Les dentistes francais se gavent toujours plus .

Pour parler de tout ce que vous voulez
Max le patient .

Les dentistes francais se gavent toujours plus .

Messagepar Max le patient . » jeu. 10 oct. 2019 07:07

Max le patient a trouvé ces chiffres pour vous :

Un cabinet dentaire a dégagé en 2018 un résultat net moyen de 122 058 €, en hausse de 8,4  % par rapport à 2017. Son résultat d’exploitation moyen était de 325 236 €, selon les données de l’Observatoire Fiducial des chirurgiens-dentistes publié le 19 septembre.

Pour réaliser cette étude, Fiducial qui propose des services d’expertise comptable, d’audit, de conseil financier et de gestion de patrimoine, a composé un panel de 400 cabinets dentaires majoritairement situés en zone urbaine (62 %) employant 1,2 salarié.

Les praticiens qui y exercent sont essentiellement des hommes (63 %) de 52 ans en moyenne avec une durée hebdomadaire moyenne de travail de 4,6 jours. Seulement 6 % exercent en société (dont les SEL 2%). La patientèle est composée essentiellement d’actifs (56 %) et de retraités (26 %). Les soins conservateurs représentent 70 % des actes en moyenne.

L’Observatoire distingue sept subdivisions de chiffres d’affaires évoluant par tranche de 50 k€. Le plus important poste de charges est constitué par les achats de fournitures dentaires et de prothèses. Cela représente en moyenne 19 % des recettes mais grimpe jusqu’à 22 % pour la tranche des cabinets situés entre 300 et 350 K€.

Plus précisément, les seules fournitures dentaires représentent en moyenne 6,50 % des recettes et les achats de prothèses 12,6 % (jusqu’à 14 % pour les structures entre 350 et 450 K€).

Parmi les charges externes (14 % des recettes) se trouvent les loyers qui s’élèvent en moyenne à 1 025 € mensuels, de 955 € dans les villes de moins de 20 000 habitants à 1 239 € dans les grandes villes (+ de 100 000 habitants), les remboursements d’emprunts (3 756 € sur l’année 2018 en moyenne) et les investissements annuels : 5 566 €. Les charges de personnel mobilisent 10 % des recettes et les cotisations (obligatoires et facultatives) 11 %, soit 36 481 € par an en moyenne.

Téléchargez l’Observatoire-des-chirurgiens-dentistes-2019

Max

Re: Les dentistes francais se gavent toujours plus .

Messagepar Max » jeu. 10 oct. 2019 07:10

[b]Suite :

[Revenus des praticiens : 101 477 ou 122 058 € ?

Les revenus (bénéfices) 2018 des chirurgiens-dentistes libéraux sont en hausse de 2,9 % à 101 477 € selon un tableau publié par les Associations de gestion agréée des professions de santé (AGAPS) le 25 septembre (voir ci-dessous).
Ils ont dégagé 274 134 € de recettes pour un taux de charges de 61,8 %.

Des chiffres sensiblement différents de ceux de Fiducial : 122 058 € de bénéfices pour des recettes de 325 236 € avec un taux de charges de 62 % (lire plus haut). Pourquoi cette différence ? Sans doute parce que l’étude Fiducial s’appuie sur les résultats de 400 cabinets dentaires seulement quand les AGAPS recensent les données de plusieurs milliers d’entre eux./b]

Chirdent

Re: Les dentistes francais se gavent toujours plus .

Messagepar Chirdent » jeu. 10 oct. 2019 09:39

Rectification, les Chirurgien Dentistes ne revendent pas les prothèses, celles ci font partie d'un traitement prothétique, vous le savez parfaitement, mais votre haine vous aveugle, le complexe de la blouse blanche, monsieur Benhaim il fallait faire des études pour allez plus loin qu'un CAP, vous seriez dentiste aujourdhui . Venez un jour entier dans un cabinet dentaire, ensuite vous ne direz plus de conneries .
:hi:

ben ben

Re: Les dentistes francais se gavent toujours plus .

Messagepar ben ben » jeu. 10 oct. 2019 15:47

Chirdent a écrit :Rectification, les Chirurgien Dentistes ne revendent pas les prothèses, celles ci font partie d'un traitement prothétique, vous le savez parfaitement, mais votre haine vous aveugle, le complexe de la blouse blanche, monsieur Benhaim il fallait faire des études pour allez plus loin qu'un CAP, vous seriez dentiste aujourdhui . Venez un jour entier dans un cabinet dentaire, ensuite vous ne direz plus de conneries .
:hi:


Cher arracheur de dents, il me semble que tu achètes un produit artisanal fabriqué par un prothésiste dentaire , et ce produit artisanal une fois acheté il baptisé soin . ! Voui soin *, prothétique de plus, vous êtes fort , cet appellation mensongère vous autorise à faire la culbute sur le prix d'achat soit de faire du commerce, ce qui vous est interdit . Qui est l'illégal ?
Pour la blouse blanche, ta mère n'avait pas encore accouchée que j'en avais déjà une ( de blouse ) et de nos jours elles sont de toutes les couleurs !
Pour les études, chui pas plus con qu'un dentiste, mes parents avec trois enfants ne pouvait pas les envoyer en faculté, et je me suis retrouvé prothésiste, ce que je ne regrette pas, par la suite ma formation de denturologiste vaut largement celle de dentiste !
Cher revendeurs de prothèses pourquoi tu viens te faire du mal dans ce forum ?


* Or ce soin n'est rien d'autres qu'un Dispositif Médical dispositif Sur Mesure invasif non actif à usage médical , ce n'est donc pas un soin .
La prothèse n'est pas un soin, tagada tsoin tsoin !

Affreuxprotho .

Re: Les dentistes francais se gavent toujours plus .

Messagepar Affreuxprotho . » mer. 30 oct. 2019 16:11

[b]Je me gave
tu te gaves
il se gave
nous nous gavons .....

En faculté c'est leur première leçon ... :haha: /b]

L'association Anticor tire la sonnette d'alarme contre les fraudes aux soins dentaires qui se multiplient, notamment en Meurthe-et-Moselle. :dash1:

"Un véritable hold-up". C'est avec ces mots que Marcel Claude, représentant d'Anticor en Meurthe-et-Moselle, a qualifié la vague de fraudes aux remboursements de soins dentaires qui sévit actuellement dans son département. Comme le rapporte L'Est Républicain, ce phénomène aurait pris de l'ampleur ces dernières années. Alertée par plusieurs dentistes, qui dénoncent ce système devenu quasiment institutionnel, l'association de lutte contre la corruption a décidé de partir en guerre contre les patients malhonnêtes et professionnels peu scrupuleux.

Et l'addition de ces fraudes aux remboursements de soins dentaires serait très lourde : elle représenterait "environ 4 millions d’euros par an dans le Grand Est", précise Marcel Claude au quotidien régional. Parmi les lanceurs d'alerte : plusieurs chirurgiens-dentistes de la région, qui effectuent également des contrôles pour le compte de mutuelles en Alsace. Ces dernières sont justement les principales impactées par ces arnaques. Parmi les pratiques frauduleuses observées : des soins imaginaires facturés par des dentistes ou encore des patients qui se font rembourser leurs soins par plusieurs mutuelles.

Un manque de contrôles

Ainsi, un patient aurait réussi à se faire rembourser 300 dents : 60.000 euros par la Sécurité sociale et 190.000 euros par des mutuelles. Des fraudes courantes qui sont possibles à cause du manque de contrôles de la part des mutuelles, selon Marcel Claude. "La grande majorité des mutuelles n’effectue aucun contrôle. Elles préfèrent augmenter les cotisations en fin d’années", regrette-t-il dans les colonnes de l'Est républicain.

Face à la recrudescence d'un nombre de fraudes, le représentant de l'association Anticor a donc adressé un signalement au parquet financier de Paris et a également sollicité un entretien avec la députée de Meurthe-et-Moselle, Carole Grandjean, et la sénatrice de l’Orne, Nathalie Goulet. Marcel Claude se demande également pourquoi la Sécurité sociale ne porte pas plainte, notamment dans les cas où la Sécu prend automatique en charge une couronne à 75 euros sur une dent sur pivot.

Bureau RDF .

Re: Les dentistes francais se gavent toujours plus .

Messagepar Bureau RDF . » lun. 4 nov. 2019 10:56

Dentistes amoureux du verbe :
Je me gave
Tu te gaves
il se gave
Nous nous gavons
vous vous gavez
ils se gavent

8 % de gavage en plus en 2018 et ça fait le boutiquier !
Ou est la sauvegarde de la Santé Publique ?


ACCUEIL / ACTUALITÉ / EDITO /

Tiers Payant Intégral …droit devant !
Partager l'article :



Combien de fois avons-nous répété ces 2 dernières années que ce funeste projet de RAC zéro serait concomitant à l’application obligatoire d’un Tiers Payant Intégral ?
Combien de fois la FSDL a-t-elle dénoncé la volonté gouvernementale de supprimer définitivement l’indépendance des professionnels de santé ?
Combien de fois avons-nous pu constater que malgré le changement de ministres, les tentatives d’assujettir les chirurgiens-dentistes aux organismes complémentaires perduraient ?

Le soignant qui appliquerait le tiers payant obligatoire perdra son indépendance thérapeutique et sera placé sous la tutelle et le bon vouloir de groupements assurantiels financiers qui s’auto-proclament « organisateurs du soins ».
Ce n’est pas un hasard si Agnès Buzyn mercredi 23 octobre, dans la droite lignée de sa grande amie Marisol Touraine, a affirmé au micro de RMC : « Nous sommes en capacité de proposer la partie tiers-payant sur les mutuelles (…) je tiens à ce que ce tiers-payant intégral soit disponible cette année. Ce qu’il faut maintenant, c’est que chaque professionnel intègre cette nouvelle technique pour offrir le service aux patients (…) notamment pour le remboursement des lunettes, audioprothèses et du dentaire dans le cadre du 100% Santé ». Voir la vidéo

En 2019, lors de nos soirées convention, nous avions expliqué à nos consœurs et confrères que le RAC zéro n’était ni plus ni moins qu’un cheval de Troie du tiers-payant.
En effet, comment ne pas comprendre que ce panier Rac Zéro est bien une CMU bis pour tous les français, dont le mode de paiement ne peut s’effectuer qu’en tiers-payant pour une efficacité politique maximale ?

Le “hasard” du calendrier de l’annonce de Madame Buzyn est décidément favorable à tout cela car nous sommes aussi à 5 jours de la fusion de l’ACS (Aide à la Complémentaire Santé) et de la CMU en une seule et même entité : la Complémentaire Santé Solidaire (CSS), dont le but est de couvrir toutes les personnes aux revenus modestes et d’en élargir le nombre de bénéficiaires.
Les prises en charge des contrats ACS disparaîtront au plus tard fin octobre 2020 et les bénéficiaires devront, à partir du 1er novembre 2019, faire une demande pour bénéficier de ce nouveau dispositif. Ne doutons pas que les travaux prothétiques et orthodontiques en cours pendant cette année de transition de gestion de l’ACS donneront lieu à des contestations et des situations inextricables dont le chirurgien-dentiste sera toujours l’otage.

Fusion CMU ACS, en savoir plus

Paniers de soins CSS

Comme l’affirmait il y a peu de temps, Thierry Soulié, Président de la CNSD : « Si c’est gratuit, c’est que cela a peu de valeur ». Sur ce point précis, nous ne pouvons qu’acquiescer devant autant de clairvoyance. Mais que penser cependant de l’affirmation suivante « … le souhait de la Ministre n’est pas d’imposer une obligation, aucune disposition légale ne liera le RAC zéro et le tiers-payant », déclamation dite au lendemain de la rencontre en juin 2018, entre les présidents de syndicats minoritaires signataires et Agnès Buzyn, un jour avant la signature de la convention?

Lire l’article de l’UD du 19/06/2018

Lire l’article de la CNSD du 20/06/2018

Il est impossible de concevoir que ces prises de position et de parole découlent de l’innocence, la naïveté ou de l’inconscience de la part de dirigeants censés protéger et défendre la profession de la mainmise totale des complémentaires santé sur notre exercice professionnel .

Au moment même où les demandes abusives de ces mêmes complémentaires fleurissent dans nos cabinets par l’intermédiaire de leurs dentistes consultants zélés, ces syndicats ne peuvent prétendre un seul instant (tactique de bas étage populiste) qu’ils se sont fait berner en signant une convention qui marque la fin de nos libertés individuelles.

Il existe toutefois une explication rationnelle justifiant la capitulation de ces syndicats félons et nous la trouvons chez nos amis médecins qui viennent de mettre en place, par l’intermédiaire de leurs syndicats, un organisme centralisateur de gestion de tiers payant privé nommé PayMed, dont l’actionnariat mélange établissement de banque et syndicats signataires de la convention.
Que faudrait il penser de ces syndicats qui ne défendent plus aucune de leurs valeurs, ni convictions, mais proposent à la place des services payants ou des formations aux contraintes qu’ils ont eux-mêmes contribuées à mettre en place par leur signature (PCR, CCAM etc…) ?

Il est grand temps d’ouvrir les yeux et rendre inopérants budgétairement celles et ceux qui détruisent chaque jour un peu plus les conditions de notre exercice libéral.

La FSDL viendra à votre rencontre dans les semaines et mois à venir pour vous préparer à la « seconde couche » conventionnelle, applicable dès le 1 er janvier 2020. D’ores et déjà nous planifions des soirées, gratuites, mais où la qualité de nos formateurs n’est plus à démontrer.
Ne ratez pas ce rendez-vous dans votre région, qui vous permettra d’échanger avec nos cadres et resserrer les rangs en ces temps difficiles.

Patrick SOLERA
Président de la FSDL

Avatar du membre
BenDenturo
Messages : 870
Enregistré le : ven. 17 avr. 2015 13:27
Contact :

Re: Les dentistes francais se gavent toujours plus .

Messagepar BenDenturo » mar. 5 nov. 2019 09:20

Une prothèse robuste, conçue et fabriquée en France, et cet article ne nous dit pas son prix à la sortie du labo et une fois mise en bouche !!!
Elle est la collaboration !!! Du donnant perdant !!:haha:

Vos patients attachent de l'importance à l'origine des prothèses. N'hésitez pas à leur offrir une solution de confiance qui les accompagnera durant de longues années.

La 3D GATEWAY™ a été conçue au laboratoire Delprat de Nice, en tenant compte des attentes des patients et des dentistes. Les réactions sont unanimes : c'est la meilleure alternative aux couronnes traditionnelles qu'ils espéraient.

Icone 3D GatewayLa 3D GATEWAY™ innove par son mécanisme auto-bloquant associé à un ancrage inédit et puissant. Elle comprend une couronne personnalisée, adaptée sur mesure à la morphologie de chaque patient, enchâssée dans un pontique solide, arrimé aux dents adjacentes.



Sa pose s'avère rapide et beaucoup moins intrusive que celle d'une prothèse classique. Elle bénéficie des plus récents progrès sur les matériaux composites, adhésifs et ciments de scellement.



Grâce à notre kit de démarrage et à notre formation pas à pas, les dentistes s'approprient très vite le protocole et les gestes techniques assurant une mise en place précise et pérène de la 3D GATEWAY™.
A propos du Laboratoire Delprat

French TechDepuis 1996, le laboratoire Delprat réalise des prothèses dentaires d'une précision exceptionnelle.

Appréciées par de nombreux chirurgiens-dentistes, ces solutions comprennent des savoir-faire et des créations intellectuelles exclusives. A ce titre, elles peuvent faire l'objet de brevet d'invention comme c'est le cas pour la 3D GATEWAY™ présentée sur ce site.

Toute utilisation d'une telle invention protégée requiert l'autorisation préalable du laboratoire Delprat.

Sans contrainte pour le patient, la 3D GATEWAY™ remporte huit critères d'appréciation contre deux à quatre pour les prothèses traditionnelles. Lisez notre étude comparative et essayez-la !



Avril 2019
Mentions légales
Mars 2019

ben ben

Re: Les dentistes francais se gavent toujours plus .

Messagepar ben ben » mar. 5 nov. 2019 16:37

J'ai phoné à ce labo, je suis tombé sur un brave gars à qui j'ai dit être un protho à la retraite, que j'étais stupéfait des progrès de la technologie CFAO , que j'étais dépassé et que je cherchai des informations, il m'a un peu expliqué, alors ensuite je lui ai demandé à combien d'euros il sortait la zirconne .... alors là, coup classique : c'est confidentiel, on peut le dire; alors j'ai insisté ..." et bien nous avons les prix du marché " ... enfin en poussant un peu , il m'a dit : c'est dur, vous connaissez le métier et la concurrence qui y règne ... alors je lui ai dit : vous sortez la zirconne dans les 100 euros ? Il m'a fait comprendre que c'était un peu moins !! Vive la CFAO qui ruine les labos me suis je pensé !
J'ai terminé en lui disant que si les labos " baisé " toujours les prix, les dentistes avait fait 8% de bénéf de plus l'an passé, alors de brave esclave m'a dit que c'était normal vu qu'on leur avait augmenté le prix des soins ... !
No comment !
:dance2:

Edouard

Re: Les dentistes francais se gavent toujours plus .

Messagepar Edouard » sam. 16 nov. 2019 09:33

Bureau RDF . a écrit :Dentistes amoureux du verbe :
Je me gave
Tu te gaves
il se gave
Nous nous gavons
vous vous gavez
ils se gavent

8 % de gavage en plus en 2018 et ça fait le boutiquier !
Ou est la sauvegarde de la Santé Publique ?


ACCUEIL / ACTUALITÉ / EDITO /

Tiers Payant Intégral …droit devant !
Partager l'article :



Combien de fois avons-nous répété ces 2 dernières années que ce funeste projet de RAC zéro serait concomitant à l’application obligatoire d’un Tiers Payant Intégral ?
Combien de fois la FSDL a-t-elle dénoncé la volonté gouvernementale de supprimer définitivement l’indépendance des professionnels de santé ?
Combien de fois avons-nous pu constater que malgré le changement de ministres, les tentatives d’assujettir les chirurgiens-dentistes aux organismes complémentaires perduraient ?

Le soignant qui appliquerait le tiers payant obligatoire perdra son indépendance thérapeutique et sera placé sous la tutelle et le bon vouloir de groupements assurantiels financiers qui s’auto-proclament « organisateurs du soins ».
Ce n’est pas un hasard si Agnès Buzyn mercredi 23 octobre, dans la droite lignée de sa grande amie Marisol Touraine, a affirmé au micro de RMC : « Nous sommes en capacité de proposer la partie tiers-payant sur les mutuelles (…) je tiens à ce que ce tiers-payant intégral soit disponible cette année. Ce qu’il faut maintenant, c’est que chaque professionnel intègre cette nouvelle technique pour offrir le service aux patients (…) notamment pour le remboursement des lunettes, audioprothèses et du dentaire dans le cadre du 100% Santé ». Voir la vidéo

En 2019, lors de nos soirées convention, nous avions expliqué à nos consœurs et confrères que le RAC zéro n’était ni plus ni moins qu’un cheval de Troie du tiers-payant.
En effet, comment ne pas comprendre que ce panier Rac Zéro est bien une CMU bis pour tous les français, dont le mode de paiement ne peut s’effectuer qu’en tiers-payant pour une efficacité politique maximale ?

Le “hasard” du calendrier de l’annonce de Madame Buzyn est décidément favorable à tout cela car nous sommes aussi à 5 jours de la fusion de l’ACS (Aide à la Complémentaire Santé) et de la CMU en une seule et même entité : la Complémentaire Santé Solidaire (CSS), dont le but est de couvrir toutes les personnes aux revenus modestes et d’en élargir le nombre de bénéficiaires.
Les prises en charge des contrats ACS disparaîtront au plus tard fin octobre 2020 et les bénéficiaires devront, à partir du 1er novembre 2019, faire une demande pour bénéficier de ce nouveau dispositif. Ne doutons pas que les travaux prothétiques et orthodontiques en cours pendant cette année de transition de gestion de l’ACS donneront lieu à des contestations et des situations inextricables dont le chirurgien-dentiste sera toujours l’otage.

Fusion CMU ACS, en savoir plus

Paniers de soins CSS

Comme l’affirmait il y a peu de temps, Thierry Soulié, Président de la CNSD : « Si c’est gratuit, c’est que cela a peu de valeur ». Sur ce point précis, nous ne pouvons qu’acquiescer devant autant de clairvoyance. Mais que penser cependant de l’affirmation suivante « … le souhait de la Ministre n’est pas d’imposer une obligation, aucune disposition légale ne liera le RAC zéro et le tiers-payant », déclamation dite au lendemain de la rencontre en juin 2018, entre les présidents de syndicats minoritaires signataires et Agnès Buzyn, un jour avant la signature de la convention?

Lire l’article de l’UD du 19/06/2018

Lire l’article de la CNSD du 20/06/2018

Il est impossible de concevoir que ces prises de position et de parole découlent de l’innocence, la naïveté ou de l’inconscience de la part de dirigeants censés protéger et défendre la profession de la mainmise totale des complémentaires santé sur notre exercice professionnel .

Au moment même où les demandes abusives de ces mêmes complémentaires fleurissent dans nos cabinets par l’intermédiaire de leurs dentistes consultants zélés, ces syndicats ne peuvent prétendre un seul instant (tactique de bas étage populiste) qu’ils se sont fait berner en signant une convention qui marque la fin de nos libertés individuelles.

Il existe toutefois une explication rationnelle justifiant la capitulation de ces syndicats félons et nous la trouvons chez nos amis médecins qui viennent de mettre en place, par l’intermédiaire de leurs syndicats, un organisme centralisateur de gestion de tiers payant privé nommé PayMed, dont l’actionnariat mélange établissement de banque et syndicats signataires de la convention.
Que faudrait il penser de ces syndicats qui ne défendent plus aucune de leurs valeurs, ni convictions, mais proposent à la place des services payants ou des formations aux contraintes qu’ils ont eux-mêmes contribuées à mettre en place par leur signature (PCR, CCAM etc…) ?

Il est grand temps d’ouvrir les yeux et rendre inopérants budgétairement celles et ceux qui détruisent chaque jour un peu plus les conditions de notre exercice libéral.

La FSDL viendra à votre rencontre dans les semaines et mois à venir pour vous préparer à la « seconde couche » conventionnelle, applicable dès le 1 er janvier 2020. D’ores et déjà nous planifions des soirées, gratuites, mais où la qualité de nos formateurs n’est plus à démontrer.
Ne ratez pas ce rendez-vous dans votre région, qui vous permettra d’échanger avec nos cadres et resserrer les rangs en ces temps difficiles.

Patrick SOLERA
Président de la FSDL



Si la Denturologie est reconnue demain par la séu, voici une idée du remboursement de l'amovible en complète ; moi je suis partant .


Panier RAC 0
Prothèse amovible complète unimaxillaire à base résine 1 100 € 1 100 € 1 100 € 1 100 €
1 175 €
Pas de plafond
Prothèse amovible complète bi-maxillaire à base résine Pas de plafond 2 300 € 2 300 € 2 300 € 2 192 €

Edouard

Re: Les dentistes francais se gavent toujours plus .

Messagepar Edouard » mar. 26 nov. 2019 14:21

:beg: Précisions pour les patients pauvres , le retour des couronnes acier et le dentier du siècle dernier dans votre bouche et les implants pour les patients plus pauvres .
Quel progrès :diablo:

Que contiendra le panier 100% santé en dentaire ?

Vous aurez le choix entre 3 paniers de soins prothétiques, adaptés aux différents besoins.

Un panier 100% santé qui devrait concerner près de la moitié des actes pratiqués aujourd’hui. Il s’appliquera aux couronnes céramo-métalliques et bridge pour les dents du sourire, aux couronnes métalliques pour toutes les dents, et aux appareils amovibles en résine ;
Un panier aux tarifs maîtrisés, via des honoraires de facturation plafonnés (25 % des actes pratiqués aujourd’hui). Il portera sur les couronnes céramo-métalliques pour les dents intermédiaires, les bridges pour les dents postérieures, les appareils amovibles en stellite ;
Un panier aux tarifs libres qui concernera les techniques et les matériaux plus sophistiqués (couronne ou bridge entièrement en céramique, par exemple).
:


Sujet remonté par Anonymous le mar. 26 nov. 2019 14:21.


Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités