Puis je travailler pendant le confinement ?

Pour les dento-prothésistes (denturologistes) traitant directement avec la clientèle
Invité

Re: Puis je travailler pendant le confinement ?

Messagepar Invité » mer. 22 avr. 2020 14:38

op devis dentaire urgence prothèse
Prothésistes dentaires
43 r olivier de serres 75015 PARIS
Covid19: probablement ouvert
Confinement :
savez-vous si ce lieu reste ouvert ?
Ouvert (0)Fermé (0)
Services et prestations
Négociation de devis dentaire
Service après-vente
Entretien d'appareil dentaire
Réparation en urgence de prothèses dentaires cassées en 1h
Produits
Prothèses
Bridge dentaire
Couronne dentaire
Facette dentaire
Prothèse dentaire en céramique
Orthèse dentaire
06 26 06 93 93

toto

Re: Puis je travailler pendant le confinement ?

Messagepar toto » mer. 22 avr. 2020 14:44

Covid-19

Professionnels, mettez gratuitement à jour vos horaires exceptionnels, informations spécifiques et vos coordonnées. Je mets à jour mes infos

Particuliers, ces horaires sont susceptibles de varier. Renseignez-vous avant tout déplacement. Soyons solidaires : respectez les gestes barrières.
Prothésiste dentaire en Ile-de-France
486 résultats
Info : certains établissements sont probablement ouverts car ils sont autorisés à accueillir du public (arrêté du 15 mars).

Ainsi la loi autorise les prothésistes à accueillir le public , ça progresse vachement . Bravo les amis . :drinks:

benben

Re: Puis je travailler pendant le confinement ?

Messagepar benben » mer. 22 avr. 2020 16:49

toto a écrit :Covid-19

Professionnels, mettez gratuitement à jour vos horaires exceptionnels, informations spécifiques et vos coordonnées. Je mets à jour mes infos

Particuliers, ces horaires sont susceptibles de varier. Renseignez-vous avant tout déplacement. Soyons solidaires : respectez les gestes barrières.
Prothésiste dentaire en Ile-de-France
486 résultats
Info : certains établissements sont probablement ouverts car ils sont autorisés à accueillir du public (arrêté du 15 mars).

Ainsi la loi autorise les prothésistes à accueillir le public , ça progresse vachement . Bravo les amis . :drinks:


Toto t'as l'air bien remis, tant mieux, ou as tu pris ces informations ? Je te signale que jamais une seule loi n'a interdit aux prothésistes d'accueillir du public ! Ce sont les prothésistes qui se sont limités tout seul dans leurs droits !

Toto

Re: Puis je travailler pendant le confinement ?

Messagepar Toto » jeu. 23 avr. 2020 09:02

benben a écrit :
toto a écrit :Covid-19

Professionnels, mettez gratuitement à jour vos horaires exceptionnels, informations spécifiques et vos coordonnées. Je mets à jour mes infos

Particuliers, ces horaires sont susceptibles de varier. Renseignez-vous avant tout déplacement. Soyons solidaires : respectez les gestes barrières.
Prothésiste dentaire en Ile-de-France
486 résultats
Info : certains établissements sont probablement ouverts car ils sont autorisés à accueillir du public (arrêté du 15 mars).

Ainsi la loi autorise les prothésistes à accueillir le public , ça progresse vachement . Bravo les amis . :drinks:


Toto t'as l'air bien remis, tant mieux, ou as tu pris ces informations ? Je te signale que jamais une seule loi n'a interdit aux prothésistes d'accueillir du public ! Ce sont les prothésistes qui se sont limités tout seul dans leurs droits !


J'ai trouvé ça sur figaro santé .

ben ben

Re: Puis je travailler pendant le confinement ?

Messagepar ben ben » mar. 28 avr. 2020 14:25

Le Ministre Véran distribue 150 000 masques aux dentistes et pas un seul aux prothésistes !
Quand donc les prothésistes vont ils comprendre que leur place se trouve dans le Code de la Santé Publique .

Invité

Re: Puis je travailler pendant le confinement ?

Messagepar Invité » mer. 29 avr. 2020 13:05

ben ben a écrit :Le Ministre Véran distribue 150 000 masques aux dentistes et pas un seul aux prothésistes !
Quand donc les prothésistes vont ils comprendre que leur place se trouve dans le Code de la Santé Publique .


Moïse risque de se trouver dans la mouise . :close_tema:

Le 16 mars, l’Ordre national des chirurgiens-dentistes a demandé à tous les praticiens de fermer leurs cabinets, pour limiter la propagation de l’épidémie. Installé à Paris, Moïse Elbaz a choisi de rouvrir malgré tout. Pour «assurer la continuité des soins».
Moïse Elbaz est dentiste à Paris. Pour soulager les patients qui n’arrivent pas à être pris dans les centres d’urgence, il a choisi de rouvrir son cabinet malgré le risque de sanction de la part de l’ordre des chirurgiens-dentistes
Moïse Elbaz est dentiste à Paris. Pour soulager les patients qui n’arrivent pas à être pris dans les centres d’urgence, il a choisi de rouvrir son cabinet malgré le risque de sanction de la part de l’ordre des chirurgiens-dentistes LP/F.L.
Par Florian Loisy
Le 27 avril 2020 à 09h22, modifié le 27 avril 2020 à 22h43

Tremblement de terre dans le milieu bucco-dentaire. Tous les dentistes ont été contraints de cesser leur activité dès le 16 mars à la «demande» du conseil national de l'ordre des chirurgiens-dentistes. «C'était une question de santé publique, pour limiter la propagation du virus, car nous travaillons directement dans la bouche des patients », rappelle Brigitte Ehrgott, présidente du conseil de l'ordre de Paris.

Depuis plus d'un mois, seuls 4 à 6 cabinets de garde sont chargés d'assurer les urgences dans chaque département francilien, sous l'égide des conseils départementaux de l'ordre qui mettent en place une régulation téléphonique pour diriger les cas les plus graves vers ces structures.

Bureau RDF .

Re: Puis je travailler pendant le confinement ?

Messagepar Bureau RDF . » sam. 9 mai 2020 08:28

Prothésiste bordelais, nous pensons avoir trouvé la réponse à votre question en fouillant dan nos archives, comme vos clients ne demandent pas de remboursement à leur CPAM un prescription de DMSM faites par un urgentiste est valable, il doit prescrire au motif suivant : Dispositifs médicaux sur mesure hors soins et hors traitement prothétique . Correction d'un handicap . Pas de remboursement sécurité sociale .
Si vous avez d'autres questions , dans la mesure de nos moyens nous continurons d'y répondre .
Bien à vous .


Question écrite n° 15096 de Mme Colette Giudicelli (Alpes-Maritimes - UMP)
publiée dans le JO Sénat du 16/09/2010 - page 2405

Mme Colette Giudicelli attire l'attention de Mme la ministre de la santé et des sports sur le décret n° 2010-332 du 24 mars 2010 relatif notamment à la prise en charge de certains appareillages médicaux. Ce décret limite la prescription des ortho-prothèses sur mesure, des prothèses oculaires et des chaussures orthopédiques à seulement trois catégories de spécialistes : les médecins spécialistes en médecine physique et réadaptation fonctionnelle, les médecins spécialistes en orthopédie ou en rhumatologie et, pour les prothèses oculaires, les médecins spécialistes en ophtalmologie ou en chirurgie maxillo-faciale. Si cette mesure vise à rationnaliser la prescription de tels appareillages, il est constaté sur le terrain des retards voire, au pire, des rejets de prise en charge et un accroissement considérable des déplacements en ambulance pour les cas d'appareillage en urgence. L'urgence de l'appareillement doublée de l'absence d'un des trois spécialistes stipulés par ce décret conduit en effet à ces dysfonctionnements. Elle lui demande s'il ne lui apparaît pas opportun d'élargir la possibilité de prescription pour ces appareillages, qui ne sont pas des appareillages de confort, aux neurochirurgiens (très présents sur la chirurgie du rachis), aux neurologues prescripteurs d'appareillages cruro-jambiers ou suro-jambiers et d'orthèses du membre supérieur pour des pathologies lourdes (sclérose en plaques, hémiplégie et maladie de Parkinson notamment), aux urgentistes prescripteurs d'appareillages d'immobilisation, aux cancérologues-oncologues prescripteurs de corsets d'immobilisation (métastases osseuses) et aux pédiatres souvent référents d'enfants polyhandicapés, prescripteurs d'orthèses adaptées à des pathologies infantiles lourdes.


Réponse du Ministère de la santé et des sports
publiée dans le JO Sénat du 28/10/2010 - page 2846

Le décret du 24 mars 2010 relatif à la prise en charge de certains appareillages médicaux a été pris en réponse à la disparition des centres régionaux d'appareillage (CRA) prévue à l'horizon 2010, et pour certains d'entre eux dès 2010, laquelle fait suite à la réorganisation des services du ministère chargé des anciens combattants dont dépendaient ces centres. Les CRA assuraient notamment, au bénéfice des assurés sociaux, une consultation médicale d'appareillage en vue de l'adaptation et la prise en charge par l'assurance maladie des dispositifs médicaux relevant du « grand appareillage orthopédique » (GAO). Cette consultation, destinée à s'assurer que l'appareillage prescrit était adapté et répondait bien aux besoins des patients, était obligatoire, dans le cadre du circuit dit « long », pour le remboursement de dispositifs médicaux du GAO sauf si la prescription était établie par un médecin dit « compétent » : spécialiste en médecine physique et réadaptation fonctionnelle ; médecin spécialiste en orthopédie ou en rhumatologie ; médecin spécialiste en ophtalmologie ou en chirurgie maxillo-faciale s'agissant des prothèses oculaires. Lorsque la prescription émanait d'un médecin, tel que défini ci-dessus, le remboursement était direct (circuit court), sans passage donc par la consultation médicale d'appareillage. Ainsi, face à l'impossibilité de maintenir le circuit dit « long » en raison de la disparition des CRA, et désirant néanmoins continuer à garantir la qualité de la prescription et à assurer aux patients appareillés des soins de qualité, il a été décidé de limiter la prise en charge initiale des dispositifs médicaux du GAO à la prescription par certains médecins spécialistes. La liste figurant dans l'arrêté du 24 mars 2010 est identique à celle des médecins dits « compétents » dont la prescription relevait précédemment du circuit court. En revanche, pour la prise en charge du renouvellement des dispositifs, le décret prévoit que toute prescription médicale est recevable. Le ministère de la santé et des sports a pris bonne note des préoccupations exprimées relatives à la suppression de prescription accordée aux médecins généralistes concernant certains appareillages médicaux (comme les lombostats et certaines orthèses) à la suite de la publication du décret n° 2010-332 du 24 mars 2010. Ses services ont été saisis de ce dossier et étudient l'opportunité d'étendre la liste des médecins susceptibles, dans le cadre du remboursement, de prescrire à bon escient ce type d'appareillage de façon notamment à en améliorer, si cela s'avérait nécessaire, la couverture géographique.

Jaloux .

Re: Puis je travailler pendant le confinement ?

Messagepar Jaloux . » jeu. 14 mai 2020 16:59

Lui il a travaillé courageusement en gueulant .


Confinement. Le coup de gueule d’un prothésiste dentaire du Sud-Manche

Prothésiste dentaire dans le Sud-Manche, Fabien Surville n’a plus de travail depuis le confinement mis en place pour lutter contre le coronavirus. Il s’inquiète pour les personnes qui ne peuvent faire réparer leurs prothèses.
Fabien Surville, prothésiste dentaire au Neufbourg (Manche), près de Mortain, propose aux porteurs un nettoyage intégral de leur prothèse. Un service rare en France.


Fabien Surville est prothésiste dentaire. Son laboratoire est situé au 20 rue du Croissant au Neufbourg (Manche), près de Mortain.
Un service rare en France

Déjà fournisseur de nombreux chirurgiens-dentistes, Fabien Surville propose également un service rare en France : le nettoyage intégral des prothèses dentaires. "Le principe est simple : le client me contacte et prend rendez-vous. Mon laboratoire possède le matériel nécessaire au nettoyage complet du dispositif amovible. Le client repart dans l'heure avec une prothèse saine et confortable à porter. Le devis est gratuit et je peux même me déplacer si cela est nécessaire", explique le prothésiste.

Contrairement à la réparation, le nettoyage des prothèses dentaires ne nécessite pas d'ordonnance du médecin. Le nettoyage coûte un peu plus de 40 €.

Pratique. Laboratoire de prothèses dentaires Fabien Surville, 20 rue du Croissant, le Neufbourg. Ouverture du lundi au samedi de 7 h 30 à 19 h. Tél. 06 50 49 41 64.

pregil

Re: Puis je travailler pendant le confinement ?

Messagepar pregil » sam. 23 mai 2020 12:12

bonjour a toutes et a tous
denturiste ...denturologie belgique diplôme
travaille en cabinet privé depuis plus de 50 ans
pas et plus de problème avec les dentistes au bout de 4 procès
je fais juriste prudence
pas de problème avec le covid je suis ouvert et je travaille
fais partie des denturistes belges
bien a vous
prevotgilbert@gmail.com

Michel BENHAÏM .

Re: Puis je travailler pendant le confinement ?

Messagepar Michel BENHAÏM . » sam. 23 mai 2020 15:49

pregil a écrit :bonjour a toutes et a tous
denturiste ...denturologie belgique diplôme
travaille en cabinet privé depuis plus de 50 ans
pas et plus de problème avec les dentistes au bout de 4 procès
je fais juriste prudence
pas de problème avec le covid je suis ouvert et je travaille
fais partie des denturistes belges
bien a vous
prevotgilbert@gmail.com


Que voici une intervention qui fait chaud au coeur ! Mille merci ! :good:
Je n'ai rien a ajouté, tout est dit ! Encore mille merci ! :hi:


Retourner vers « Dento-prothésiste »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités