre, le chirurgien-dentiste doit répondre à un certain nombre de conditions :
il doit être ressortissant d’un Etat membre de l’Union européenne ou partie à l’Accord sur l’Espace économique européen et titulaire de diplômes, certificats ou autres titres obtenus dans l’un de ces Etats (Voir le tableau "reconnaissance des diplômes") ;
il doit être établi et exercer légalement la profession de chirurgien-dentiste dans un État membre autre que la France ;

avant la première prestation de services, il doit adresser au Conseil national de l’Ordre des chirurgiens-dentistes une déclaration préalable, accompagnée de pièces justificatives.

En outre, le chirurgien-dentiste prestataire doit apporter la preuve, par tous moyens, qu’il possède une connaissance suffisante de la langue française nécessaire à la réalisation de la prestation.

Dès que ces formalités ont été accomplies, le prestataire est inscrit sur une liste spécifique établie par le Conseil National de l'Ordre, qui adresse au demandeur dans un délai maximum de 15 jours un récépissé comportant son numéro d’enregistrement.

Attention : Le praticien prestataire de service est soumis aux règles professionnelles en vigueur sur le territoire français et à la juridiction disciplinaire compétente de l’Ordre des chirurgiens-dentistes.


Le rapport c'est la LPS .

Protho 66

Re: Les faux culs de l'APD se lamentent et font de la délation ... la honte

Messagepar Protho 66 » lun. 30 sept. 2019 05:56

En tout cas personne n'a répondu à ma question ma question était :
Comment faire pour mettre des bâtons dans les roues a des labos comme labo + ?
Personnellement j'arrive avec une ceramo-métal à 90 € et lui, il arrive avec une ceramo-metal à 40 € facilement renégociable !
Donc je trouve que c'est de la concurrence totalement déloyal et a priori légal mais qui va à contresens des intérêts de la profession.
Du coup quand j'arrive dans un cabinet avec mes tarifs, je ne retient l'attention de personne .
Autre chose quand je facture l'armature d'un côté et le cosmétique de l'autre, quand le praticien reçois mon bon de livraison avec inscrit armature unitaire 45 € il se dit inconsciemment mon dieu qu'il est cher, à ce prix là, j'en ai une et en plus le prothésiste conseil est super sympa il a toujours le sourire et en plus il peut me traiter n'importe quel volume sans problème alors que mon pauvre kiki dès qu'il en a un peu trop c'est la fin du monde parce qu'il peut pas embaucher parce que il vend pas assez cher parce qu'il fait tout tout seul où qu'ils sont pas assez nombreux ...bah tout le temps en train de se plaindre .
Et en plus, il arrive à me foutre la mauvaise ambiance dans le cabinet ...
Alors on fini sous antidépresseur avec une perte de clientèle, l'entreprise capote et on finit par fermer ou à délocaliser sa prothèse pour pas crever et après l'APD DEMANDE AU PROTHÉSISTE DE FAIRE DE LA DÉLATION SI J'AI BIEN COMPRIS ET BIEN MOI JE PENSE QUE LE NERF DE LA GUERRE C'EST PAS LA PROTHÈSE D'IMPORTATION MAIS LES GENS QUI L'AUTORISE DANS DES CONDITIONS QUI RENDENT LE MARCHÉ DÉLOYALE PAR RAPPORT UN PROTHÉSISTE QUI FABRIQUE EN FRANCE.
IL FAUT VOTER UNE LOI QUI REPRENNE L'ENSEMBLE DE NOTRE FABRICATION AVEC UN TARIF IMPOSÉ.
AVEC LE RAC ZÉRO LES DENTISTES ONT PAS LE DROIT DE VENDRE AU DELA DE XXX € ET BIEN DEMAIN FAISONS EN SORTE QU'IL N'EST PAS PLUS LE DROIT D'ACHETER EN DESSOUS DE XXX € ....... POINT BARRE OÙ IL SE DECONVENTIONNES ...
ET SURTOUT QU'ON SOIT ASSIS À LA TABLE DES NÉGOCIATIONS !
Bonne journée

Bureau RDF .

Re: Les faux culs de l'APD se lamentent et font de la délation ... la honte

Messagepar Bureau RDF . » lun. 30 sept. 2019 08:10

Voici encore un élément de réponse vu que celles que nous vous avons donnée ne vous conviennent pas .

Vous avez raison sur les tarifs imposé , c'est impossible dans l'artisanat , pas dans le paramédical .
Vous restez esclave de votre cheville, recroquevillé sur vous même, dans votre petit ou grand labo avec vos petits tarifs..... faites un effort, venez rejoindre la formation du Prothésiste Technicien Dentaire , 3 ans ( pas à temps plein ) au bout du chemin vous serez libre de vos tarifs , libre de votre temps, libre de profiter de votre famille, libre du choix de votre clientèle ....écétéra, écéréra... loin de scélérats ...
Vous n'aurez plus à vous vendre avec la rage au cœur !!! :hi:

Vous profiterez de la politique européenne de concurrence, ce qui vous manque à ce jour .

Bien à vous .


Voici un des objectifs de la politique européenne de concurrence

Selon la théorie économique néoclassique, une concurrence libre, loyale et non faussée est un moyen d'amélioration économique. La pression effectuée par les potentiels concurrents sur les entreprises présentes sur le marché et la concurrence que se livrent entre elles doit encourager l'innovation, qui améliore leur efficacité et leur compétitivité. Elle conduit également à faire baisser les prix pour les consommateurs et augmenter la diversité des produits présents sur le marché. Les consommateurs peuvent donc accéder à plus de biens, et à des biens moins chers. Une meilleure concurrence est donc un cadre susceptible d'offrir des avantages pour le progrès économique et social.

Cette politique concurrentielle est ainsi censée donner à l'industrie européenne un cadre juridique et des conditions économiques qui lui permettent de se moderniser pour faire face à la concurrence internationale. Pour autant, la politique concurrentielle de l'UE fait l'objet de nombreuses critiques. Elle est notamment accusée par ses détracteurs d'être inadaptée au monde actuel, alors que les règles régissant le multilatéralisme depuis la fin de la seconde guerre mondiale - sanctions en cas de subventions excessives aux entreprises, par exemple - sont remises en question. out de réponse :


La Grosse Bertha .

Re: Les faux culs de l'APD se lamentent et font de la délation ... la honte

Messagepar La Grosse Bertha . » lun. 30 sept. 2019 09:22

Protho 66, tu dois savoir prendre des empreintes ? Alors place une pancarte devant ton labo qui annonce que tu fabriques et que tu vends directement tes fabrications . T'appelles quelques denturos ( sur facebok t'en trouves ) tu demande quels tarifs ils pratiquent et tu ouvres ton labo aux gens, en même temps tu suis la formation . Tu sera encore moins illégal qu'en travaillant avec des dentistes .
Tu peux prévenir tes clients dentistes que si t'as pas de boulot tu franchira le pas plutôt que crever .
:biggrin:

Protho72

Re: Les faux culs de l'APD se lamentent et font de la délation ... la honte

Messagepar Protho72 » lun. 30 sept. 2019 13:48

La Grosse Bertha . a écrit :Protho 66, tu dois savoir prendre des empreintes ? Alors place une pancarte devant ton labo qui annonce que tu fabriques et que tu vends directement tes fabrications . T'appelles quelques denturos ( sur facebok t'en trouves ) tu demande quels tarifs ils pratiquent et tu ouvres ton labo aux gens, en même temps tu suis la formation . Tu sera encore moins illégal qu'en travaillant avec des dentistes .
Tu peux prévenir tes clients dentistes que si t'as pas de boulot tu franchira le pas plutôt que crever .
:biggrin:


Avez vous un mode d'emploi pour basculer dans la denturo ? :focus:

ben ben

Re: Les faux culs de l'APD se lamentent et font de la délation ... la honte

Messagepar ben ben » lun. 30 sept. 2019 14:58

Protho72 a écrit :
La Grosse Bertha . a écrit :Protho 66, tu dois savoir prendre des empreintes ? Alors place une pancarte devant ton labo qui annonce que tu fabriques et que tu vends directement tes fabrications . T'appelles quelques denturos ( sur facebok t'en trouves ) tu demande quels tarifs ils pratiquent et tu ouvres ton labo aux gens, en même temps tu suis la formation . Tu sera encore moins illégal qu'en travaillant avec des dentistes .
Tu peux prévenir tes clients dentistes que si t'as pas de boulot tu franchira le pas plutôt que crever .
:biggrin:


Avez vous un mode d'emploi pour basculer dans la denturo ? :focus:


Voui, il y a bien un mode d'emploi, je vais le mettre en ligne dans un onglet espécial ! :dance2: :dance2:

protho 66

Re: Les faux culs de l'APD se lamentent et font de la délation ... la honte

Messagepar protho 66 » mar. 1 oct. 2019 14:20

merci pour vos conseil

Cher mécano du 66, nous n'avons pas répondu exactement à tes questions parce que tu es des questions de prothésistes conventionnels !
Pour nous le low cost n'est pas un problème, et certains de mes confrères ont recours à ces labos .... et ce depuis des années !

Tu es dans le 66 et c'est dans ce département que les pires voyous de la dentisterie ont leurs pénates ! Alors mèfi !
Pour ma part je n'ai jamais conseillé à un " mécano " de se mettre au service des consommateurs- patients, j'ai toujours informé et je continue de le faire quand on me sollicite .
Je peux te dire de te rapprocher des prothésistes qui se sont libérés de la tutelle de leurs donneurs d'ordres, qui te décriront dans leur démarche le positif et le négatif .
Si tu penses quitter le côté sombre de ta profession, tu dois savoir comment procéder, je mettrai dans quelques jours non pas des conseils mais certaines démarches simples qui pourront servir au cas ou les dentistes les plus demeurés te voudrait du mal !

Par exemple, pour commencer, chaque commande de dentiste doit être accompagnée de sa prescription ( Article. R. 5211-5 ), je serais fort étonné que tes clients dentistes accompagnent leurs empreintes de leur prescription, tout au plus un bon de livraison, de fait si tu fabriques sans ce document tu es dans l'illégalité : manque de prescription à la commande et manque de prescription à la mise sur le marché !
Tu photographie chaque commandes non accompagnées de leur prescription et tu te montes un petit dossier qui prouvera que tes clients dentistes te mettent dans l'illégalité ce qui t'as poussé à te tourner vers une autre clientèle .
Il y a même un " denturo " qui l'a fait constater par un huissier, de plus lui ses dentistes faisait aussi du noir !!! Crois moi , on lui a foutu la paix !
Une seule recommandation ( pas un conseil ) inscrit toi à la formation si tu as l'intention de changer se statut !

Salut à toi ! :hi:


Retourner vers « Prothésiste dentaire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité