Doigt d'honneur

Répondre

Smileys
:beach: :beee: :beg: :big_boss: :biggrin: :blackeye: :blink: :blum3: :blush2: :boredom: :bye2: :cards: :close_tema: :cool: :cray: :crazy_pilot: :d_clock: :d_sunny: :d_training: :dance: :dance2: :dash1: :derisive: :diablo: :dontknow: :drinks: :feminist: :fie: :focus: :friends: :give_heart: :give_rose: :good: :grin: :haha: :heat: :help: :hi: :Alvarin: :gigakach: :acute: :aggressive: :banned: :D :) ;) :( :o :shock: :? 8-) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: :geek: :ugeek:

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont activés

Revue du sujet
   

Si vous souhaitez joindre un ou plusieurs fichiers, complétez les indications suivantes.

Étendre la vue Revue du sujet : Doigt d'honneur

Re: Doigt d'honneur

Message par Zorro . » ven. 13 sept. 2019 13:37

On dirait que ça remarche, alors je laisse un mot en souhaitant que ça passe . Ben, je fouille sur internet pout trouver les articles de presse te concernant, je suis fan puis je voudrai pas qu'il ne reste rien de ton chemin de croix, alors je collectionne .Continue jusqu'au bout, un jour la profession te sera reconnaissante .
:big_boss:

Re: Doigt d'honneur

Message par BenDenturo » dim. 18 août 2019 09:03

Bien les messages passent dirait on , aussi je me lance pour commenter cet article que Zorro à retrouvé je ne sais zou !
Il faut d'abord savoir que ce journal le Daubephiné ( pas ) libéré a toujours pris le parti de la voyoucratie dentaire contre mon combat, ce journaliste est comme un dentiste ( comme ses chefs rédacteurs ) .... il n'ont jamais leur code de déontologie , et si ils l'on lu, ils l'ont jeté aux orties comme font les défroqués de leur soutane .... *
D'abord il commence en me traitant de praticien , ensuite il en rajoute sur les mobiles de mon action , sans en faire ressortir le combat contre le monopole dentaire et le côté social de mes actes .
Ensuite il ment effrontément en écrivant que l' Urssaf fait partie des plaignants, jamais en plus de 14 procédures, jamais la sécu ni l'urssaf ne sont porté civile contre moi, j'ai même un courrier de ces organisme ( rameutés par le dentistes afin de les emmener à se joindre à leurs plaintes ) , il déclare que leurs organismes ne sont pas " parties prenantes " dans cette procédures !
Quand au délais , ce sont les dentistes qui n'avait pas respecté mes droits, de plus , j'avais bien un avocat, ce que les dentistes avaient lu sur mon forum n'était que ma défense basée sur la " désobéîsance civile " , défense qu'a ensuite refusé mon avocat sous le prétexte que je devais faire profil bas vu mes récidives, sans quoi je me prenais au moins 3 ans de tôle plus une amende plus qu'honorable ... je l'ai écouté et ça l'a coûté beaucoup d'amour propre ... mais je m'en suis tiré qu'avec 800 euros d'amendes ( en principe c'est du 60 à 10 000 euros plus les dommages et intérêts aux parties civiles ) , là que dalle pour les dentistes, 6 mois de prison , lourde punition remplacée par 5 mois de bracelet électronique !
Pour en terminer avec cet article malhonnête , à propos des doigts d' honneur , je les ai revendiqué sans aucune excuse ... et la cour s'est fendue de quelques sourires .... CQFD !
Bon dimanche ! :drinks:

* Est il bien utile de préciser que ce journal de mes deux n'a jamais publié mes " droits de réponses !
Encore à ce jour le rédacteur en chef refuse de publier les informations que je lui fournis sur les avancées légales de notre combat !

Re: Doigt d'honneur

Message par BenDenturo » sam. 17 août 2019 13:28

Dimanche 18 août ... en principe ça devrait marcher ! Voyons voir ça mes amis : suspense ! :dontknow: :help:

Doigt d'honneur

Message par Zorro . » ven. 16 août 2019 15:53

Tenez , j'ai retrouvé cet article, rien d'étonnant à ce que des années après des dentistes aient encore les boules . :biggrin:

11 Septembre 2014
Imprimer l'info
Taille du texte -16+

JUSTICE / Son procès pour exercice illégal de la profession est renvoyé au 11 décembre prochain

Hautes-Alpes – « Vous l’aurez dans l’os » : Michel Ben Haïm n’a pas fait dans la dentelle en quittant l’audience du tribunal correctionnel de Gap. Ce praticien de 71 ans installé à Chorges était jugé ce jeudi après-midi pour exercice illégal de la profession de chirurgien dentiste en récidive, exercice d’activité professionnelle malgré l’interdiction judiciaire mais aussi abus de confiance. En effet, Michel Ben Haïm avait déjà été condamné en octobre 2011 par la Cour d’Appel de Grenoble pour pratique illégale et pratiques commerciales trompeuses. En l’occurrence, la réalisation d'empreintes dentaires pour fabriquer des prothèses dentaires mobiles, alors que seuls les dentistes sont habilités pour ce genre de soin. Il avait écopé de 6 mois de prison avec sursis.

Il était donc à nouveau convoqué devant la justice ce jeudi après-midi. Mais le prévenu est arrivé sans avocat, en indiquant qu’il n’avait pas eu le temps, en l’espace de trois mois depuis sa convocation, de prendre un avocat. Il a donc demandé un renvoi de l’affaire, afin de préparer sa défense. Ce qui n’a pas manqué de faire gronder de colère les parties civiles, à savoir l’URSSAF des Hautes-Alpes et le Conseil Départemental de l’Ordre des Chirurgiens Dentistes. Leur avocat, Maître Leclerc, rejoint par la substitut du procureur, Sandra Reymond, se sont opposés à ce renvoi, avançant une lettre envoyée en juillet dernier par Michel Ben Haïm au parquet indiquant sa volonté de se défendre seul. Et une publication sur son blog où il écrit que sa défense est tapée.

Finalement, le tribunal a décidé du renvoi, en avançant les droits européens de l’Homme. Un renvoi qui a, semble t-il, satisfait Michel Ben Haïm qui a quitté l’assemblée en faisant deux doigts d’honneur au président du Conseil Départemental de l’Ordre des Chirurgiens Dentistes et de lancer « vous l’aurez dans l’os ». Selon le prévenu, "il s'agissait du signe de la victoire, adressé à ma famille".

Haut