Adressez votre chèque au nom du RDF 1 rue des Echelles 05230 Chorges .
Un reçu vous sera envoyé , discrétion assurée !
Merci d'avance !

LES DROITS DU CONSOMMATEUT PATIENT CHEZ LE DENTISTE.

Pour les dento-prothésistes (denturologistes) traitant directement avec la clientèle
dent1000 de retour

Re: LES DROITS DU CONSOMMATEUT PATIENT CHEZ LE DENTISTE.

Messagepar dent1000 de retour » lun. 21 mars 2016 14:30

Je comprends parfaitement tes propos, OUI, la reconnaissance de la '' DENTUROLOGIE '' nous avons et nous combattons encore et encore

pour cela, Qu'est -ce que la '' DENTUROLOGIE '' et pourquoi la '' DENTUROLOGIE ''

C'est bien à cause de l' abus de pouvoir, du ou des LOBBYINGS des DENTISTES, POURQUOI tant de personnes ne peuvent se faire appareiller

actuellement, c'est bien face au commerce illégal des DENTISTES, à l' incompétence en matière prothétique des DENTISTES.......

QUI trainent les denturos devant les tribunaux , si ce n' est les DENTISTES......

Chez moi, quand quelqu'un rabaisse une personne ou une profession , elle aura le retour et tout ce que je dis , il n'y a aucune diffamation.
Fichiers joints
denturo1.JPG

Affreuprotho
Messages : 656
Enregistré le : lun. 20 avr. 2015 07:16
Contact :

Re: LES DROITS DU CONSOMMATEUT PATIENT CHEZ LE DENTISTE.

Messagepar Affreuprotho » lun. 21 mars 2016 16:20

Au dent1000 de retour t'es pas un peu barge! Laisse la TVA où elle est!!!!! Pour info "le retour" les DMSM ne sont pas soumis à la TVA!! :blum3:

peu importe

Re: LES DROITS DU CONSOMMATEUT PATIENT CHEZ LE DENTISTE.

Messagepar peu importe » lun. 21 mars 2016 18:00

Bonjour
je viens d'avoir un refus de prescription et de me faire pourrir XXXL !
Ma cliente m'a téléphoner en me disant qu'elle était tombée de haut et complétement affolée .
le généraliste a dit a ma cliente, que j'étais un voyou et qu'une de ses patientes avait porté plainte contre moi et + encore .
Heureusement elle lui a donné l'adresse d'un dentiste a contacter de sa part et lui a promis qu'elle était passé a côté du pire !
le cabinet du médecin généraliste est a une dizaine de km de mon labo et celui du super dentiste a 1 km de mon labo a vol d'oiseau ...
C'est trop injuste :dash1: :dash1: :dash1: :dash1: :dash1: :dash1: :dash1: :dash1:

totokidi

Re: LES DROITS DU CONSOMMATEUT PATIENT CHEZ LE DENTISTE.

Messagepar totokidi » lun. 21 mars 2016 18:21

peu importe a écrit :Bonjour
je viens d'avoir un refus de prescription et de me faire pourrir XXXL !
Ma cliente m'a téléphoner en me disant qu'elle était tombée de haut et complétement affolée .
le généraliste a dit a ma cliente, que j'étais un voyou et qu'une de ses patientes avait porté plainte contre moi et + encore .
Heureusement elle lui a donné l'adresse d'un dentiste a contacter de sa part et lui a promis qu'elle était passé a côté du pire !
le cabinet du médecin généraliste est a une dizaine de km de mon labo et celui du super dentiste a 1 km de mon labo a vol d'oiseau ...
C'est trop injuste :dash1: :dash1: :dash1: :dash1: :dash1: :dash1: :dash1: :dash1:


Totokidi qu'il faut nous donner le téléphone de ce médecin .... qu'on lui explique , mais si il est parent du dentiste ce que l'on peut soupçonner dans ce cas là, ça ne servira à rien..... c'est son adresse qu'il nous faut pour lui envoyer des documents et des textes de lois !!!!
Ce médecin viole la loi et son code déontologie ..... il fait parti des prescripteurs dûment qualifiés pouvant prescrire des DMSM .
IL n'a pas le droit de refuser . C'est votre médecin de famille ?
Vous retournez le voir et vous lui dites que vous allez u Portugal faire fabriquer votre DMSM

Toi qui signe " peu importe " c'et à toi de te payer ce médecin , puis de nous raconter . :gigakach: :gigakach: :gigakach: :gigakach:

ben ben

Re: LES DROITS DU CONSOMMATEUT PATIENT CHEZ LE DENTISTE.

Messagepar ben ben » lun. 21 mars 2016 18:47

totokidi a écrit :
peu importe a écrit :Bonjour
je viens d'avoir un refus de prescription et de me faire pourrir XXXL !
Ma cliente m'a téléphoner en me disant qu'elle était tombée de haut et complétement affolée .
le généraliste a dit a ma cliente, que j'étais un voyou et qu'une de ses patientes avait porté plainte contre moi et + encore .
Heureusement elle lui a donné l'adresse d'un dentiste a contacter de sa part et lui a promis qu'elle était passé a côté du pire !
le cabinet du médecin généraliste est a une dizaine de km de mon labo et celui du super dentiste a 1 km de mon labo a vol d'oiseau ...
C'est trop injuste :dash1: :dash1: :dash1: :dash1: :dash1: :dash1: :dash1: :dash1:


Totokidi qu'il faut nous donner le téléphone de ce médecin .... qu'on lui explique , mais si il est parent du dentiste ce que l'on peut soupçonner dans ce cas là, ça ne servira à rien..... c'est son adresse qu'il nous faut pour lui envoyer des documents et des textes de lois !!!!
Ce médecin viole la loi et son code déontologie ..... il fait parti des prescripteurs dûment qualifiés pouvant prescrire des DMSM .
IL n'a pas le droit de refuser . C'est votre médecin de famille ?
Vous retournez le voir et vous lui dites que vous allez u Portugal faire fabriquer votre DMSM

Toi qui signe " peu importe " c'et à toi de te payer ce médecin , puis de nous raconter . :gigakach: :gigakach: :gigakach: :gigakach:

:acute:
Un denturo veilleur vient de m'appeler ..... bien qu'il sache qu'après 17 heures je ne touche plus internet .....
Je pense que c'est encore une connerie de dentiste ..... dans le cas contraire ta cliente va chez le dentiste prôné pars son médecin .... elle fait faire un devis ..... puis elle retourne chez toi et tu fabriques !!!!! :acute:

Invité

Re: LES DROITS DU CONSOMMATEUT PATIENT CHEZ LE DENTISTE.

Messagepar Invité » lun. 21 mars 2016 18:53

T'as certainement raison c'est une connerie de dentiste pour faire peur aux denturos ! :beee:

dent1000 de retour

Re: LES DROITS DU CONSOMMATEUT PATIENT CHEZ LE DENTISTE.

Messagepar dent1000 de retour » lun. 21 mars 2016 19:57

AFFREUPROTHO.......;

QUI des deux est le plus '' BARGE ''?

VOIR les documents de la '' DGI ''
Fichiers joints
dentaire 94.jpg
dentaire 95.jpg
dentaire 95.jpg (93.71 Kio) Vu 668 fois

J'dis ça j'dis rien

Re: LES DROITS DU CONSOMMATEUT PATIENT CHEZ LE DENTISTE.

Messagepar J'dis ça j'dis rien » lun. 21 mars 2016 20:11

Une prescription d'un médecin généraliste n'autorise pas l'exercice d'un artisan en bouche. Les rares médecins qui réalisent ces prescriptions ignorent qu'ils sont dans l'illégalité du fait de l'habile manipulation d'un prothésiste escroc qui tend à leur faire croire le contraire. En vérité, ces rares prescriptions résultent, dans la majorité des cas, de l'ignorance du médecin dans ce domaine médico légal.

Avec le jugement de Romain Large, épithésiste condamné l'an dernier pour exercice illégal de l'art dentaire, la Justice a encore une fois confirmé qu'une prescription de médecin généraliste concernant une prothèse dentaire n'avait aucune valeur légale et que, juridiquement parlant, seul un chirurgien-dentiste ou médecin qualifié dans un domaine odonto-stomatologique pouvait l'établir en bonnes et dues, dans le respect des données acquises de la science et donc de son Code de Déontologie. En conséquence, tout autre professionnel s'adonnant à ces prescriptions (médecin généraliste notamment) dépasse le cadre de son champ de compétences et peut s'exposer à des poursuites conformément à la jurisprudence en vigueur.

D'ailleurs, tous les artisans prothésistes trainés en justice dont Benhaîm avaient tous des prescriptions de médecins ou de chirurgiens-dentistes, ce que la Justice a allégrement rejeté encore une fois, ces prescriptions n'autorisant nullement un prothésiste à passer du statut d'artisan à celui de professionnel paramédical habilité à recevoir des patients. Encourager les rares prothésistes qui s'adonnent encore de manière marginale à ces pratiques, c'est leur faire prendre le risque d'être trainer en justice pour seulement deux ou trois "consultations". Tandis que faire croire aux patients que votre manœuvre est légale, c'est exercer une pratique commerciale trompeuse en violation de l'Article L 121-1 du Code de la Consommation (Déclarer ou donner l'impression que la vente d'un produit ou la fourniture d'un service est licite alors qu'elle ne l'est pas.)

dent1000 de retour

Re: LES DROITS DU CONSOMMATEUT PATIENT CHEZ LE DENTISTE.

Messagepar dent1000 de retour » lun. 21 mars 2016 22:25

Encore des '' CONNERIES de DENTISTES..........;

Un médecin peut diagnostiquer et traiter l' état de santé de la partie buccale d' un patient et travailler en étroite collaboration avec

un Prothésiste dentaire ou Denturologiste.
Fichiers joints
CSP  aptitudes des médecins 001.jpg
CSP aptitudes des médecins 001.jpg (290.74 Kio) Vu 661 fois

J'dis ça j'dis rien

Re: LES DROITS DU CONSOMMATEUT PATIENT CHEZ LE DENTISTE.

Messagepar J'dis ça j'dis rien » mar. 22 mars 2016 00:10

Voici pourtant un document rédigé par l'Ordre National des Médecins qui atteste mes dires et qui s'aligne sur la jurisprudence en vigueur décrétant qu'une prescription de prothèse dentaire n'a aucune valeur légale si elle n'est pas exécutée par un chirurgien-dentiste ou un médecin spécialiste qualifié dans une spécialité odonto-stomatologique. J'entends bien qu'un médecin possède différentes voies pour se faire reconnaitre une qualification donnée. Or, le médecin qui ne s'est pas vu reconnaitre de qualification dans un domaine odonto-stomatologique par son Ordre et qui demeure ainsi généraliste n'est pas dans le champ de ses compétences quand il prescrit une prothèse dentaire, comme le confirme l'analyse du jugement de l'épithésiste Romain Large en 2015.

Je ne vois d'ailleurs pas l’intérêt que vous avez à rechercher désespérément une prescription médicale pour accomplir vos méfaits au sens ou, comme le confirme le jugement rendu pour Romain Large, l'exercice en bouche par des professionnels non qualifiés (prothésistes dentaires notamment) est illégal, avec ou sans prescription. Qu'un médecin ou un chirurgien dentiste, quelque soit sa spécialité, vous adresse un patient avec une prescription, votre statut d'artisan vous interdit de toucher à tout individu de quelque façon que cela soit, comme le confirme toutes les condamnations de prothésistes dentaires illégaux ces dernières décennies qui officiaient pourtant sous prescriptions. Pire, en recherchant une prescription à tout prix, vous ne faites qu'attirer l'attention des pouvoirs publics sur votre activité illégale sans la rendre licite d'aucune manière. Alors pourquoi ne pas pratiquer sans prescription puisque cela revient finalement au même au regard de la jurisprudence et des condamnations qui en découlent ?

Je rappelle enfin qu'en arguant aux patients que vous êtes habilités à prendre en charge des traitements prothétiques sans le diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire ou le diplôme d’État de docteur en médecine spécialiste qualifié dans une discipline odonto-stomatologique, vous violez l'article L-121-1 du Code de la Consommation pour pratiques commerciales trompeuses (Déclarer ou donner l'impression que la vente d'un produit ou la fourniture d'un service est licite alors qu'elle ne l'est pas) en plus de violer les articles L4162-1 et -2 du CSP relatifs à l'exercice illégal de la médecine et de l'art dentaire dont la pratique est réservée aux seuls docteurs diplômés des UFR en santé concernées de l'Université française.
Fichiers joints
Prothèse.png
Prothèse.png (281.02 Kio) Vu 659 fois
Gouvernement.png


Retourner vers « Dento-prothésiste »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité