La séparation des actes : explications .

Répondre

Smileys
:beach: :beee: :beg: :big_boss: :biggrin: :blackeye: :blink: :blum3: :blush2: :boredom: :bye2: :cards: :close_tema: :cool: :cray: :crazy_pilot: :d_clock: :d_sunny: :d_training: :dance: :dance2: :dash1: :derisive: :diablo: :dontknow: :drinks: :feminist: :fie: :focus: :friends: :give_heart: :give_rose: :good: :grin: :haha: :heat: :help: :hi: :Alvarin: :gigakach: :acute: :aggressive: :banned: :D :) ;) :( :o :shock: :? 8-) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: :geek: :ugeek:

Les BBCodes sont activés
[img] est activé
[flash] est désactivé
[url] est activé
Les smileys sont activés

Revue du sujet
   

Si vous souhaitez joindre un ou plusieurs fichiers, complétez les indications suivantes.

Étendre la vue Revue du sujet : La séparation des actes : explications .

Re: La séparation des actes : explications .

Message par Affreuprotho » sam. 13 oct. 2018 17:38

Chirdent. a écrit :J'achète une CCM 100% française ( céramique Shofu japon ) 125 euros , en y ajoutant les soins je la vend 600 euros, je ne pense pas revendre une CCM ni voler mes patients . Vous avez une vision très spéciale de notre exercice .

Tien, sur vos devis prothétiques il est écrit entre parenthèse au-dessous du titre :"Les soins ne sont pas compris dans ce devis". Et là vous écrivez en y ajoutant les soins je là vends 660€....Y a un blème Docteur.... :ugeek:

Re: La séparation des actes : explications .

Message par Chirdent. » sam. 13 oct. 2018 16:47

J'achète une CCM 100% française ( céramique Shofu japon ) 125 euros , en y ajoutant les soins je la vend 600 euros, je ne pense pas revendre une CCM ni voler mes patients . Vous avez une vision très spéciale de notre exercice .

Re: La séparation des actes : explications .

Message par Nessus . » sam. 13 oct. 2018 16:25

Nessus . a écrit :
Le petit denturo . a écrit :
Patient. a écrit :Je suis un patient, j'ai lu avec intérêt votre lettre sur la séparation des actes , c'est de cette façon que la sécurité sociale devrait procéder, j'ai imprimé votre discours, je l'ai mis dans une enveloppe timbré et je l'ai expédié au Ministère de la santé.
Par contre j'ai une question qui est la suivante : d'après le gouvernement nous n'aurions plus rien à payer chez le dentiste, est ce que ça met pas la séparation des actes à l'eau .


Cher invité, merci du compliment, je pense que si d'autres lecteurs voulait faire la même démarche , mais en envoyant ma prose a Monsieur le Président de la République qui transmettra à la Santé, l'avantage étant que pour le Président il ne faut pas timbrer !

Concernant le rien à payer chez les arracheurs de dents revendeurs de prothèses, c'est un peu le " demain on rase gatis " du barbier !

D'ici 2020, les français bénéficieront d'un reste à charge zéro pour la moitié des prothèses et des frais, en suite pour un quart des autres prothèses .
Je précise : le reste à charge ne couvrira pas l'intégralité des soins et interventions dentaires , mais les frais à charge du patient devrait nettement diminuer d'ici 2022 , avec 3 niveaux de prise en charge " un reste à zéro ( RAC ) étendu à peu prés de la moitié ( 46 % ) des prothèses dentaires, tandis qu'un quart bénéficiera d'un " reste à charge modéré " avec des prix modérés pour les autres actes (29 % ) .
Quand aux prothèses amovibles il faudra attendre 1 ier Janvier 2021 pour atteindre un reste à charge zéro !
Tout ceci coûtera un demi milliard sur 5 ans à la sécu !

Le jour ou la prothèse sera gratuite n'arrivera jamais, vous paierai encore et toujours suite à de subtils artifices, comme par exemple un bond en avant extraordinaire des cotisations mutuelles ! :focus:


Je confirme vos dires et vous apporte le précisions suivantes :

1- Le panier dit " reste à zéro concernent 45 % des actes prothétiques qui seront plafonnés et intégralement remboursés.

2- Le tarif aux " tarifs modérés " via des prix plafonnés, concernera 25 % des actes effectués aujourd'hui, sans obligation par les complémentaires d'une prise en charge intégrale .

3- Le panier à " tarifs libres " qui permettra à l'assuré de choisir librement les techniques et les matériaux les plus sophistiqués ( 30% des actes effectués aujourd'hui sans plafonnement .)

Ou se trouve la gratuité annoncé ? Nous sommes en droit de nous poser la question .


Parlons chiffre, par exemple en 2018 la CCM se revend 550 euros, elle sera revendue 510 euros en 2020 ( c'est le fameux plafonnement !)
Remboursé 107euros 50 depuis 2017 , elle sera remboursée 120 euros en 2019 .
Sachant que les dentistes vont favoriser la prothèse d'import qu'ils toucheront par exemple pour une CCM à un prix entre 25 et 45 euros , vous voyez que le coefficient multiplicateur est encore plus rentable pour les dentistes .
Nous assisterons à une véritable hécatombe de laboratoires de prothèses , petites et grandes structures .

Re: La séparation des actes : explications .

Message par Nessus . » jeu. 11 oct. 2018 13:03

Le petit denturo . a écrit :
Patient. a écrit :Je suis un patient, j'ai lu avec intérêt votre lettre sur la séparation des actes , c'est de cette façon que la sécurité sociale devrait procéder, j'ai imprimé votre discours, je l'ai mis dans une enveloppe timbré et je l'ai expédié au Ministère de la santé.
Par contre j'ai une question qui est la suivante : d'après le gouvernement nous n'aurions plus rien à payer chez le dentiste, est ce que ça met pas la séparation des actes à l'eau .


Cher invité, merci du compliment, je pense que si d'autres lecteurs voulait faire la même démarche , mais en envoyant ma prose a Monsieur le Président de la République qui transmettra à la Santé, l'avantage étant que pour le Président il ne faut pas timbrer !

Concernant le rien à payer chez les arracheurs de dents revendeurs de prothèses, c'est un peu le " demain on rase gatis " du barbier !

D'ici 2020, les français bénéficieront d'un reste à charge zéro pour la moitié des prothèses et des frais, en suite pour un quart des autres prothèses .
Je précise : le reste à charge ne couvrira pas l'intégralité des soins et interventions dentaires , mais les frais à charge du patient devrait nettement diminuer d'ici 2022 , avec 3 niveaux de prise en charge " un reste à zéro ( RAC ) étendu à peu prés de la moitié ( 46 % ) des prothèses dentaires, tandis qu'un quart bénéficiera d'un " reste à charge modéré " avec des prix modérés pour les autres actes (29 % ) .
Quand aux prothèses amovibles il faudra attendre 1 ier Janvier 2021 pour atteindre un reste à charge zéro !
Tout ceci coûtera un demi milliard sur 5 ans à la sécu !

Le jour ou la prothèse sera gratuite n'arrivera jamais, vous paierai encore et toujours suite à de subtils artifices, comme par exemple un bond en avant extraordinaire des cotisations mutuelles ! :focus:


Je confirme vos dires et vous apporte le précisions suivantes :

1- Le panier dit " reste à zéro concernent 45 % des actes prothétiques qui seront plafonnés et intégralement remboursés.

2- Le tarif aux " tarifs modérés " via des prix plafonnés, concernera 25 % des actes effectués aujourd'hui, sans obligation par les complémentaires d'une prise en charge intégrale .

3- Le panier à " tarifs libres " qui permettra à l'assuré de choisir librement les techniques et les matériaux les plus sophistiqués ( 30% des actes effectués aujourd'hui sans plafonnement .)

Ou se trouve la gratuité annoncé ? Nous sommes en droit de nous poser la question .

Re: La séparation des actes : explications .

Message par ben ben » mer. 10 oct. 2018 13:45

beau dos a écrit :Vous faites des gargarismes denturologiques, c'est tout .Je me marre . :haha:


Si nous avons contribuer au bon état de vos zigomatiques vous nous en voyez bien heureux ! :haha:
Au fait nous ne gargarisons pas, nous biberonnons à la denturologie ! :haha: Bises .

Re: La séparation des actes : explications .

Message par beau dos » mer. 10 oct. 2018 08:20

Vous faites des gargarismes denturologiques, c'est tout .Je me marre . :haha:

Re: La séparation des actes : explications .

Message par Le petit denturo . » dim. 7 oct. 2018 09:41

Tic tac a écrit :En parlant de la séparation des actes ,la coure des comptes va élargir le champ de compétences des orthoptistes et des opticiens via une formation complémentaire , ainsi et SI ON LE SOUHAITE, on pourra pour notre 1er examen aller directement chez l’opticien !!!!!, les ophtalmologue râlent bien sûr , car pour eux quand on fait du médical , ON NE PEUT PAS ÊTRE PRESCRIPTEUR ET VENDEUR en même temps !!!!! Ça ne vous rappelle rien !!! Mais bordel quand est ce que la coure des comptes va s’apercevoir qu’ un dentiste prescris et vend le fruit de sa prescription!!!, il prescrit une radio à son client, son assistante la lui fait dans la foulée ,qu’elle soit justifiée ou pas ,il y a conflit d’intérêt ,(qui nous dit qu’il n’en abuse pas pour rentabiliser sa machine !!)
il prescrit un dentier, son prothésiste la lui fabrique pour une bouchée de pain et lui la re fourgue au patient 5-6 ou 10 fois son prix d’origine!! Qui nous dit qu’il n’en abuse pas pour gonfler son chiffre de mutiler les dents et pousser à la consommation,,
Mais bordel Quand est ce que la coure des comptes va permettre et donner aux gens cette LIBERTÉ d’aller voir le fabricant prothésiste qualifié avec une prescription (si il faut ) pour avoir et se faire rembourser sa prothèse !!
Chez un dentiste et Pour un complet la sécu rembourse en moyenne 250€ et une mutuelle banale à 100% rembourse autant , cela nous donne 500 € de remboursement sur une facture de 1500 à 2000€ (donc 1000 à 1500€ de reste à charge chez un dentiste )!! Mais bordel Quand est ce que la coure des compte va s’apercevoir qu’en élargissant le champ de compétences du prothésiste (via une formation complémentaire tout comme les opticiens)
celui ci fabriquera délivrera la même prothèse de qualité et made in France et pour 500 € donc avec 0 € de reste à charge !!!!,
Même si le président de l’association Michel est actif et a déjà envoyé des courriers à la coure des comptes pour les sensibiliser à ce sujet , il faut admettre que rien ne vaut le système anglo saxon , très direct ,ce sujet aurait été très vite réglé !!! Chez nous et avec un peu de chance la coure des comptes relèvera le nez et s’y intéressera dans 10 ans !!!!!!! :dash1:

https://www.google.fr/amp/s/www.science ... 128231.amp


La cour des comptes ne fait pas les lois, le seul côté positif par rapport à nos revendications est qu'elle assiste le parlement pour vérifier la bonne exécution des lois finances et des lois de financement de Sécurité Sociale .
Connais tu l'avis rendu par l'Autorité de la Concurrence du 29 février 2012 ( n° 12-A-6 ) qui demande très clairement à la profession dentaire d'ouvrir son monopole à la marge ?
Cette ouverture à soi disant commencé ! Les dentistes ont mis les assistantes dans le CSP ! Or ce n'est en rien une ouverture de leur monopole , c'est une mise sous séquestre de ce qui aurait dût être la profession d'Hygiéniste dentaire .
L'ouverture à la marge, c'est le partage d'une partie de leur monopole à des professions paramédicales , lesquelles, vous l'avez compris sont les exercices d'hygiénistes dentaires et de denturologistes.
Jamais, je dis bien jamais je n'ai vu en 35 ans de lutte autant de circonstances économiques mais surtout politique à l'instauration de la Denturologie en France , déjà des denturologistes et des techniciens dentaires ont fait leur demande, nous attendons les réponses des " Autorités " compétentes !

Le macronisme ne durera pas éternellement !

Re: La séparation des actes : explications .

Message par Tic tac » sam. 6 oct. 2018 11:02

En parlant de la séparation des actes ,la coure des comptes va élargir le champ de compétences des orthoptistes et des opticiens via une formation complémentaire , ainsi et SI ON LE SOUHAITE, on pourra pour notre 1er examen aller directement chez l’opticien !!!!!, les ophtalmologue râlent bien sûr , car pour eux quand on fait du médical , ON NE PEUT PAS ÊTRE PRESCRIPTEUR ET VENDEUR en même temps !!!!! Ça ne vous rappelle rien !!! Mais bordel quand est ce que la coure des comptes va s’apercevoir qu’ un dentiste prescris et vend le fruit de sa prescription!!!, il prescrit une radio à son client, son assistante la lui fait dans la foulée ,qu’elle soit justifiée ou pas ,il y a conflit d’intérêt ,(qui nous dit qu’il n’en abuse pas pour rentabiliser sa machine !!)
il prescrit un dentier, son prothésiste la lui fabrique pour une bouchée de pain et lui la re fourgue au patient 5-6 ou 10 fois son prix d’origine!! Qui nous dit qu’il n’en abuse pas pour gonfler son chiffre de mutiler les dents et pousser à la consommation,,
Mais bordel Quand est ce que la coure des comptes va permettre et donner aux gens cette LIBERTÉ d’aller voir le fabricant prothésiste qualifié avec une prescription (si il faut ) pour avoir et se faire rembourser sa prothèse !!
Chez un dentiste et Pour un complet la sécu rembourse en moyenne 250€ et une mutuelle banale à 100% rembourse autant , cela nous donne 500 € de remboursement sur une facture de 1500 à 2000€ (donc 1000 à 1500€ de reste à charge chez un dentiste )!! Mais bordel Quand est ce que la coure des compte va s’apercevoir qu’en élargissant le champ de compétences du prothésiste (via une formation complémentaire tout comme les opticiens)
celui ci fabriquera délivrera la même prothèse de qualité et made in France et pour 500 € donc avec 0 € de reste à charge !!!!,
Même si le président de l’association Michel est actif et a déjà envoyé des courriers à la coure des comptes pour les sensibiliser à ce sujet , il faut admettre que rien ne vaut le système anglo saxon , très direct ,ce sujet aurait été très vite réglé !!! Chez nous et avec un peu de chance la coure des comptes relèvera le nez et s’y intéressera dans 10 ans !!!!!!! :dash1:

https://www.google.fr/amp/s/www.science ... 128231.amp

Re: La séparation des actes : explications .

Message par Le petit denturo . » ven. 5 oct. 2018 14:28

Patient. a écrit :Je suis un patient, j'ai lu avec intérêt votre lettre sur la séparation des actes , c'est de cette façon que la sécurité sociale devrait procéder, j'ai imprimé votre discours, je l'ai mis dans une enveloppe timbré et je l'ai expédié au Ministère de la santé.
Par contre j'ai une question qui est la suivante : d'après le gouvernement nous n'aurions plus rien à payer chez le dentiste, est ce que ça met pas la séparation des actes à l'eau .


Cher invité, merci du compliment, je pense que si d'autres lecteurs voulait faire la même démarche , mais en envoyant ma prose a Monsieur le Président de la République qui transmettra à la Santé, l'avantage étant que pour le Président il ne faut pas timbrer !

Concernant le rien à payer chez les arracheurs de dents revendeurs de prothèses, c'est un peu le " demain on rase gatis " du barbier !

D'ici 2020, les français bénéficieront d'un reste à charge zéro pour la moitié des prothèses et des frais, en suite pour un quart des autres prothèses .
Je précise : le reste à charge ne couvrira pas l'intégralité des soins et interventions dentaires , mais les frais à charge du patient devrait nettement diminuer d'ici 2022 , avec 3 niveaux de prise en charge " un reste à zéro ( RAC ) étendu à peu prés de la moitié ( 46 % ) des prothèses dentaires, tandis qu'un quart bénéficiera d'un " reste à charge modéré " avec des prix modérés pour les autres actes (29 % ) .
Quand aux prothèses amovibles il faudra attendre 1 ier Janvier 2021 pour atteindre un reste à charge zéro !
Tout ceci coûtera un demi milliard sur 5 ans à la sécu !

Le jour ou la prothèse sera gratuite n'arrivera jamais, vous paierai encore et toujours suite à de subtils artifices, comme par exemple un bond en avant extraordinaire des cotisations mutuelles ! :focus:

Re: La séparation des actes : explications .

Message par Patient. » ven. 5 oct. 2018 09:06

Je suis un patient, j'ai lu avec intérêt votre lettre sur la séparation des actes , c'est de cette façon que la sécurité sociale devrait procéder, j'ai imprimé votre discours, je l'ai mis dans une enveloppe timbré et je l'ai expédié au Ministère de la santé.
Par contre j'ai une question qui est la suivante : d'après le gouvernement nous n'aurions plus rien à payer chez le dentiste, est ce que ça met pas la séparation des actes à l'eau .

Haut