Le murmure des lamentations !

Pour parler de tout ce que vous voulez
Prothésiste .

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar Prothésiste . » dim. 6 mai 2018 07:30

Invité a écrit :
Old Proto a écrit :
mathieu a écrit :Bonjour,

oui je comprends bien qu'une activité basée à 80% sur la prothèse est problématique. Old proto, je comprends la comparaison que vous faites avec les ophtalmos et les opticiens pour la prothèse amovible, je crois que cela pourrait être une voie intéressante pour assainir les relations dentistes-prothésistes au bénéfice du patient.
Par contre je suis moins d'accord avec l'image du chirurgien qui pose ses broches. Là selon moi cela s'apparente plus à la prothèse fixe et on pourrait dire qu'il revend ses broches : j'imagine qu'il fait payer au patient (à la sécu surtout) bien plus que le prix de fabrication des broches, et les fabricants ne disent pas qu'il fait du commerce de broches. Il fait payer son travail de préparation et de pose chirurgicale des broches.
On pourrait parler de commerce si le dentiste commandait une couronne ou un inlay sans rien faire chez le prothèsiste, puis les revendait sans intervention au patient, mais il y a quand même beaucoup de travail fait au cabinet vous n'êtes pas d'accord ?
C'est pour cela que lorsque je lis " Il est vrai que ma couronne qui sort du labo à 80 euros va se retrouver en bouche à 1500 euros, ça s'apparente plus à un commerce qu'à un soin. Pareil pour un inlay" je ne suis pas d'accord, il y a un travail qui n'est pas de la vente, pas du tout.
Alors c'est certain que dans ce cas là les chiffres questionnent, chez moi, le prothèsites facture la CCM 126 euros et nous facturons aux patients in fine le traitement d'une dent 510 euros avec la provisoire.
Je le répète, je comprends ce que vous dites et ce que vous souhaitez pour la prothèse amovible, cela peut aller dans le sens de la santé publique mais vous voulez aussi faire la prothèse fixe ?

mathieu


Bonjour Mathieu,

Les denturologistes ne fabriquent que de l'amovible ça leur suffit largement . Pour la séparation des actes , je comprend que vous ayez du mal à comprendre, la séparation des actes concerne la fixe et l'amovible, le dentiste est payé pour ses soins, le prothésiste pour ses prothèses .
Vous dites que chez vous la CCM s'achète 126 euros puis qu'elle est revendue 510 euros , il y a un bénéfice de 384 euros sur le prix de la prothèse.
Partant du fait que les soins ne font pas partie du devis , nous demandons que sur le devis soit écrit distinctement le prix des soins et le prix de la prothèse ce qui à ce moment là ferait monter le prix de soins à 384 euros dans le cas de votre exemple . Le patient paierai sa CCM seulement 126 euros et serez remboursé 75 euros, plus les soins qui ne seront jamais à la hauteur des 384 euros actuels selon notre exemple . Il y a tout à revoir, et cela ne pourra se faire qu'avec toutes les parties prenantes, dentistes, consommateurs-patients et prothésistes . Comme les prothésistes se complaisent dans l'artisanat rien ne changera avant longtemps .

Merci de votre réponse, non non j'ai bien compris et je suis d'accord avec vous.


La dernière réponse est elle ce Mathieu ? Old protho ta démonstration tu devrais la mettre sur la toile ça ouvrirai bien des yeux, au fait t'es denturo, alors pourquoi continuer de défendre les prothésistes ?

mathieu

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar mathieu » dim. 6 mai 2018 15:12

Bonjour,
Oui c'était ma réponse.
Mathieu

Old Proto

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar Old Proto » dim. 6 mai 2018 16:35

mathieu a écrit :Bonjour,
Oui c'était ma réponse.
Mathieu


Alors merci Mathieu, le problème est que votre profession a accepté depuis 30 ans de se rattraper de la perte de soins sous payés par la liberté du prix des prothèse maintenant ils crient au voleur pour rien car l'augmentation des soins compenseront le plafonnement des prothèses, finalement ce n'est qu'une balance qui se rééquilibre . Si tous les dentistes avait votre capacité à débattre , a échanger comme vous le faites , bien de différents auraient disparus de notre paysage .

Cordialement.

mathieu

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar mathieu » dim. 6 mai 2018 18:08

C'est juste, mais c'est surtout l'état qui l'a voulu : pour lui peu de remboursement de soins, et la prise en charge ded prothèses vendue aux assurances.
Les dentistes ont conservés leurs revenus en perdant un peu de leur âme de soignant, en gagnant un mal-être certain (les gens du forum vont encore me tomber dessus, mais les études le montrent) et cela n'y est pas étrangé.
Les grands perdants sont les patients qui méritent des soins correctement pris en charge et les prothésistes dont les travaux sont devenus une variable d'ajustement des revenus des cabinets dentaires.

Denturo X

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar Denturo X » lun. 7 mai 2018 09:57

mathieu a écrit :C'est juste, mais c'est surtout l'état qui l'a voulu : pour lui peu de remboursement de soins, et la prise en charge ded prothèses vendue aux assurances.
Les dentistes ont conservés leurs revenus en perdant un peu de leur âme de soignant, en gagnant un mal-être certain (les gens du forum vont encore me tomber dessus, mais les études le montrent) et cela n'y est pas étrangé.
Les grands perdants sont les patients qui méritent des soins correctement pris en charge et les prothésistes dont les travaux sont devenus une variable d'ajustement des revenus des cabinets dentaires.


Bonjour Mathieu, je ne vais pas vous tomber dessus, juste préciser que depuis des décennies la sécu n'a jamais mis le pistolet sur la tempe de vos dirigeants pour leur faire signer leurs nomenclatures, la fameuse réplique du plateau technique ne date pas d'aujourd'hui , revoyez l'émission de Dechavannes sur le sujet .
Les dentistes ont en effet perdu leur âme comme vous le dites, mais surtout c'est leur profession qui est ainsi faite , très peu payer le prothésiste pour faire du bénéfice ça date d'il y a longtemps, ne pas sauver une dent qui rapporte peu afin de vendre une couronne qui rapporte 100 fois plus ça date aussi et c'est encore d'actualité, le manque de contrôle de votre profession ça existe aussi, ne pas vouloir que les prothésistes évoluent c'est aussi une prérogative de vos patrons , les seules actions faites par vos patrons ont était menées contre les prothésistes qui sont sortie du schéma classique du subalterne .
Les patients seront gagnants quand votre profession ne fera plus le commerce des prothèses .

Bon appétit docteur .

Prothésiste .

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar Prothésiste . » mer. 9 mai 2018 08:30

Personne n'a répondu à ma question : pourquoi les denturos continuent de défendre les prothésistes ?

Info

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar Info » mer. 9 mai 2018 09:14

Les C-D vont mettre en place une grande réforme du concours de l'internat en odontologie avec la création de 4 nouvelles spécialités qualifiantes. L'une d'elles : le Diplôme d'études spécialisées de réhabilitation oro faciale complexe, sera ouvertes à compter de septembre 2019 aux futurs internes en odontologie. Il s'agira de futurs "prosthodontistes" exclusifs, officiant comme références de la prothèse en milieu libéral comme hospitalier. Durée de l'internat : 3 ans (Bac+8)

:shock:

ben ben

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar ben ben » mer. 9 mai 2018 09:35

Prothésiste . a écrit :Personne n'a répondu à ma question : pourquoi les denturos continuent de défendre les prothésistes ?


T'es bien un prothésiste ! Nous allons tâcher de t'expliquer : les denturos, en France, sont multiples, il y ceux qui pratiquent tranquillement dans leur coin sans lien avec personne, puis ceux qui sont au syndicat du dernier condamné, puis ceux qui ont le diplôme français délivré au Canada signé par la FID, puis ceux qui ont le diplôme belge .

Tous ces gens là n'aurait pas pu exercer si il 'avait pas était prothésiste au départ !

A ce jour, une formation de denturologiste débute, si nous en créons une comme au Canada, les diplômés ne sortiront pas avant 7 a 8 ans .
Donc nous prenons des prothésistes confirmés ayant un cursus important ,cursus à qui il manque une formation en amovible .
Nous n'avons aucun intérêt à voir les dentistes phagocyter ta profession !

Ce qui fait que nous défendons ta profession, les denturos français sont obligés d'être des prothésistes déjà confirmé .
Cette solution nous autorise ainsi à mettre rapidement un grand nombre de denturos sur le marché !

:drinks:

Protho lucide

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar Protho lucide » mer. 9 mai 2018 12:00

Mais comment exercer légalement sur le territoire si la denturologie n'est pas inscrite ni règlementée au Code de Santé Publique ? Ni au Code de la Sécurité Sociale ? Bref inscrite et reconnue nulle part ? Les ARS n'autoriseront jamais que l'on pose notre plaque, nous ne sommes soumis à aucune réglementation, ni aucun contrôle des pouvoirs publics officiellement, nous n'avons même pas reçu de formation en santé pour prendre en charge des patients en toute sécurité (conduite à tenir en fonction des atcd médicaux, des médicaments, des situations d'urgences + normes sanitaires type traçabilité, stérilisation/désinfection + normes de sécurité) sans parler de l'absence totale de formation qualifiante et de diplôme d'État reconnu par les pouvoirs publics et juridiques, ni déontologie. On va se faire degommer comme aux Mariannes ! Je veux bien qu'une ordonnance soit passée pour ouvrir la voie à l'accès partiel, mais ce n'est qu'un préambule ! Seule une réglementation nationale de la denturologie dans les textes de loi pourra rendre légale cette activité, sur la base de l'accès partiel européen. Pour l'instant les pouvoirs n'ont ni reconnu les denturologistes, ni les optimetristes, ni les hygienistes. On va se faire envoyer dans les roses, ça va être de toute beauté !

Bureau RDF .

Re: Le murmure des lamentations !

Messagepar Bureau RDF . » mer. 9 mai 2018 13:54

[quote="Protho lucide"]Mais comment exercer légalement sur le territoire si la denturologie n'est pas inscrite ni règlementée au Code de Santé Publique ? Ni au Code de la Sécurité Sociale ? Bref inscrite et reconnue nulle part ? Les ARS n'autoriseront jamais que l'on pose notre plaque, nous ne sommes soumis à aucune réglementation, ni aucun contrôle des pouvoirs publics officiellement, nous n'avons même pas reçu de formation en santé pour prendre en charge des patients en toute sécurité (conduite à tenir en fonction des atcd médicaux, des médicaments, des situations d'urgences + normes sanitaires type traçabilité, stérilisation/désinfection + normes de sécurité) sans parler de l'absence totale de formation qualifiante et de diplôme d'État reconnu par les pouvoirs publics et juridiques, ni déontologie. On va se faire degommer comme aux Mariannes ! Je veux bien qu'une ordonnance soit passée pour ouvrir la voie à l'accès partiel, mais ce n'est qu'un préambule ! Seule une réglementation nationale de la denturologie dans les textes de loi pourra rendre légale cette activité, sur la base de l'accès partiel européen. Pour l'instant les pouvoirs n'ont ni reconnu les denturologistes, ni les optimetristes, ni les hygienistes. On va se faire envoyer dans les roses, ça va être de toute beauté ![/quote]
...................................................................................................................................................................

Réponse du Bureau RDF .

Protho lucide,tu manques de lucidité ou d'informations !
Tu dois savoir que sur le territoire des centaines de " denturos " ( terme générique ) exercent librement avec pignon sur rue plaque professionnelles et même site internet explicite.
Tu nous donnes des arguments dignes d'un cacique de l'ordre dentaire !

Pourquoi avoir une formation de santé pour détecter des ATCD médicaux ( tu veux dire cancers sans doute ? ) de médicaments ?
Tu ignores donc que le consommateur patient qui met les pieds chez nous se présente avec une prescription écrite par un praticien dûment qualifié qui ayant fait son diagnostic nous envoie simplement un " patient " exempt de toutes pathologies ....... si ce n'est une édentation partielle ou totale à corriger !

Concernant les situations d'urgences une formation AFGSU qui est obligatoire pour les professions paramédicale sera suivie par les denturos qui ne l'auront pas effectuée .
Quand aux normes sanitaires de traçabilité ( tu veux dire les exigences essentielles ), la stérilisation et la désinfection +normes de sécurité je te signale que tout ceci est déjà obligatoire pour tous les prothésistes dentaires depuis bien longtemps .
( Voir dans le CSP les transpositions de la Directive 93/42 ainsi que le guide M.E.D.E.V.V ) .

Bien à vous protho lucide , n'hésitez pas à nous répondre .

Concernant notre légalité, nous serons en mesure de vous répondre si tôt que les autorités compétentes répondront à nos demandes d'exercice, demandes qui n'ont pas l'air de choquer les personnes que nous contactons !
Personne ne nous envoie sur les roses .


Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités