JE CHOISIS LE SOURIRE MADE IN FRANCE

Pour parler de tout ce que vous voulez
Invité

JE CHOISIS LE SOURIRE MADE IN FRANCE

Messagepar Invité » mar. 3 mars 2020 17:29

Manque plus que le sourire de Michel sur ce tract ! :biggrin:

....jpg
....jpg (101.95 Kio) Vu 1288 fois

Invité

Re: JE CHOISIS LE SOURIRE MADE IN FRANCE

Messagepar Invité » mar. 3 mars 2020 18:59

Invité a écrit :Manque plus que le sourire de Michel sur ce tract ! :biggrin:

....jpg


Le ben va bien se marrer ou bien prendre les glandes . :diablo:

ben ben

Re: JE CHOISIS LE SOURIRE MADE IN FRANCE

Messagepar ben ben » mer. 4 mars 2020 08:34

Invité a écrit :Manque plus que le sourire de Michel sur ce tract ! :biggrin:

....jpg


Tout d'abord merci à Invité de cette bonne nouvelle .... voui, c'est vrai, il y manque ma photo ..... comme étant le seul défenseur des prothésistes esclaves ..... mais vous ne la verrez jamais.... je ne pose pas avec des serpents venimeux !
Comment un MOF peut il se conduire comme un BOF ? Je vais enquêter !

Nous nous choisissons : LA DENTUROLOGIE MADE IN FRANCE . :dance2: :dance2:
Dans la journée j'y reviendrai !

ben ben

Re: JE CHOISIS LE SOURIRE MADE IN FRANCE

Messagepar ben ben » mer. 4 mars 2020 14:29

ben ben a écrit :
Invité a écrit :Manque plus que le sourire de Michel sur ce tract ! :biggrin:

....jpg


Tout d'abord merci à Invité de cette bonne nouvelle .... voui, c'est vrai, il y manque ma photo ..... comme étant le seul défenseur des prothésistes esclaves ..... mais vous ne la verrez jamais.... je ne pose pas avec des serpents venimeux !
Comment un MOF peut il se conduire comme un BOF ? Je vais enquêter !

Nous nous choisissons : LA DENTUROLOGIE MADE IN FRANCE . :dance2: :dance2:
Dans la journée j'y reviendrai !


Bon, j'ai phoné à monsieur Milliassau le prothésiste MOF qui sera au dental forum* avec muné'rôt et mimillairderien ..... c'est un brave homme qui s'est laissé embobiner pour défendre la profession au dental forum , c'est un gentil garçon qui reconnaît que sa profession est une profession d'esclaves mais qu'il ne faut pas le dire .... selon lui, de son point de vue non syndical si sa profession va mal, c'est parce que les consommateurs- patients ne connaissent pas sa profession, c'est pourquoi il participe au dental foroum* .... il pense que son col bleu blanc rouge va réveiller les sans dents .... c'est un gentil garçon qui ne conteste ni la denturologie ni le clinicien dentaire mais qui pense que cela ne changera rien, sinon en plus de complexité sa profession .... il ne me reproche rien si ce n'est que je suis un peu trop virulent et que cela me cause du tort .... il n'a pas 36 ans de lutte à son actif .... oui, c'est exact, je suis coriace et intransigeant et ne ne suis pas prêt de changer ! J'ai eut bien du plaisir à échanger avec lui et je recommencerai !!!
Pour madame Féreuse Aziza, non pas la ziza, impossible de joindre son association ... je vous dirai !
:help:

* je vais demander au Ministère de la Santé d'interdire le Dental forum ...... ben voui : le cocoravirusse !!!! :haha:

ben ben suite ..

Re: JE CHOISIS LE SOURIRE MADE IN FRANCE

Messagepar ben ben suite .. » mer. 4 mars 2020 15:59

ben ben a écrit :
ben ben a écrit :
Invité a écrit :Manque plus que le sourire de Michel sur ce tract ! :biggrin:

....jpg


Tout d'abord merci à Invité de cette bonne nouvelle .... voui, c'est vrai, il y manque ma photo ..... comme étant le seul défenseur des prothésistes esclaves ..... mais vous ne la verrez jamais.... je ne pose pas avec des serpents venimeux !
Comment un MOF peut il se conduire comme un BOF ? Je vais enquêter !

Nous nous choisissons : LA DENTUROLOGIE MADE IN FRANCE . :dance2: :dance2:
Dans la journée j'y reviendrai !


Bon, j'ai phoné à monsieur Milliassau le prothésiste MOF qui sera au dental forum* avec muné'rôt et mimillairderien ..... c'est un brave homme qui s'est laissé embobiner pour défendre la profession au dental forum , c'est un gentil garçon qui reconnaît que sa profession est une profession d'esclaves mais qu'il ne faut pas le dire .... selon lui, de son point de vue non syndical si sa profession va mal, c'est parce que les consommateurs- patients ne connaissent pas sa profession, c'est pourquoi il participe au dental foroum* .... il pense que son col bleu blanc rouge va réveiller les sans dents .... c'est un gentil garçon qui ne conteste ni la denturologie ni le clinicien dentaire mais qui pense que cela ne changera rien, sinon en plus de complexité sa profession .... il ne me reproche rien si ce n'est que je suis un peu trop virulent et que cela me cause du tort .... il n'a pas 36 ans de lutte à son actif .... oui, c'est exact, je suis coriace et intransigeant et ne ne suis pas prêt de changer ! J'ai eut bien du plaisir à échanger avec lui et je recommencerai !!!
Pour madame Féreuse Aziza, non pas la ziza, impossible de joindre son association ... je vous dirai !
:help:

* je vais demander au Ministère de la Santé d'interdire le Dental forum ...... ben voui : le cocoravirusse !!!! :haha:



Bon, chers amies ( is ), en cherchant bien j'ai réussi à contacter madame Faziza.... excellent contact, très à l'écoute et qui m'a donnée son courriel ou je viens de lui laisser ce message !!!

Ne me reste plus qu'à trouver un journaliste ou deux qui vont couvrir le dental foroum ... ça c'est plus difficile !!


Bonjour Madame FAZIZA,


En quelques mots, voici ce que nous revendiquons : la séparation des actes , le patient paye ses soins à son dentiste et sa ( ses ) prothèse au prothésiste .

Le paramédical pour les prothésistes qui fabriquent les prothèses et qui n'ont pas le droit de participer aux négociations qui concernent le prix de leurs fabrications que les dentistes " revendent " à leurs patients, une information permanente sur les droits des consommateurs et sur le prix réels des prothèses à la sortie du laboratoire !

Que le prix des prothèses soient indiqués dans les devis dentaires et non noyés dans des artifices .

Il est interdit au prothésiste dentaire de réparer directement un " dentier " cassé, il leur est aussi interdit de prendre une teinte en bouche !

La pratique du Clinicien Dentaire ou denturist ( denturologiste ) pour les prothèses amovibles uniquement sur prescription médicale ( gain de temps, gains d'argent ) , des étudiants prothésistes français vont dans d'autres pays membres de la CEE effectuer des stages par le biais d'Eramus, et autres, des prothésistes dentaires français vont se former en Belgique ( voir UBDD ) . Toute une économie qui échappe à notre pays .

Tout ceci personne n'en dira un mot au Dental-forum parce que la profession de prothésiste dentaire est entièrement soumise aux dentistes .

J'en termine, si vous voulez en savoir plus vous pouvez visiter notre forum : http://www.association-denturologie.fr

Cordialement .

Un prothésiste .

Re: JE CHOISIS LE SOURIRE MADE IN FRANCE

Messagepar Un prothésiste . » dim. 8 mars 2020 07:51

Invité a écrit :Manque plus que le sourire de Michel sur ce tract ! :biggrin:

....jpg


Choisir son sourire Made in France ? Pour les patients pas la peine de réfléchir longtemps , une belle céram française à une centaine d'euros dans le panier maîtrisé ou une merde d'import à 25 euros , l'UNPPD et l'APD font encore le service après vente du RAC 0 . Ces deux syndicats défendent les revenus de leurs clients dentistes, hier en descendant dans la rue, demain au Forum Dental , pendant ce temps les petits labos crèvent les uns après les autres . Que faire ? ( Merci pour cet espace de liberté .)

Un prothésiste .

Re: JE CHOISIS LE SOURIRE MADE IN FRANCE

Messagepar Un prothésiste . » dim. 8 mars 2020 10:11

Un prothésiste . a écrit :
Invité a écrit :Manque plus que le sourire de Michel sur ce tract ! :biggrin:

....jpg


Choisir son sourire Made in France ? Pour les patients pas la peine de réfléchir longtemps , une belle céram française à une centaine d'euros dans le panier maîtrisé ou une merde d'import à 25 euros , l'UNPPD et l'APD font encore le service après vente du RAC 0 . Ces deux syndicats défendent les revenus de leurs clients dentistes, hier en descendant dans la rue, demain au Forum Dental , pendant ce temps les petits labos crèvent les uns après les autres . Que faire ? ( Merci pour cet espace de liberté .)


Voila le barratin que nous subissons, tout est faux dans ce texte qui date de 2017 , les petits labos ne peuvent pas investir, ils n'ont aucune garantie que leur clients dentistes ne les quittent du jour au lendemain parce qu'il trouve moins cher ailleurs . Y a même pas un contrat moral qui nous lie à nos clients .

Impact de la CFAO et évolution du métier de prothésiste

En ce qui concerne la relation entre le praticien et son prothésiste : 70 % des prothésistes se disent prêts à offrir une caméra intra-buccale en échange d’un contrat d’exclusivité, et 60 % pensent que la numérisation améliore la communication praticien prothésiste. De plus, ils sont 67 % à penser que le développement du numérique ne va pas déshumaniser leur profession. Quant à leur mode de travail, 39 % d’entre eux sous-traitent la fabrication des prothèses. 26 % des prothésistes équipés effectuent de la CFAO en interne, 18 % de la FAO est mutualisée et 13 % de la FAO mixte, à savoir interne et externalisée.

À noter que parmi les 23 % qui ne sont pas équipés en outils CAO/CFAO le coût d’investissement est un véritable obstacle. Mais 100 % des prothésistes non équipés indiquent avoir l’intention d’investir d’ici 5 ans*. Contrairement à une pensée logique, ils affirment que la CFAO ne leur aurait pas permis de diminuer les délais ou les coûts de fabrication. Ils précisent, par ailleurs, qu’elle ne demeure qu’une aide et qu’elle ne se substituera jamais à la main du prothésiste, son expertise et son savoir-faire. 87 % des personnes interrogées estiment que le développement du numérique provoque une transformation majeure de leur profession. 67 % pensent, par ailleurs, qu’elle ne provoquera pas de déshumanisation de leur profession. La concurrence aujourd’hui provient des industriels et surtout des fournisseurs de laboratoires.

*La CFAO dans la pratique quotidienne en cabinet dentaire et en laboratoire dans la région Midi-Pyrénées en 2013 : étude épidémiologique - Caroline Roques

Un prothésiste .

Re: JE CHOISIS LE SOURIRE MADE IN FRANCE

Messagepar Un prothésiste . » dim. 8 mars 2020 16:05

Mt Munérot et Mr Miller plus un Premier Ouvrier de France un vendredi 13 *soir de 18 heures à 19 heures 30 sur un coin de table sous la surveillance d'un Chirurgien Dentiste, ce n'est pas une comédie, c'est une tragédie .
* Vendredi 13 ! Pas supersticieux les prothésistes .

Bureau RDF .

Re: JE CHOISIS LE SOURIRE MADE IN FRANCE

Messagepar Bureau RDF . » lun. 9 mars 2020 10:46

Nous comprenons que cette réunion a pour objet d'informer les patients sur la qualité des prothèses fabriquées en France par rapport aux prothèses d'importations, initiative louable .

Ce qui serait encore plus louable serait que Messieurs Munérot, Miller et Mr Milliasseau, fasse connaître au public le prix de fabrication des prothèses à la sortie des laboratoires , Monsieur Munérot et Miller préconise la séparation des actes : le patient paye ses soins au dentiste et sa (ses) prothèses au fabricant , ces messieurs vont ils en faire part au public présent dans la salle ainsi qu'aux médias venus chercher des informations ?

Les prothésistes ne sont pas maître de leur profession, va t'on en parler ?

Madame Faziza parlera t'elle de tout ceci, posera t'elle les bonnes questions ?
Le dentiste Jean-Pierre Donnat va parler de quoi ? Du monopole dentaire qui bloque toutes émancipations au prothésiste ?


Pour le moment le RAC 0 bénéficie amplement au Dentistes, ces messieurs dames vont ils en parler ?
Comment parler des prothèses dentaires sans parler de ces sujets .

Cette réunion est une escroquerie morale .
Cette réunion c'est le mariage de la carpe et du lapin .

Chirdent

Re: JE CHOISIS LE SOURIRE MADE IN FRANCE

Messagepar Chirdent » lun. 9 mars 2020 13:09

Un article prouvant que les prothésistes dentaires ne font pas partie des professions de santé bucco-dentaire, qu'ils restent dans leur Chambre des Métiers .

Dans le cadre de la mission de contrôle et d’évaluation des politiques publiques qui est la sienne, l’Assemblée nationale a convié les professionnels de la santé bucco-dentaire pour faire un premier point d’étape sur le 100 % Santé, huit semaines après son entrée en vigueur.

A l’occasion de cette rencontre, le délégué général des CDF a tout d’abord expliqué que la mise en place de cette réforme s’est déroulée selon le calendrier prévu, grâce à un effort conséquent des chirurgiens-dentistes français en faveur de l’accès aux soins.

Néanmoins, suite à la consultation de l’ensemble de leurs 10 000 adhérents, les CDF ont évoqué certaines situations problématiques pour les professionnels, telles que des latences ou absences de retours de devis, la non-prise en charge d’actes pourtant en reste à charge zéro, ou encore des erreurs de renseignements dues à un manque de préparation de certaines complémentaires. Pour que ces dysfonctionnements trouvent une résolution rapide, Marco Mazevet a rappelé que le président des CDF s’est entretenu :

- le 13 février 2020, avec Maurice RONAT, président de l’UNOCAM et les représentants des trois familles de complémentaires santé ;

- le 27 février 2020, avec Thierry BEAUDET, président de la Mutualité française.

Ils se sont engagés à les corriger rapidement et des modalités de contrôle ont été définies.

Par ailleurs, si les praticiens de santé ont pu constater que de nombreux patients qui différaient leurs soins revenaient dans les cabinets, le délégué général a souligné que les efforts consentis sur la prévention et la prise en charge précoce n’étaient toujours pas à la hauteur d’une politique ambitieuse pour la santé orale des Français. Les CDF réclament à cet effet que les mesures, comme les vernis fluorés ou la prise en charge globale de la prévention fondée sur le risque individuel, soient généralisées à toutes les tranches d’âge. Marco Mazevet en a profité pour préciser que les mesures contenues s’étalaient sur cinq ans et que la 2ème phase venait tout juste d’entrer en vigueur. Cette convention n’est qu’une étape qui a permis la revalorisation de certains actes opposables, ces mesures devront se poursuivre lors de la suivante.

Enfin, le délégué général a sensibilisé le député Isaac-Sibille sur la question des assistant(e)s dentaires de niveau 2, dont l’instauration permettrait de dégager du temps médical sur l’ensemble du territoire français.

Une réunion entre les partenaires conventionnels du secteur dentaire est planifiée en avril prochain pour assurer le suivi de cette réforme.
Articles qui pourraient vous intéresser
Cotisation APCDL : précision
6 mars 2020 | #apcdl #paritarisme #dialogue social
Communiqué de l'APCDL : précision sur la cotisation pour le paritarisme dans les cabinets dentaires (APCDL)
De député à ministre
4 mars 2020 |
Effet collatéral d’un lamentable épisode politique, Olivier Véran accède au ministère des Solidarités et de la Santé. Il succède à Agnès Buzyn dont…
Construisons ensemble l’assistant dentaire de niveau 2
3 mars 2020 | #Question écrite #Assistante dentaire
La profession de chirurgien-dentiste a beaucoup changé ces derniers temps, entraînant la nécessaire évolution du personnel et des équipes dentaires…
Coronavirus et droit aux Indemnités Journalières de la Sécurité Sociale (IJSS)
2 mars 2020 | #coronavirus
Doniphan HAMMER, premier vice-président, vous présente les dispositions en vigueur concernant le Coronavirus et les droits aux Indemnités…
100 % Santé : Toutes les anomalies doivent être résolues.
28 février 2020 | #100% santé
Le 27 février dernier, le président des Chirurgiens-dentistes de France (Les CDF), Thierry Soulié, a rencontré Thierry Beaudet, président de la…



Le Chirurgien-dentiste de France : le magazine incontournable de la profession !
Je m'abonne !

adresse

54 rue ampère
75017 PARIS

contact

01 56 79 20 20


Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités