Encore un dentiste malhonnête

Pour parler de tout ce que vous voulez
Invité

Encore un dentiste malhonnête

Messagepar Invité » lun. 18 déc. 2017 06:47

Le dentiste endetté et entêté ne pourra plus exercer

Publié le 15/12/2017 à 04:55 | Mis à jour le 15/12/2017 à 04:55

Il continuait à soigner malgré une liquidation judiciaire : le chirurgien-dentiste de Montmorillon n’en aura plus l’occasion pendant les cinq prochaines années.

Le docteur en chirurgie dentaire de Montmorillon, Lépé Poussy, 61 ans, a été reconnu coupable de travail dissimulé et banqueroute par le tribunal correctionnel de Poitiers, jeudi après-midi : 5 mois de prison avec sursis, interdiction d’exercer l’activité de dentiste pendant cinq ans.
Il avait déjà fait l’objet d’une liquidation en 2008, à Civray Presque mot pour mot, les réquisitions de la procureure stigmatisaient sa « mauvaise foi. ». Il devra également rembourser 2.665 € à la Caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM). Il s’agit du montant des remboursements perçus pour des soins pratiqués sur des dizaines de clients, entre le 27 février et le 21 avril 2017… alors qu’il n’avait plus le droit d’exercer dans son cabinet de la Grand-Rue.

Le docteur pouvait retourner le problème dans tous les sens : la fin février, c’était officiellement la fin de son cabinet : le tribunal de commerce de Poitiers avait prononcé une liquidation judiciaire après plusieurs tentatives de redressement engagées depuis deux ans. A la barre, le chirurgien a reconnu a minima. « Oui, j’ai continué à travailler mais je me disais que l’appel de la décision du tribunal de commerce suspendait son application… »
Le président s’énerve : « Vous n’aviez plus d’assurance responsabilité civile depuis le mois de janvier. Ce n’est pas grave pour un dentiste ? »
Lépé Poussy, arrivé en France en 1977, diplômé de chirurgie dentaire à Bordeaux, avait déjà fait l’objet d’une première liquidation judiciaire, en 2008, à Civray. « C’est nécessaire d’être assuré, répond-t-il au magistrat. Mais ma priorité, c’est la santé publique. Quand une personne âgée vous confie son appareil dentaire, vous êtes bien obligé de vous en occuper… »

Le problème, dans la santé, c’est qu’elle passe nécessairement par l’hygiène. Et, de ce point de vue, le professionnel avait une dent contre elle. En 2013, suite à la plainte d’une cliente (5 dents retirées pour elle, 8 chez son fils pour des caries non traitées), il avait fait l’objet d’une décision disciplinaire pour « non-respect des règles d’hygiène. » Voire des carences graves comme le « réemploi d’ustensiles tombés à terre sans désinfection… »
Appelé à la barre sans se constituer partie civile, le Dr Pierre Fronty, président du Conseil de l’ordre des chirurgiens dentistes de la Vienne, n’était pas venu s’appuyer sur la tête d’un confrère qu’il connaît bien. « Nous ne sommes jamais parvenus à le faire exercer dans des conditions normales, il a toujours eu du mal à gérer. La seule solution aurait été qu’il travaille comme salarié. »

Source : https://www.lanouvellerepublique.fr/actu/le-dentiste-endette-et-entete-ne-pourra-plus-exercer

Justice ?

Re: Encore un dentiste malhonnête

Messagepar Justice ? » lun. 18 déc. 2017 09:37

Justice ?
Un prothésiste* qui répare directement pour un client son appareil dentaire cassé ou qui en fabrique un neuf retrouve face à lui le fameux ORDRE dentaire et ses sbires de la CNSD plus maintenant la FDSL , toute cette voyoucratie dentaire demande ( commande ) à la justice de lourdes punitions : amendes hors de proportion (entre 20 000 et 30 000 euros ) , peine de prison et autres réjouissances .
Par contre pour un ami dentiste véritable un danger public , escrocs de surcroît, le fameux ORDRE ne s'est pas constitué partie civile et lui donne même l'absolution .


* Légalement déclaré, légalement assuré et ne pratiquant que son métier : réparer et fabriquer des DMSM *

Pourquoi ?

Re: Encore un dentiste malhonnête

Messagepar Pourquoi ? » lun. 18 déc. 2017 14:51

Justice ? a écrit : Justice ?
Un prothésiste* qui répare directement pour un client son appareil dentaire cassé ou qui en fabrique un neuf retrouve face à lui le fameux ORDRE dentaire et ses sbires de la CNSD plus maintenant la FDSL , toute cette voyoucratie dentaire demande ( commande ) à la justice de lourdes punitions : amendes hors de proportion (entre 20 000 et 30 000 euros ) , peine de prison et autres réjouissances .
Par contre pour un ami dentiste véritable un danger public , escrocs de surcroît, le fameux ORDRE ne s'est pas constitué partie civile et lui donne même l'absolution .


* Légalement déclaré, légalement assuré et ne pratiquant que son métier : réparer et fabriquer des DMSM *


Pourquoi dire : ENCORE un dentiste malhonnête ? C'est tous les jours que les dentistes escroquent les patients et la sécu . Il fallait dire : un dentiste escroc de trouvé dix * de perdu .

*Dix, vingt , cent , mille .....

Faux.

Re: Encore un dentiste malhonnête

Messagepar Faux. » dim. 14 janv. 2018 08:39

Faux. Sur quoi vous appuyez vous pour argumenter vos dires ?

Invité

Re: Encore un dentiste malhonnête

Messagepar Invité » sam. 17 févr. 2018 00:56

Il n'est que de lire l'onglet refus de soins pour s'en convaincre ... cette pratique est journalière chez les dentistes ! :drinks:


Sujet remonté par Anonymous le sam. 17 févr. 2018 00:56.


Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invités