Témoignage d'un mécanicien-dentiste dans les années 60. ( SUITE )

Pour les dento-prothésistes (denturologistes) traitant directement avec la clientèle
Avatar du membre
BenDenturo
Messages : 773
Enregistré le : ven. 17 avr. 2015 13:27
Contact :

Témoignage d'un mécanicien-dentiste dans les années 60. ( SUITE )

Messagepar BenDenturo » lun. 4 juil. 2016 13:25

Voici la suite de se témoignage d'une victime de la voyoucratie dentaire dans les années 60 .

OBJET DE LYXE MYSTERIEUX

LE DENTIER CE SCANDALE

Si la bienveillance de notre monde organisé nous accorde parfois 'illusion de payer un dentier 20% seulement de son prix de vente, ce qui représente déjà son prix fort, il est amusant de savoir que le reste soit 80% remboursé si généreusement par la sécurité sociale, représente simplement le bénéfice " DU DENTISTE REVENDEUR " .

Il suffit de penser que cela ne s'applique qu'au travail tout ordinaire et sans garantie pour se laisser tenter par les gros prix .
Car c'est important un dentier .... pas vrai ?

Je profite pour poser ici la question fort simple à laquelle aucun magistrat n'a jamais répondu : Que doit faire un malade ayant donné une forte somme pour des dentiers inutilisables ? Je sais que le pauvre type sans défense en insistant aboutirait au frais d'une expertise dont la formule toute faite avec phrase magistralement combinée : CONFORME AUX REGLES DE L'ART DENTAIRE, ferait de cette victime le désespéré que j'ai souvent rencontré

Voila qui arrange bien les choses, mais ne serait ce pas plus simple encore de se passer de cette " légalité chérie " ?

Je sais qu'il y a des cas difficiles, mais n'est ce pas là précisément que le MONOPOLEUR de cet art devrait se distinguer ?

Il est impossible au prothésiste de reconstituer dans les règles de son art, une bouche sur son modèle de plâtre, sans avoir la bouche vivante à sa disposition, et c'est là que commence le phénomène et le drame .

LA CHIRURGIE AU CHIRURGIEN, MAIS LA PROTHESE AU PROTHESISTE .
Tant qu'il n'en sera pas ainsi, l'art dentaire sera UN LUXE, UNE FANTAISIE, UNE DUPERIE, qui oserait le réfuter ?

Jugez plutôt :

- Empreinte ..................... 100
- Plâtre spécial ................. 60
- Plâtre ordinaire .............. 10
- 1 plaque de cire.............. 25
- 6 dents à 150 ................. 900
- 8 dents à 35 .................. 280
- Résine ......................... 125
- Gaz et électricité ........... 30
- Façon, 6 heures à 700 .......4200 ( payons bien )
- Amortissement outillage .... 50

PRIX DE REVIENT TOTAL : 5.780.

Pour un chef d'œuvre, travail rare, revendu des prix énormes , aouter 5.000- pour un sabot revendu de 20 000 à 25 000 retrancher 500fr .

Mais voila ! Pour avoir e droit de porter un dentier en paix dans un pays " LIBRE " nous devons nous adresser à l'intermédiaire obligatoire ! ....

L' exemple du jeune homme de cette belle et noble famille de 15 enfants de Charquemont et de la jeune femme enceinte, tous deux accusés de porter un dentier prohibé, humiliés et traqués et enfin jugés par e tribunal de Montbéliard pour avoir tenter de dissimuler l'auteur de cet " odieux attentat " n'évoque-t-il pas ce défi si subtilement arrogant .
" Interdiction absolue d'aller vous même chercher votre dentier chez son fabricant, nous nous en chargerons, et gare à a police judiciaire et aux tribunaux si vos dents repoussent miraculeusement .
" Si vous n'avez pas de fric, restez édenté. Si vous en " crevez " cela ne vous regarde pas et si vous avez la chance d'avoir 18 ans, alors, ne riez pas ou cachez vous, en attendant 'heure de la délivrance : car vous serez obligé d'y venir, nos prix vous donneront confiance et nous accueillerons vos économies avec véhémence. Une chose aussi indispensable à la vie, mais voyons ça se paye ! .....
O sublime époque d'un code de la Santé publique.
O divine conception de la charité chrétienne et de la prophylaxie !
Hymne héroïque à la liberté ! ....

N'aurions nous sur cette terre que le droit d'être un salaud ou un imbécile ? Serait ce un sacrilège que de renoncer à la liberté d'être l'un ou l'autre de ces dénaturés ?
Serait ce aussi un crime que d'être un homme entièrement dévoué à la justice, un homme qui, sous aucun prétexte n'accepte d'être complice ou victime de l'absurde, avec tout ce que cela comporte de lâcheté et de honte ?

Je pourrais donc dire que cette loi est l'œuvre de fameux coquins, que la sécurité sociale est incompatible avec elle même comme je pourrai dire aussi de ne jamais payer plus de 10 000 anciens francs le plus beau du monde, sans être complétement fou .
Mais tout cela je ne le dis pas puisque tout le monde le sait et que les uns sont si contents, les autres si dévoués et tout le monde si parfaitement docile " voyez comme je suis poli " .

" Mais je dis tout de même : Hourra ! aux glorieux candidats et élus perpétuels de l'ordre de la cornichonnerie, dont le symbole sacré représente tellement bien la dignité humaine ! ....

S.A. ROGNON .
à Montbelliard par le Lhuter ( Doubs ).
Mai 1961 .

Avatar du membre
BenDenturo
Messages : 773
Enregistré le : ven. 17 avr. 2015 13:27
Contact :

Re: Témoignage d'un mécanicien-dentiste dans les années 60. ( SUITE )

Messagepar BenDenturo » lun. 4 juil. 2016 15:38

Pour les néophytes, voici un petit décryptage .

Ce mécanicien-dentiste était un précurseur dans l'acte de se libérer de son esclavage ..... je sais qu'il à était bien punit , insulté, poursuivit lui aussi ... il ne facturez pas des " dentiers " mais les tableaux qu'il peignait ..... le dentier c'était le bonus !!!
Vous avez pu voir qu'il disait : la chirurgie au chirurgien mais la prothèse au prothésiste..... nous nous disons : les soins aux dentistes mais la prothèse au fabricant prothésiste .
Rien n'a changé .....les " illégaux" qui rendent service en n'exerçant que leur art sont toujours punit lourdement !!!!
Concernant la justice, rien n'a changé aussi.... elle est encore et toujours au service de la voyoucratie dentaire ..... le syndicat professionnel UNPPD des prothésistes à encore 66 ans de retard sur ce brave homme et sur les denturos actuels..... pour les politiques ... c'est pareil : aucun courage !!!!
Quand à la profession en général ..... les prothésistes sont incapables de voir en face la réalité de leur condition d'esclave ....ils continuent de faire le trottoir prothétique pour leurs donneurs d'ordres ..... !!!!!
Quand aux dentistes ils continuent encore et toujours de mutiler et de voler leurs patients ......n'oublions pas la sécu complice de ce scandale sanitaire !!!!

Je crois bien que je vais écrire mes mémoires ..... j'ai débuté à une époque ou on faisait encore les "dentiers " tout en caoutchouc avec un vulcanisateur....le bon vieux " dentier "avec la rondelles en caoutchouc qui faisait succion* pour faire tenir les appareils en bouche !!!!!! 35 ans de lutte c'est un bon sujet non ?

* Succion " Meunier - Burdin "..... on n'en fait plus ..... mais les rondelles se trouvent encore en pharmacie .... !

totokèdaccord

Re: Témoignage d'un mécanicien-dentiste dans les années 60. ( SUITE )

Messagepar totokèdaccord » lun. 4 juil. 2016 18:04

Fascinante cette histoire, jamais j'aurai pensé que les illégaux aient des ancêtres commun , t'as raison t'es une mémoire ben, le griot de la prothèse, j'ai le nom de ton bouquin : Prothétik park ! Puis ça te fera un peu de rond !!!!

Denturotraité

Re: Témoignage d'un mécanicien-dentiste dans les années 60. ( SUITE )

Messagepar Denturotraité » mar. 5 juil. 2016 09:11

Pas de vacances pour les braves même au soleil ! :d_sunny:
Sur un clavier étranger je suis là . Ben t'avais mis dans l'ancien forum le témoignage de ce " mécano ", t'as bien fait de le remettre . :good:
L'idée de mettre dans un livre ton cheminement , décrire le travail dans les année 50/60 ,la lutte pour la denturo, raconter quelques procès, ton passage en tôle, ça serait dommage qu'il n'en reste rien, surtout qu'il n'il n'existe aucun historique de la profession .
Faut le faire dans ce forum, tous les jours une page , t'auras des fidèles presque tous les jours . :dance2:
Ben t'as un devoir de mémoire . Au travail. :grin:

ben ben

Re: Témoignage d'un mécanicien-dentiste dans les années 60. ( SUITE )

Messagepar ben ben » mar. 5 juil. 2016 13:09

Que nous donne à penser ce témoignage ? Que rien n'a changé dans l'ensemble !!!! :dash1:

Dans les années 50/60 ont voit que les gens ne pouvaient pas se payer leurs fausses dents, sauf à payer le prix fort chez les revendeurs de prothèses, ou alors se rendre chez un illégal , illégal qui risque le procès inique . ( les consommateurs ne sont plus punit , seul progrès ). :dash1:

Nous sommes en 2016 au pays des " sans dents hollandiens ", avec un scandale qui laisse des milliers de patients sans soins et sans dents comme il y a 56ans . :dash1:
Depuis 56 ans, les pouvoirs successifs ont laisser et laissent perdurer la main mise d'une profession sur le monopole de la prothèse dentaire, ce qui entraîne la dérive sanitaire à laquelle nous assistons ? :dash1:

Comment la justice peut elle continuer à condamner d'honnêtes professionnels, avec comme seuls intérêts la sauvegarde de leurs " copains coquins " qui sont des notables comme eux ? :dash1: :gigakach:

Comment les représentants de la profession de prothésiste font ils pour faire preuve d'autant de lâcheté ? :dash1: :dash1: :gigakach:
Comment en septembre , après le vote de la loi Sapin II, va se passer les installations de Hygiénistes dentaires et des Denturologistes* européens sur le territoire ? :dontknow:

* Sans nous oublier quand nous aurons notre CPE . :dance2: :dance2:

Avatar du membre
BenDenturo
Messages : 773
Enregistré le : ven. 17 avr. 2015 13:27
Contact :

Re: Témoignage d'un mécanicien-dentiste dans les années 60. ( SUITE )

Messagepar BenDenturo » jeu. 7 juil. 2016 14:14

Il me faut préciser que les denturos punit par la justice, en ce qui concerne ceux qui ont étaient interdits d'exercer, en plus des procès, amendes dommages et intérêts, subissent des peines plus douloureuses, en premier c'est bien entendu les priver d'un l'ensemble de gestes acquits par des années de pratiques...... mais surtout c'est le fait de leur interdire la transmission de leur savoir !!!!

Et dans le cas des denturos, c'est aussi les punir de rendre service aux consommateurs- patients , patients-consommateurs obligés d'aller se faire voler chez les dentistes !!!

pameyer
Messages : 2
Enregistré le : mar. 21 nov. 2017 18:15
Contact :

Re: Témoignage d'un mécanicien-dentiste dans les années 60. ( SUITE )

Messagepar pameyer » mar. 21 nov. 2017 18:56

BenDenturo a écrit :Pour les néophytes, voici un petit décryptage .

Ce mécanicien-dentiste était un précurseur dans l'acte de se libérer de son esclavage ..... je sais qu'il à était bien punit , insulté, poursuivit lui aussi ... il ne facturez pas des " dentiers " mais les tableaux qu'il peignait ..... le dentier c'était le bonus !!!
Vous avez pu voir qu'il disait : la chirurgie au chirurgien mais la prothèse au prothésiste..... nous nous disons : les soins aux dentistes mais la prothèse au fabricant prothésiste .
Rien n'a changé .....les " illégaux" qui rendent service en n'exerçant que leur art sont toujours punit lourdement !!!!
Concernant la justice, rien n'a changé aussi.... elle est encore et toujours au service de la voyoucratie dentaire ..... le syndicat professionnel UNPPD des prothésistes à encore 66 ans de retard sur ce brave homme et sur les denturos actuels..... pour les politiques ... c'est pareil : aucun courage !!!!
Quand à la profession en général ..... les prothésistes sont incapables de voir en face la réalité de leur condition d'esclave ....ils continuent de faire le trottoir prothétique pour leurs donneurs d'ordres ..... !!!!!
Quand aux dentistes ils continuent encore et toujours de mutiler et de voler leurs patients ......n'oublions pas la sécu complice de ce scandale sanitaire !!!!

Je crois bien que je vais écrire mes mémoires ..... j'ai débuté à une époque ou on faisait encore les "dentiers " tout en caoutchouc avec un vulcanisateur....le bon vieux " dentier "avec la rondelles en caoutchouc qui faisait succion* pour faire tenir les appareils en bouche !!!!!! 35 ans de lutte c'est un bon sujet non ?

* Succion " Meunier - Burdin "..... on n'en fait plus ..... mais les rondelles se trouvent encore en pharmacie .... !

bj,
pour une raison totalement étrangère aux problèmes évoqués de ce métier ici, je recherche l'identité de ce mécanicien qui "ne facturait pas des dentiers mais les tableaux qu'il peignait...."
comment la trouver ?
à vous lire, avec mes remerciements.

Avatar du membre
BenDenturo
Messages : 773
Enregistré le : ven. 17 avr. 2015 13:27
Contact :

Re: Témoignage d'un mécanicien-dentiste dans les années 60. ( SUITE )

Messagepar BenDenturo » mer. 22 nov. 2017 15:17

Le nom de ce mécanicien-dentiste se trouve à la fin du texte : Mr S.A ROGNON de Montbelliard par le Luther, dans le Doubs .

J'avais trouvé une sœur de ce monsieur ( en 2005 environ ) , malheureusement elle soignait son autre sœur mourante, je devais la rappeler, mais quelques jours après j'avais droit à une perquisition ainsi qu'à la saisie de tous mes documents.... que je n'ai jamais revu .... comme mon matériel !!
Ensuite il me fut impossible de trouver trace de cette famille .
Faudrait chercher dans les archives du journal qui couvrait ses procès .
Cordialement .

dent1000O le vrai

Re: Témoignage d'un mécanicien-dentiste dans les années 60. ( SUITE )

Messagepar dent1000O le vrai » mer. 22 nov. 2017 15:38

BenDenturo a écrit :Le nom de ce mécanicien-dentiste se trouve à la fin du texte : Mr S.A ROGNON de Montbelliard par le Luther, dans le Doubs .

J'avais trouvé une sœur de ce monsieur ( en 2005 environ ) , malheureusement elle soignait son autre sœur mourante, je devais la rappeler, mais quelques jours après j'avais droit à une perquisition ainsi qu'à la saisie de tous mes documents.... que je n'ai jamais revu .... comme mon matériel !!
Ensuite il me fut impossible de trouver trace de cette famille .
Faudrait chercher dans les archives du journal qui couvrait ses procès .
Cordialement .


L' historique de la profession DENTAIRE est très constructive..... que ce soit DENTISTE ou Mécanicien dentiste...;l' évolution depuis 1878..........
Fichiers joints
Monsieur PAUL Fils mécanicien dentiste.jpg
Monsieur PAUL Fils mécanicien dentiste.jpg (171.06 Kio) Vu 652 fois

pameyer
Messages : 2
Enregistré le : mar. 21 nov. 2017 18:15
Contact :

Re: Témoignage d'un mécanicien-dentiste dans les années 60. ( SUITE )

Messagepar pameyer » mer. 22 nov. 2017 17:26

dent1000O le vrai a écrit :
BenDenturo a écrit :Le nom de ce mécanicien-dentiste se trouve à la fin du texte : Mr S.A ROGNON de Montbelliard par le Luther, dans le Doubs .

J'avais trouvé une sœur de ce monsieur ( en 2005 environ ) , malheureusement elle soignait son autre sœur mourante, je devais la rappeler, mais quelques jours après j'avais droit à une perquisition ainsi qu'à la saisie de tous mes documents.... que je n'ai jamais revu .... comme mon matériel !!
Ensuite il me fut impossible de trouver trace de cette famille .
Faudrait chercher dans les archives du journal qui couvrait ses procès .
Cordialement .


L' historique de la profession DENTAIRE est très constructive..... que ce soit DENTISTE ou Mécanicien dentiste...;l' évolution depuis 1878..........



bj,
je vous remercie.
pouvez vous vous souvenir,svp,"le luther" était-il un journal, un bulletin ou une revue de la paroisse protestante de Montbéliard ?
A vous lire .
Bien cordialement.


Retourner vers « Dento-prothésiste »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité