Témoignage d' un mécanicien-dentiste illégal dans les années 60 .

Pour les dento-prothésistes (denturologistes) traitant directement avec la clientèle
Avatar du membre
BenDenturo
Messages : 783
Enregistré le : ven. 17 avr. 2015 13:27
Contact :

Témoignage d' un mécanicien-dentiste illégal dans les années 60 .

Messagepar BenDenturo » sam. 2 juil. 2016 13:34

Il y a de ça quelques années un client du Doubs en vacances à Chorges m'a apporté le petit fascicule que m'en vais vous recopier, ça vaut son pesant de voyoucratie dentaire ....

Le titre : OBJET DE LUXE MYSTERIEUX

LE DENTIER CE SCANDALE.
L'auteur : S.A . ROGNON

Précédé d'une lettre ouverte

Ce vendredi 19 mai 1961.

A Monsieur X....

Humilié périodiquement par la perquisition de mon domicile et de mon atelier, sans cesse prévenu inculpé, ridiculisé et condamné par les tribunaux.

Si vous êtes satisfait de cette réputation ignoble et intolérable dont je fais l'objet : Sachez que pour ma part, je n'aime pas beaucoup ça .

Cette " crapule " que je suis demande à ceux qui s'imaginent avoir le monopole de la vacherie ou de toutes les vertus, de bien vouloir l'excuser de cette désillusion .

Que je sois peintre du dimanche avec ou sans talent et habitué des tribunaux, que je confectionne un dentier à mes proches pendant que ces " génies " de dentistes négligent le " bel art " qu'ils jalousent tant pour faire leur salon de peinture à Paris, cela ne change rien, mais ce qi est regrettable et grave : c'est que vous ayez osé jouer avec la vie d'un homme qui a pleinement conscience de son devoir et de ses actes et dont la patience est à bout
En conséquence d'une telle situation, il est possible que la vente de mes toiles ne suffisent plus aux besoins de ma famille. J'envisage donc l'ouverture d'un laboratoire de prothèse .

Ne riez pas en pensant que votre " complaisance " à tous dédaignera pendant la période tragique de mon existence mes nombreuses sollicitations.

Bon gré, mal gré, le travail que je suis capable de signer, en offrant gracieusement à chaque personne, un deuxième appareil, celui ci réalisé par mon procédé permettant d'après l'original autant d'exemplaires désirés pour la modique somme de 10 NF l'unité .

A mon sens, cet avantage agréable offrira au public un choix facile à faire .

Pour un dentier de ce genre accompagné de son pareil, je vous demanderai la somme extraordinaire de 60 NF , je sais que vous trouvez déjà ce prix abusif et presque illicite auprès des prothésistes, mais voyez cependant le beau bénéfice réalisable en le vendant de 30 à 50 000 anciens francs et plus .

C'est alors que je constate que le montant de mes quatre condamnations ne représente pas grand chose pour votre cher syndicat, mais une espèce de bagne pour le " criminel" que je suis. Si ça vous amuse, je demeure votre dévoué....

Au fait, que me reprochez vous exactement ?
De porter trop facilement secours aux pauvre gens ou de refaire ce que certains considèrent et vendent comme de chefs d'œuvres .
Alors, faites en sorte que personne n'aie besoin de moi jamais voulez vous ? Et je vous abandonne le plaisir et la gloire .

Quelqu'un n'a t'il pas dit : si il y a le code pénal de la justice, il y a aussi celui de la conscience et je préfère être un condamné qu'un lâche ....

S.A ROGNON .

PS - Relire " l' Est Républicain " es 5 avril et 20 mai 1961.

OBJET DE LUXE MYSTERIEUX .
LE DENTIER CE SCANDALE .

totomécano

Re: Témoignage d' un mécanicien-dentiste illégal dans les années 60 .

Messagepar totomécano » sam. 2 juil. 2016 15:53

Incroyable cette histoire, la suite, la suite :beg: ! Comment était le contexte professionnel à cette époque ?
C'était ton époque ben ?

ben ben

Re: Témoignage d' un mécanicien-dentiste illégal dans les années 60 .

Messagepar ben ben » dim. 3 juil. 2016 08:50

Dans les années 50 /60 il y avait très peu d'illégaux, en principe c'était des mécaniciens-dentistes qui opéraient aussi en bouche pour leurs clients dentistes pendant que ceux ci faisaient la " nouba ", à la fin de la guerre le gouvernement à donné à ces "mécanos un " diplôme " de dentiste bien spécifique les autorisant à exercer ...... uniquement dans les colonies !!
Certains sont resté en France .
La répression était féroce, le syndicat des mécaniciens -dentistes se portaient partie civile AVEC LES DENTISTES , et la justice poursuivait aussi les clients de ces mécaniciens .
Je suis rentré en apprentissage en 1958 , mon patron soignait ( soins et prothèses ) uniquement à sa famille , russe blanc il avait appris son métier chez un oncle dentiste immigré à Paris. Rien que la vie de mon maitre d'apprentissage est un véritable roman !!!
C'était un dieu de la prothèse !!!! Il m' évité la délinquance, et m'a apprit un beau métier . :hi: :fie:

Je ne manque jamais de rappeler ce qu'il m'a dit le premier jour de mon apprentissage : mon petit, tu vas apprendre un beau métier, mais tu seras toute ta vie professionnelle " LA PUTE DES DENTISTES " !!!!!

RETRAITEE
Messages : 138
Enregistré le : dim. 17 janv. 2016 11:27
Contact :

Re: Témoignage d' un mécanicien-dentiste illégal dans les années 60 .

Messagepar RETRAITEE » dim. 3 juil. 2016 16:22

Bonsoir,

Je n'ose m'exprimer.
En dire trop ou pas assez.
Rester dans la justesse de ma lecture et de "ma" compréhension.
Je ne connais rien à votre métier, certes.
Mais ce que je ressens,
une vraie passion.
De "la prothèse" et de Ceux que vous allez soigner.
Je sais à ce jour, que vous c'est Vous qui donnez le vrai soin.
Je le vis, tous les jours, depuis des mois.
10 mois que je suis une autre.
Juste une bouche, qui souffre et qui essaie d'en rire, souvent.
Pourtant, j'ai totalement changée.
J'espère que vos prothèses, fixes ou mobiles me rendront la "paix".
Intérieure et extérieure.
Et pourtant, je n'ai aucune maladie grave...

Bien à Vous Tous,

Marie.

totopapatient

Re: Témoignage d' un mécanicien-dentiste illégal dans les années 60 .

Messagepar totopapatient » dim. 3 juil. 2016 17:04

Madame, vous causez bien, notre défaut et de ne pas assez tenir compte des consommateurs-patients , on va se pencher sur le sujet . :give_heart:
Ben , alors ?
C'est dimanche alors je comprend que t'ai pas mis la suite du " mystérieux dentier " , je te pardonne , mais demain entention !!! :diablo: :diablo:
Entention .

RETRAITEE
Messages : 138
Enregistré le : dim. 17 janv. 2016 11:27
Contact :

Re: Témoignage d' un mécanicien-dentiste illégal dans les années 60 .

Messagepar RETRAITEE » dim. 3 juil. 2016 18:43

totopapatient a écrit :Madame, vous causez bien, notre défaut et de ne pas assez tenir compte des consommateurs-patients , on va se pencher sur le sujet . :give_heart:
Ben , alors ?
C'est dimanche alors je comprend que t'ai pas mis la suite du " mystérieux dentier " , je te pardonne , mais demain entention !!! :diablo: :diablo:
Entention .


Oh j'espère que vous parlez, en général, pour les patients.
Pas de "régime spécial " pour moua.
Je refuse "amicalement" de porter tort à aucun des Vouzeautres.
(et beaucoup, beaucoup pluss, qu'aux dentistes qui me trimballent depuis 10 mois.. :derisive: )

Savez vous qu'à l'âge de 6 ans, je ne savais pratiquement, ni lire, ni écrire.
Mes zouvriers de parents m'ont payé des cours particuliers et je fais au mieux de mes possibilités :grin: .
Ce qui fait, que lorsque je laisse passer une faute d'orthographe, je me mords les doigts :mrgreen:

Bonne soirée devant les Bleus!
(mais j'aime ces Islandais..mon fils me lit pas,lol)

Lagrossebertha

Re: Témoignage d' un mécanicien-dentiste illégal dans les années 60 .

Messagepar Lagrossebertha » dim. 31 juil. 2016 12:30

RETRAITEE a écrit :
totopapatient a écrit :Madame, vous causez bien, notre défaut et de ne pas assez tenir compte des consommateurs-patients , on va se pencher sur le sujet . :give_heart:
Ben , alors ?
C'est dimanche alors je comprend que t'ai pas mis la suite du " mystérieux dentier " , je te pardonne , mais demain entention !!! :diablo: :diablo:
Entention .


Oh j'espère que vous parlez, en général, pour les patients.
Pas de "régime spécial " pour moua.
Je refuse "amicalement" de porter tort à aucun des Vouzeautres.
(et beaucoup, beaucoup pluss, qu'aux dentistes qui me trimballent depuis 10 mois.. :derisive: )

Savez vous qu'à l'âge de 6 ans, je ne savais pratiquement, ni lire, ni écrire.
Mes zouvriers de parents m'ont payé des cours particuliers et je fais au mieux de mes possibilités :grin: .
Ce qui fait, que lorsque je laisse passer une faute d'orthographe, je me mords les doigts :mrgreen:

Bonne soirée devant les Bleus!
(mais j'aime ces Islandais..mon fils me lit pas,lol)


Oui , on parle en général des médias de consommateurs ,madame, grâce à vous et votre parcours , le forum a donnée beaucoup d'informations qui ont dû servir aux consommateurs en général.
l'orthographe ..... pas une seule faute chez vous, mais qu'importe l'important étant d'avoir ces échanges .
Les bleus, moi ça ma les casse, vivement qu'ils perdent ! :gigakach:

La Grosse Bertha

Re: Témoignage d' un mécanicien-dentiste illégal dans les années 60 .

Messagepar La Grosse Bertha » sam. 2 juin 2018 01:52

Petit rappel pour ceux qui n'aurait pas lu cette information .


Sujet remonté par Anonymous le sam. 2 juin 2018 01:52.


Retourner vers « Dento-prothésiste »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités