Les perles de dentistes !

Pour parler de tout ce que vous voulez
Robert

Re: Les perles de dentistes !

Messagepar Robert » sam. 1 févr. 2020 08:38

Ben, voici l'information que tu voulais sur les piliers dentaire usinés, tu peux donner ces éléments à ta cliente qui a était escroquée par son dentiste . La suite tu nous la diras plus tard qu'on rigole un peu . Amitiés . :drinks:


La multiplication et la complexification de l’offre, dans le domaine des éléments prothétiques en implantologie, en particulier pour les piliers implantaires (catalogues accastillages de plusieurs pages), peuvent contrarier le praticien dans un choix qui pourtant doit être approprié aux particularités cliniques de chaque cas. S’il opte pour un pilier standard, même angulé, le prothésiste devra procéder à une réadaptation, impliquant des pertes importantes de précision. D’autre part, il sera difficile de respecter intégralement le profil d’émergence, puisqu’il ne peut être anticipé, l’embase du pilier n’étant pas modifiable.. pilier-anatomique-titane-zircone Le pilier sur mesure créé par CFAO demeure la réponse à la fois la plus précise et la plus simple pour un résultat optimal. Le pilier est conçu individuellement de façon à garantir l’homothétie des épaisseurs des matériaux et donc la résistance de l’ensemble prothétique. Les prothésistes ont alors une grande liberté en terme de design pour obtenir un pilier avec des profils d’émergence et des angulations parfaitement respectés. Le pilier est ainsi designé et usiné spécifiquement pour chaque patient, au regard de toutes les contraintes cliniques. Le titane s’est imposé en implantologie dentaire comme le matériau de référence pour ses propriétés mécaniques et sa totale biocompatibilité. Nous bénéficions de plus de 40 ans de recul clinique et expérimental sur l’implant lui-même et sur l’ensemble des éléments prothétiques s’y joignant, comme les piliers et les vis. Aujourd’hui, il existe des piliers sur mesure en titane, mais aussi en zircone et en bi-matériaux titane-zircone, qui peuvent dans certaines circonstances cliniques, améliorer l’esthétique des zones visibles tout en respectant les impératifs de biocompatibilité et de bio-mécanique. Le point de vue du prothésiste (Laboratoire Crown Ceram) David Claudel, Maître prothésiste Le pilier implantaire sur mesure fait partie de notre fabrication quotidienne depuis maintenant plusieurs années. Notre connaissance des différents systèmes du marché, de leurs avantages et inconvénients, ainsi que la maitrise des matériaux et de leurs moyens de production entièrement gérés en interne permettent à notre Laboratoire d’être également source de conseil et de réactivité dans le choix de la restauration prothétique. Pour le cas clinique présenté, c’est la convergence trop importante des implants qui nous a conduits à proposer au praticien des piliers monolithiques en titane. Une restauration en titane-zircone nous aurait obligés à des compromis tant sur le plan esthétique que sur le plan mécanique engendrant un risque sur la pérennité du travail. Pour ce qui est de la conception propre, notre outil de conception 3Shape nous a permis d’être en parfaite adéquation avec la requête du praticien, tant dans l’appui de la zone gingivale, en respectant la hauteur des tissus, que dans la compression de ces derniers.

Retrouvez cet article sur : http://www.lefildentaire.com - "Pilier implantaire sur mesure. Intérêts de la CFAO . Une réponse personnalisée pour chaque cas clinique"

Invité

Re: Les perles de dentistes !

Messagepar Invité » dim. 2 févr. 2020 19:04

aurent delabouse
18 décembre 2016 à 19 h 22 min

j’essaye de comprendre. lorsque vous prenez un café dans un bistrot à 1,20 Euros, sachant qu’il y a 10 cents d’eau chaude +café vu que c’est ce que vous ingurgitez pourquoi est il facturé autant? Parceque pour le faire il faut une structure, des employés, des periodes non productives à compenser , etc … et bien chez votre dentiste c’est pareil, de plus le prothesiste ne sait pas comment décider de telle ou [quote][/quote]telle prothese, comment prendre une empreinte, il ne sait meme pas comment steriliser du materiel medical. et bien c’est cela que que vous payez, un cabinet coute entre 100 et 200 euros de l’heure hors salaire du dentiste. Mais le pire , ce n’est pas ceci , en fait si les dentistes ne faisaient que de la prothese les tarifs seraient bien plus bas, mais le probleme c’est que 70% des actes de la dentisteries sont réalisés à perte, donc bien évidemment qu’il y a une compensation sur la prothese, sinon le cabinet fait faillite. c’est trés simple.

Et cela date de 2016 ....

Patient .

Re: Les perles de dentistes !

Messagepar Patient . » mar. 4 févr. 2020 07:58

Pour alimenter votre forum , on peut pas les arrêter ces gens ?

:gigakach:

L’homme a escroqué la CPAM de près de 180.000 euros entre 2010 et 2013. Il surfacturait des actes ou pratiquait des actes non justifiés sur des patients bénéficiant de la CMU.



Fin de partie pour l’ancien dentiste d’Orbec, dans le Calvados. L’homme a été condamné à deux ans de prison pour avoir escroqué pendant des années la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM). Selon un compte-rendu de France Bleu, tout est parti d’une plainte d’une patiente déposée en 2010. Alors qu’elle va se faire soigner un simple plombage dans le cabinet du dentiste, elle reçoit un relevé de l’assurance maladie où figurent 12 prothèses facturées pour un montant total de 2.600 euros.

Une enquête de la CPAM du Calvados révèle alors plusieurs éléments troublants. Le cabinet, qui affiche le troisième plus gros chiffre d’affaires du Calvados reçoit de nombreux patients bénéficiant de la couverture médicale universelle (CMU). Il les soigne particulièrement bien : le dentiste affiche trois fois plus d’extractions dentaires que la moyenne, facture des détartrages non réalisés et prescrit de nombreuses prothèses qui ne sont pas toujours posées. Au total, 155 cas de patients suspects sont identifiés.

25 prêts pour trois millions d’euros

Ces pratiques ont eu lieu de 2010 à 2013 et ont permis au praticien de récupérer 179.000 euros au détriment de la CPAM du Calvados et de l’Orne, de la Mutualité sociale agricole ou l’ancien RSI. À l’audience, le dentiste a, de son côté, invoqué des actes par assimilation. "Comme la pose d’un bridge ne rentre pas dans la nomenclature, je facturais des couronnes et un appareil mobile", a-t-il expliqué. Même explication pour les arrachages de dents. Des arguments qui n’ont pas convaincu : quand les confrères du dentiste facturent en moyenne 100 euros de soins par patient CMU, lui est à 2.314 euros, rappelle France Bleu.





>> A lire aussi - Dentistes, opticiens... pour eux, la Sécu reste une vraie corne d'abondance

Des revenus qui ont permis au dentiste d’Orbec de mener un train de vie confortable : plus de 20.000 euros de revenu par moins, des dépenses carte bleue pour plus de 10.000 euros et plusieurs maisons dont une de 360 m² à Orbec… Une folie des grandeurs qui a pu pousser le dentiste à escroquer la CPAM surtout qu’en 2012, l’homme affichait un taux d’endettement de 143% avec 25 prêts en cours pour plus de trois millions d’euros.

Face à ces pratiques douteuses, l’homme a été radié du conseil de l’ordre en 2015. Un "acharnement" selon le praticien. Cinq ans plus tard, c’est la justice qui le condamne à deux ans de prison ferme et un an avec

Invité

Re: Les perles de dentistes !

Messagepar Invité » sam. 22 févr. 2020 13:55

L'année commence par une belle galéjade dentaire !
Le tact et mesure n'est plus en mesure ?
Les dentistes restent des arracheurs de dents et des revendeurs de prothèses !
Le reste à charge zéro ( RAC 0 ) ne change rien à la donne, ou plutôt oui, le RAC les enrichit encore plus qu'avant !
Quand donc le commerce illégal des dentistes se verra t'il interdit ?



Charte d'engagement du chirurgien-dentiste : à afficher dans vos cabinets !
Fil d'Ariane

Accueil Les CDF Actualités Générales

23 janvier 2020
#qualité
#Charte
#transparence
#Obligations
Pourquoi une charte ? Parce qu'il devient important aujourd'hui de promouvoir la qualité de notre environnement professionnel, de répondre à une demande de transparence, de communiquer sur les obligations réglementaires appliquées dans nos cabinets.

charte engagement .

Lors du Conseil d’administration confédéral des CDF des 18 et 19 octobre 2019, le pôle « Entreprise libérale » a proposé au vote des délégués départementaux une charte d’engagement du chirurgien-dentiste. Ce document est l’aboutissement d’une réflexion menée depuis plusieurs années, notamment lors du Congrès de Giens en 2018. Elle s’appuie sur le constat impératif de :

Téléchargeable ci-dessous, la charte d’engagement du chirurgien-dentiste liste les bonnes pratiques qui font le quotidien du praticien envers ses patients.

- Promouvoir les exigences minimales mais essentielles de l’environnement professionnel des chirurgiens-dentistes, garantissant la crédibilité des professionnels libéraux que nous sommes dans le système de santé français ;

- Répondre à la demande de plus en plus importante de transparence souhaitée par les patients sur les conditions dans lesquelles ils sont soignés ;

- Communiquer sur les obligations règlementaires mises en oeuvre dans les cabinets dentaires, afin de ne pas laisser l’impression que seuls d’autres types de structures sont à même de fournir les garanties nécessaires à une pratique sûre de la chirurgie dentaire.



Dans cet esprit, Les CDF proposent un outil de communication simple à destination des patients pour valoriser les bonnes pratiques :

Lutter contre les discriminations dans l’accès aux soins ;
Promouvoir des soins de qualité, conformes aux données acquises de la science, en mettant l’accent sur les soins conservateurs et préventifs, comme cela a été fait lors des dernières négociations conventionnelles ;
Assurer une sécurité sanitaire tant du point de vue de la maîtrise du risque infectieux que de la conformité des dispositifs médicaux réalisés dans les cabinets dentaires ;
Délivrer aux patients une information claire et loyale :
Protéger les informations médicales qu’ils confient aux différents praticiens ;
Leur assurer un confort pendant les soins, car trop de patients ont encore peur de franchir la porte d’un cabinet dentaire.


Outil de promotion de notre profession envers nos patients, cette charte montre notre engagement dans notre métier afin de toujours mieux soigner et continuer à leur redonner le sourire. Elle a vocation à évoluer, à s’adapter à notre exercice qui se trouve en pleine mutation, et donc à s’améliorer au fur et à mesure des années.



Télécharger la charte d'engagement du chirurgien-dentiste
Articles qui pourraient vous int


Sujet remonté par Anonymous le sam. 22 févr. 2020 13:55.


Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité