Le petit monde de la médecine en colère .

Pour parler de tout ce que vous voulez
Avatar du membre
BenDenturo
Messages : 993
Enregistré le : ven. 17 avr. 2015 13:27
Contact :

Le petit monde de la médecine en colère .

Messagepar BenDenturo » sam. 2 mai 2020 07:27

Le 30 avril 202

On dirait que le petit monde médical compare notre bon président à Napoléon III ?

Les masques tombent!

Notre pays connaitune crise sanitaire sans précédent. Un état de guerre suivant les mots du Président de la République. Comme en 1870, il ne devait pas manquer un bouton de guêtre à nos combattants. On a vu ce qu’il en a été. Des soignants désemparés par le manque d’équipement de base et notamment les masques.Nos soignants de la première ligne ont dû faire face à la pénurie. Une mobilisation générale a été organisée pour essayer d’améliorer la situation des personnes les plus exposées. Tous les professionnels de santé ont dû faire face à l’inquiétude. La leur, de devoir assurer leur mission, au nom de l’idéal de santé publique qu’ils défendent.Celle qu’ilsressentaient intensément pour leur entourage proche avec cette crainte permanente d’être porteur d’une contamination pour ceux qui leur sont chers.Et celles enfin de leurs patients à qui il a fallu expliquer sans relâche qu’on n’avait pas les moyens de les protéger comme il le faudrait, soit le contraire mêmede ce qui fonde nos métiers.Courageusement, l’ensemble des professionnelsde santé ont soutenu et assumésans faiblir cette ligne. Oubliant les insultes, les procès en irresponsabilité ou incompétence, les vindictes anonymes ou, peut-être pire encore, celles qui ne le sont pas, ils ont tenu la tranchée.Aujourd’hui, la consternation s’allie au dégoût.Toute guerre a ses profiteurs. C’est malheureusement une loi intangible de nos conflits. Comment s’expliquer que nos soignants n’aient pas pu être dotés de masques quand on annonce à grand renfort de communication tapageuse des chiffres sidérants de masques vendus au public par certains circuits de distribution.Où étaient ces masques quand nos médecins, nos infirmiers, nos pharmaciens, nos chirurgiens-dentistes, nos masseurs-kinésithérapeutes, nos pédicures-podologues, nos sages-femmesmais aussi tous nos personnels en prise directe avec la maladie tremblaient et tombaient chaque matin?Commentnos patients, notamment les plus fragiles, à qui l’on expliquaitjusqu’à hier qu’ils ne pourraient bénéficier d’une protectionadaptée, vont-ils comprendre que ce qui n’existait pas hier
tombe à profusion aujourd’hui. 100 millions par ici, 50 millions par là. Qui dit mieux? C’est la surenchère de l’indécence. Nul n’aurait reproché à des circuits de distribution grand public de distribuer des masques grand public. C’était là un complément essentiel qui serait venu compléter utilement l’arsenal de défense contre le virus. Derrière le masque, se trouve le vrai visage. Nous, nous garderons celui de la dignité. Celui-ci ne se retrouvera dans aucun rayonnage.L’heure viendra, nous l’espérons, de rendre des comptes. En attendant, nous allons poursuivre notre missionde professionnels de santé, car c’est notre engagement. Avec néanmoins l’amertume de se dire que la responsabilité n’est pas la mieux partagée de toutes les vertus.

Signataires: Patrick BOUET, Président du Conseil National de l'Ordre des MédecinsAnne-Marie CURAT, Présidente du Conseil National de l'Ordre des Sages-FemmesPatrick CHAMBOREDON, Président du Conseil national de l’Ordre des InfirmiersSerge FOURNIER, Président du Conseil National de l'Ordre des Chirurgiens-DentistesPascale MATHIEU, Présidente du Conseil National de l’Ordre des Masseurs-KinésithérapeutesEric PROU, Président duConseil National de l’Ordre des pédicures-podolo

Invité

Re: Le petit monde de la médecine en colère .

Messagepar Invité » sam. 2 mai 2020 07:57

Les artisans prothésistes dentaires lors de la reprise de leur travail de fabricant vont se trouver face aux même problème que les soignants .
Leurs associations vont elles aussi ruer dans les brancards ? Vont elles accepter que les dentistes leur expédie le corona19 en même temps que les empreintes et les essayages ?

Invité

Re: Le petit monde de la médecine en colère .

Messagepar Invité » dim. 24 mai 2020 04:08

Invité a écrit :Les artisans prothésistes dentaires lors de la reprise de leur travail de fabricant vont se trouver face aux même problème que les soignants .
Leurs associations vont elles aussi ruer dans les brancards ? Vont elles accepter que les dentistes leur expédie le corona19 en même temps que les empreintes et les essayages ?


Vous m'étonnez ! C'est pire pour les aides ! Les prothos peuvent crever entendu qu'ils sont artisan !

Les mesures de soutien spécifiques aux professionnels de santé
Des aides versées début mai aux libéraux en perte d’activité

Le ministère de la Santé a confirmé mercredi 29 avril dans un communiqué* la mise en œuvre d’une aide financière destinée à compenser les charges de fonctionnement des professionnels de santé libéraux conventionnés dont l’activité s’est effondrée en raison du confinement.

Les professions concernées : médecins, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, sages-femmes, orthoptistes, orthophonistes, dentistes, pharmaciens plus transporteurs sanitaires d’ici à quelques jours. Sont exclus de cette aide : les pédicures-podologues, les opticiens et les audioprothésistes dans la mesure où ils sont financés à moins de 50 % par l’Assurance Maladie.

Cette aide sera versée dès le début du mois de mai, sous la forme d'un acompte

* Les professions concernées : médecins, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, sages-femmes, orthoptistes, orthophonistes, dentistes, pharmaciens plus transporteurs sanitaires d’ici à quelques jours. Sont exclus de cette aide : les pédicures-podologues, les opticiens et les audioprothésistes dans la mesure où ils sont financés à moins de 50 % par l’Assurance Maladie.A la suite des concertations constructives qui se sont tenues entre l’Assurance maladie et les représentants des professionnels de santé libéraux ces derniers jours à la demande du ministre des solidarités et de la santé, le Gouvernement a décidé de la mise en œuvre d’une aide destinée à compenser les charges de fonctionnement des professionnels de santé libéraux, lorsque ces derniers sont conventionnés avec l’Assurance maladie et en tirent une part substantielle de leurs revenus.

La période de confinement implique des baisses d’activité parfois totales pour certains professionnels de santé libéraux qui ont été contraints pour des raisons de santé publique de fermer leurs cabinets. Dans la suite des mesures de soutien prises par ailleurs pour les établissements de santé, le Gouvernement a considéré central que l’Assurance maladie puisse aider les professionnels de santé libéraux en ville pendant cette période d’activité réduite ou à l’arrêt, afin qu’ils puissent en surmonter les conséquences économiques. C’est ainsi l’ensemble du système de santé qui est accompagné financièrement dans la crise.

L’aide permettra de garantir que chaque professionnel de santé libéral conventionné connaissant une baisse d’activité puisse percevoir une aide lui permettant de faire face à ses charges. L’assurance maladie versera ainsi une aide économique différentielle, tenant compte des revenus perçus pendant la période de confinement, et permettant de couvrir le niveau moyen des charges fixes supportées par chaque professionnel. Cette aide tiendra évidemment compte des éventuelles aides perçues par les professionnels au titre d’autres dispositifs (ex. chômage partiel des salariés ou recours au fonds de solidarité). Elle sera versée sous forme d’un acompte dès le début du mois de mai, calculé sur la base des informations que les professionnels pourront renseigner en ligne sur le portail AmeliPro à partir du jeudi 30 avril 2020. L’acompte donnera lieu à régularisation une fois connues définitivement les pertes d’activité subies au cours de la crise.

Contact presse
- Cabinet Olivier Véran : sec.presse.solidarites-sante@sante.gouv.fr
14 avenue Duquesne 75007 PARIS

*



Sujet remonté par Anonymous le dim. 24 mai 2020 04:08.


Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité