Adressez votre chèque au nom du RDF 1 rue des Echelles 05230 Chorges .
Un reçu vous sera envoyé , discrétion assurée !
Merci d'avance !

Le très cher train de vie des conseillers de l'Ordre des chirurgiens-dentistes

Pour parler de tout ce que vous voulez
Invité

Le très cher train de vie des conseillers de l'Ordre des chirurgiens-dentistes

Messagepar Invité » mer. 8 févr. 2017 10:17

Oh les petits vilains ... tu m'étonnes que les dentiste ne veulent pas entendre parler ni de prévention, ni de denturologie, ni d’hygiéniste dentaire ... qui va les soutenir maintenant dans leur soi-disant combat pour défendre la santé dentaire des Français(es) ? :biggrin:

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/02/08/20002-20170208ARTFIG00028-le-tres-cher-train-de-vie-des-conseillers-de-l-ordre-des-chirurgiens-dentistes.php

Le très cher train de vie des conseillers de l'Ordre des chirurgiens-dentistes

La Cour des comptes pointe les nombreux dysfonctionnements de cette institution chargée de garantir le respect des règles de déontologie professionnelle par les praticiens du secteur dentaire. À commencer par la multitude d'avantages que s'accordent les membres des différents conseils locaux et nationaux.

La préconisation de la Cour des comptes pour l'Ordre national des chirurgiens-dentistes est claire: «retrouver le sens de ses missions de service public». Structure de droit privé, financée par les cotisations de ses adhérents dont le montant n'a d'ailleurs cessé de grimper ces dernières années, elle est censée s'assurer du respect des règles de déontologie professionnelle par les praticiens.

Mais comment pourrait-elle mener à bien cette mission -de service public, donc- quand ses propres membres semblent avoir oublié toute éthique? Dans son rapport public annuel publié ce mercredi, la Cour des comptes épingle tout particulièrement le train de vie très onéreux des membres du conseil national de l'Ordre. Cumul d'indemnités, cadeaux onéreux et même combines financières figurent parmi les nombreux dysfonctionnements pointés par les Sages de la rue Cambon.

• Une activité théoriquement bénévole... en fait très bien rémunérée

Comme le rappelle le rapport de la Cour des comptes, les fonctions au sein des Ordres -des chirurgiens-dentistes, des médecins, des pharmaciens...- relèvent en principe du bénévolat. Un décret d'application de la loi du 21 juillet 2009, relative aux patients, à la santé et aux territoires, qui pose ce principe, prévoit toutefois «la possibilité de verser aux conseillers des indemnités limitées à trois fois le plafond annuel de la sécurité sociale», soit près de 116.000 euros par conseiller.

Une possibilité exploitée par l'Ordre pour rémunérer les 19 membres de son conseil national. En 2015, le montant des indemnités versées «a dépassé les 600.000 euros» indique la Cour des comptes, qui précise que les huit membres du bureau concentrent à eux seuls 400.000 euros... soit 50.000 euros en moyenne par conseiller. Comme en politique, le cumul des mandats est également monnaie courante parmi les conseillers de l'Ordre. «De nombreux conseillers nationaux perçoivent, en plus, des indemnités liées à leur participation à des conseils locaux qui peuvent, pour certains, dépasser 20.000 euros par an et par personne.»

• La combine de l'ex-président pour gonfler ses indemnités

La Cour des comptes évoque plus précisément le cas de l'ancien président du conseil national de l'Ordre. Retraité au 31 décembre 2008, celui-ci s'est fait embaucher en avril 2009 comme assistant dentaire une demi-journée par semaine par un confrère pour un salaire de 150 euros nets par mois. Une activité que le président d'alors «a choisi de conserver de manière à continuer d'avoir accès, en pratique et sur le terrain, aux évolutions techniques et de la science», plaide-t-il dans un courrier adressé à la Cour des comptes et en annexe du rapport. «En réalité, son contrat avait surtout pour effet de lui permettre de continuer à percevoir les indemnités ordinales au taux maximum, le montant alloué aux actifs (605 euros en 2015) était supérieur de 30% à celui alloué aux retraités (462 euros)», assène le rapport. Pour preuve, l'ex-président a mis fin à son activité complémentaire -qui lui a tout de même rapporté 107.000 euros sur la période- lorsqu'il a cessé son mandat de président du conseil national de l'Ordre, en juin 2015.

• Huit appartements de fonction tous frais payés à Paris

La Cour des comptes s'étonne également de la mise à disposition pour chacun des huit membres du bureau du conseil national «d'un appartement de fonction», dont l'Ordre est propriétaire. «Toutes les charges afférentes à ces logements sont payées par l'Ordre, jusqu'aux factures de blanchisserie du linge de maison, pour un total de plus de 100.000 euros par an», précise le rapport. La Cour des comptes reconnaît que cet avantage en nature «peut se justifier pour les conseillers domiciliés en province, qui se rendent deux jours par semaine à Paris» mais juge «sans fondement» cet avantage octroyé aux «trois membres du bureau qui habitaient Paris ou la région parisienne au cours de la période contrôlée».

• Bijoux, ordinateurs, voyages: les hallucinants cadeaux accordés aux conseillers

Autre pratique, «extrêmement répandue», épinglée par la Cour des comptes, les cadeaux «achetés sur les fonds de l'Ordre en faveur des conseillers, des membres de leur famille ou parfois des [200] salariés». Et la liste est longue: «grands vins, coffret Relais et châteaux d'une valeur de plusieurs milliers d'euros, bijoux et accessoires de haute couture, pulls en cachemire, montre sertie de diamants, ordinateurs, stylos de grande marque, soins de thalassothérapie». Des affirmations démenties par l'ancien président qui estime que «le conseil national n'a jamais, sur ses fonds», acheté de tels cadeaux, à l'exception des vins «offerts en remerciement à des conférenciers qui officiaient bénévolement».

Ce sont cette fois des conseillers locaux qui sont plus particulièrement pointés du doigt, comme ceux du conseil départemental du Loiret qui ont bénéficié, avec leurs conjoints, de séjours à Vichy en 2012 (9000 euros) et La Baule en 2014 (14.000 euros). Ou encore le président et les membres du bureau du conseil départemental de l'Isère qui ont, eux, visité la Corse sous couvert de «voyage professionnel». «En réalité, [le voyage] a été conçu et organisé comme un voyage d'agrément, relate le rapport de la Cour des comptes: présence de conjoints, traversée depuis le continent avec des motos, hôtel de charme... à 150 kilomètres d'Ajaccio, où se trouvent les locaux du conseil départemental de l'Ordre.»


Avatar du membre
BenDenturo
Messages : 687
Enregistré le : ven. 17 avr. 2015 13:27
Contact :

Re: Le très cher train de vie des conseillers de l'Ordre des chirurgiens-dentistes

Messagepar BenDenturo » mer. 8 févr. 2017 13:37

N'oublions pas la collusion de ces ordres avec une justice de classe qui nous irrémédiablement condamné pendant des années alors que nous combattions pour une noble cause , acquérir notre indépendance par l'acquit de nouvelles connaissances et d'un nouvelle pratique : la Denturologie !

Combien de chèques ou de brassées de billets sont passés de la poche des dentistes dans les poches des juges !!!
Les chiffres de ces malversations de copains à coquins nous ne les trouverons pas dans le bilan de la cour des comptes !

Invité

Re: Le très cher train de vie des conseillers de l'Ordre des chirurgiens-dentistes

Messagepar Invité » mer. 8 févr. 2017 13:39

Un peu de PUB pour détendre l’atmosphère :dance2:

MATIN UFSBD.jpg



MIDI UFSBD.jpg



SOIR UFSBD.jpg

Chirurgien Dentiste.

Re: Le très cher train de vie des conseillers de l'Ordre des chirurgiens-dentistes

Messagepar Chirurgien Dentiste. » mer. 8 févr. 2017 14:18

Ha ! L' UFSBD ! Une société qui fait du bénéfice, qui paye des impôts ... avec une grande partie de l'excédent d'exploitation redistribué sous forme d'honoraires ( à qui ? ), à hauteur de deux millions de francs ( 300 000 ) en 2004 !
Des dentistes vendeurs de chewing gum qui démolissent la bouche ne nos enfants... de tout le monde d'ailleurs !!!
En cherchant des informations sur le Dr Hescot vous trouverez de bizarres présomptions .... de culpabilité !!!

HAhahaah

Re: Le très cher train de vie des conseillers de l'Ordre des chirurgiens-dentistes

Messagepar HAhahaah » mer. 8 févr. 2017 16:30

Quel rapport avec la denturo ?
Aucun, comme d'hab aucun argument, juste vous essayez de casser du dentiste.
Ha, dieu te préserve de croiser mon chemin papy. :beee:

ben ben

Re: Le très cher train de vie des conseillers de l'Ordre des chirurgiens-dentistes

Messagepar ben ben » mer. 8 févr. 2017 16:56

HAhahaah a écrit :Quel rapport avec la denturo ?
Aucun, comme d'hab aucun argument, juste vous essayez de casser du dentiste.
Ha, dieu te préserve de croiser mon chemin papy. :beee:


Je vois que la cour des comptes ne t'inspires pas du tout ! C'est bien triste . :cray:
Poui saches que je ne crois pas en dieu .... et que je ne changerai pas de chemin pour éviter de te croiser ! :gigakach:
Tu veux mon itinéraire précis ? :?:
T'as un GPS lèvres gercées ? :!:

Invité

Re: Le très cher train de vie des conseillers de l'Ordre des chirurgiens-dentistes

Messagepar Invité » mer. 8 févr. 2017 18:07

En tout cas les étudiants dentistes ont de l'humour ! :biggrin:


La chute des dentistes #DENTger

https://www.youtube.com/watch?v=C8IgVHToU30

Avatar du membre
BenDenturo
Messages : 687
Enregistré le : ven. 17 avr. 2015 13:27
Contact :

Re: Le très cher train de vie des conseillers de l'Ordre des chirurgiens-dentistes

Messagepar BenDenturo » mer. 8 févr. 2017 18:37

De l 'humour ça ? Oui, un humour nazillard ! C'est d'une tristesse à pleurer ! Non , ce n'es pas de l'humour !
Et dieu sait si j'ai le sens de l'humour !
Je vous rappelle que la croix gammée , c'est un dentiste fasciste qui l'a refilé à Hitler !
Et pourquoi pas les dentistes à Treblinka, pendant qu'ils y sont !!!
Beurk ! beurk !

Protho 69

Re: Le très cher train de vie des conseillers de l'Ordre des chirurgiens-dentistes

Messagepar Protho 69 » mer. 8 févr. 2017 19:03

Cotisations ordinales annuelles : 20 millions d'euros pour 40 000 dentistes .... nous comprenons mieux pourquoi les dentistes sont des revendeurs de prothèses .... c'est pour payer l'ordre .... qui sauvegarde leur monopole en combattant les hygiénistes dentaires et les denturologistes .


Retourner vers « Discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité